L'offensive républicaine d'octobre 1793 le tournant de la Guerre de Vendée

Elle a éclaté le 10 mars, cette formidable insurrection que l'infortuné La Rouerie avait inutilement préparée pour la catholique Bretagne (2) et qui s'est produite spontanément, sur la rive gauche de la Loire, dans plus de cent paroisses de l'ancien duché de Retz, du Poitou, de l'Anjou et du Maine.

Le décret de la Convention girondine du 23 février 1793 (3), ordonnant la levée de 300,000 hommes, a mis le comble à la surexcitation populaire et transformé en rebelles les paisibles cultivateurs, qui ne pouvaient se consoler des persécutions dirigées contre « leurs bons prêtres ».

En même temps que vingt autres chefs-lieux de district, Machecoul a été assiégé le lendemain même par les insurgés (4) et occupé de vive force, malgré la gendarmerie et la garde nationale. Le sang a coulé, trop abondamment déjà, non seulement pendant la lutte, mais après la victoire. Une vingtaine de Républicains ont été massacrés (5), d'autres jetés en prison subiront le même sort, mais la répression est imminente : les troupes de Nantes sont en marche sur Machecoul.

Pour leur résister victorieusement, il faudrait être commande par de vrais officiers, « de ceux qui ont fait la guerre » ; aussi toute cette foule réclame-t-elle Charette pour chef.

 

 

==> Qui est Charette de la Contrie (François, Athanase) ?

==> 1793 Les Chemins de la Mémoire, Puy du Fou - Guerres de Vendée (in memoriam )

==> L’Histoire en héritage, témoignages du début de l’insurrection Vendéenne de 1793 à Montaigu sous Goupilleau

==>Vieux château de MORTAGNE pendant la Guerre de Vendée - Louis Sapinaud de La Verrie

==> La Bataille de Thouars - Le pont des chouans (Guerre de Vendée 5 mai 1793)

 ==>Le 9 juin 1793, la ville de Saumur est prise d'assaut par les Vendéens. (Guerre de Vendée)

==> Le 12 juin 1793, Cathelineau fut nommé, à Saumur, général en chef de la grande armée catholique et royale de la Vendée

==> Guerre de Vendée : Bataille de Châtillon-sur-Sèvre le 5 juillet 1793

==>14 juillet 1793 Saint-Florent-le-Vieil Guerre de Vendée - Tombeau du saint d'Anjou, Jacques Cathelineau

==> Le décret la convention nationale 28 juillet 1793 restitution de l'Ordre de St Louis et autres ordres royaux

==> Guerres de Vendée, Colonne Commémorative de la bataille de Torfou du 19 septembre 1793

==> Le 14 octobre 1793, nous prîmes des chemins détournés pour nous rendre à Cholet, où était alors l'armée vendéenne.

==> La Virée de Galerne le 3 Novembre 1793 – La Bataille de Fougères (synthèse)

==> Guerre de Vendée La bataille du Mans 12 décembre 1793

 

 

(2) V. Le Marquis de la Rouërie et la Conspiration bretonne, par G. Lenôtre. Paris, Perrin, édit.

(3) Rendu le 24 février 1793, exécutoire le 10 mars.

(4) Les paroisses insurgées autour de Machecoul, le 10 mars, ét-aient la Marne, Daulx, Saint-Philbert, la Limousinière, Saint-Etienne-de-Mer-Morte, la Garnache et Bbis-de-Céné. (Le District de Machecoul, par Lallié.) D'après Beauchamp (Histoire de la Vendée, t. Ier), à l'attaque de Machecoul, le 11 mars, les rebelles étaient commandés par les nommés Eriau frères, Paigné, Berthaud et Boursault; c'étaient des cultivateurs ou même des artisans. Il convient de nommer, parmi les personnes notables du rassemblement, MM. de Couëtus, de la Roche-Saint-André et les trois frères de la Robrie, tous gentilshommes, et le sieur Souchu, homme de loi, de triste mémoire.

(5) Le District de Machecoul, par Lallié, p. 393.