Blanche de Castille est magnanime. Loin de punir les traitres, elle récompense leur allégeance, espérant sans doute les faire rentrer dans le rang…

Pierre Mauclerc, duc de Bretagne, reçoit les villes d'Angers, du Mans, de Baugé et de Beaufort en Vallée. Il est convenu que sa fille Yolande, autrefois promise au roi d'Angleterre, épousera Jean, comte d'Anjou et du Maine, frère cadet de Louis IX.

Hugues X de Lusignan, seigneur de Lusignan, comte de la Marche et d'Angoulême obtient la somme colossale de 10 000 livres tournois.

Son fils sera marié à Isabelle de France, soeur de Louis IX, et sa fille, à Alphonse de Poitiers, frère du roi.

Mais la soumission de Mauclerc et de Lusignan n'est qu'apparente.

Malgré les concessions faites par Blanche de Castille, le traité de Vendôme ne sera suivi que d'une simple trêve.

 Dès le mois de décembre 1228, Pierre de Dreux, duc de Bretagne, Enguerrand de Coucy, Hugues X et Philippe Hurepel, toujours fortement déçus par la régence de Blanche de Castille, se réunirent secrètement à Corbeil et projetèrent d’enlever le jeune roi lors d’un de ses déplacements.

Ainsi, alors que la reine mère et son fils se dirigeaient vers Orléans, les barons rassemblés à Étampes, Dourdan et Melun, saisirent l’occasion pour leur tendre une embuscade du côté d’Étréchy.

 

Toutefois, avertis par un envoyé du comte de Champagne Thibault, le complot échoua. L'enfant-roi Louis IX, mis en sûreté au château de Montlhéry, échappait à ses ravisseurs. Le traité de Vendôme venait d’être bafoué.

 

Les alliances et les priorités politiques enterrent définitivement ce qui a été acté à Vendôme.

Les projets de mariages, clauses principales du traité, sont remis en cause. Le mariage d’Alphonse de France avec Isabelle de Lusignan avorta. Alphonse devait épouser, en 1234, Jeanne, l’héritière du comté de Toulouse.

Le futur Hugues XI le Brun, celui-là même qui avait été promis à Isabelle de France, épouse en 1236 Yolande de Dreux, fille du duc de Bretagne Pierre Mauclerc.

Isabelle de France, après avoir refusé la main de Conrad fils de l’empereur Frédéric II, fonda le monastère des clarisses à Longchamp près de Paris et resta célibataire sa vie durant.

 

Curçay sur Dive, ses églises, son donjon, le pont de la reine Blanche de Castille et Saint Louis. <==.... ....==> 1229 siège de Bellême dans l'Orne. Blanche de Castille Pierre de Mauclerc (site historique de la croix Feue Reine)