18 janvier 2021

Mémoire du temps touchant la Pointe du Chapus et son Fort sur le Rocher

La pointe du Chapus, qui formait l'extrémité ouest de la presqu’île de Marennes, était l'aboutissement d'une antique voie romaine. Cette voie reliait Marennes à Saintes (Mediolanum Santonum), alors capitale de la Gaule Aquitaine, et se prolongeait à l’actuelle pointe, où existait une liaison vers l'île d'Oléron.  C'est à cette époque que le village du Chapus apparut au fond d'une petite baie, c'était alors un village de pécheurs et de sauniers.  Les romains installèrent de plus les premières exploitations d'huîtres,... [Lire la suite]

21 décembre 2020

Abbaye des Châteliers Notre-Dame-de-Ré, construite face au pertuis Breton par les moines cisterciens des seigneurs de Mauléon

L'histoire fournit bien peu de notions sur l'antiquité de l'île de Ré; on sait seulement que, dans les premiers siècles, elle était couverte de bois et beaucoup plus grande qu'elle ne l'est aujourd'hui. On conçoit aisément que, n'étant alors habitée que par de pauvres pêcheurs (Collibert) qui n'avaient ni les moyens ni l'industrie nécessaires pour se garantir des empiètements de la mer, cette île dût naturellement perdre beaucoup de son étendue. En 728, Eudes, duc d'Aquitaine, qui porta d'abord ses armes victorieuses jusqu'au... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 décembre 2020

LA TOUR DE BROUE 1115-1789 ; En 1372, le château est assiégé par Bertrand Du Guesclin

Si vous avez à parcourir la triste et monotone campagne qui s'étend de Rochefort à Marennes, vous verrez se dresser au loin, dans les brumes de l'horizon, la haute silhouette de la tour de Broue ; arrêtez-vous un instant devant ces ruines rien de plus pittoresque que cette immense muraille tapissée d'un lierre gigantesque, et que semble grandir encore le sol uniforme et plat entourant l'éminence sur laquelle elle s'élève. Devant vous est Brouage, la forteresse aux remparts croulants, squelette d'une ville autrefois commerçante... [Lire la suite]
04 décembre 2020

Les ligues féodales contre Richard Cœur de Lion et les poésies de Bertran de Born (1176-1194)

La première mention que nous trouvions de la famille de Born est celle d'Itier de Boni, père ou grand-père de notre Bertrand, qui: en 1114, assiste comme témoin à l'acte de fondation de l'abbaye de Dalon (1). Ce nom de Born est évidemment un nom de lieu. Il y a, en effet, plusieurs localités de ce nom dans la même région ; on en compte trois dans le département de la Dordogne. Le Born de Bertrand ne peut être que celui dont il est si fréquemment question dans le cartulaire de Dalon, à 12 kilomètres environ au nord d'Hautefort (2). ... [Lire la suite]
15 novembre 2020

Les Archives départementales de la Vendée ARCHIVES ANTÉRIEURES A 1790.

Les Archives départementales de la Vendée, comme celles des autres départements de France, sont créées par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796). Cette loi prescrit le dépôt, au chef-lieu de département, des archives jusqu'alors rassemblées dans les chefs-lieux des districts, eux-mêmes supprimés le 5 fructidor an III (22 août 1795). Elle représente l'histoire de la Vendée sur plus de 900 ans. Leur rôle est de classer, inventorier, rénover, valoriser et communiquer celles-ci.   Louis-Marie Filaudeau , archiviste de la... [Lire la suite]
23 octobre 2020

La colline Saint-André, l'îlot Saint-Vaize de Niort

Alors que la mer se déroulait en un golfe immense au travers du Bas-Poitou et de l'Aunis, alors qu'elle recélait dans son sein le cours de la Sèvre inférieure, la montagne ou plutôt le promontoire de Saint-André s'élevait inaccessible de toutes parts et entouré d'eau au nord-ouest, au sud et à l'est. Malgré les travaux de nivellement qui ont eu lieu depuis la fondation de la ville, l'inclinaison des pentes est encore si rapide que, dans un grand nombre de rues, les voitures et les chevaux, ne sauraient circuler. La partie... [Lire la suite]

27 septembre 2020

Saint Trojan en Oléron : Quelques Faits d’Histoire locale avec TOTE l’Histoire de France ou GESTA FRANCORUM

Toute agglomération humaine a son histoire et si son passé se perd dans L'inconnu des siècles, elle raconte toujours avec intérêt - en les dénaturant parfois - les faits dont elle conserve le sou­venir dans sa tradition ou ses archives. Malheureusement la mémoire devient infidèle, Les documents épars ne résistent pas à l'action destructive dii temps et, de ces mille riens, qui ont été la vie d’un peuple, on ne trouve souvent que de très légères traces. Il serait cependant bien utile, parfois, de pouvoir comparer le passé au... [Lire la suite]
18 septembre 2020

23 mai 1490, droit d'épaves de la ville de Royan dépendant de Charles François de Coëtivy, comte de Taillebourg

1490, 23 mai. – Transaction entre le comte de Taillebourg, d'une part, et Jean Esmes et Michel Mosnier, d'autre part, au sujet d'une nef de 200 tonneaux, abandonnée en mer et que les susnommés et autres habitants de Royan avaient amenée au port dudit lieu, l'ayant trouvée près de la côte de Soullac.  Après en avoir prévenu le comte, pour qu'il vînt, en vertu du droit d'épaves, prendre sa part dans ce que valait la nef, et ayant été nommés par lui à la garde de celle-ci, Esmes et Mosnier en livrent frauduleusement les... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 septembre 2020

Les marais du Poitou, déclaration du 20 juillet 1643 de Louis XIV, sous la régence d’Anne d'Autriche

Elle permet aux propriétaires des marais, palus et terres inondées qui restaient à dessécher dans les provinces de Poitou, Aunis et Saintonge, et aux autres particuliers qui avaient acquis de divers seigneurs, tant ecclésiastiques qu'autres, à quelque titre que ce fut, de faire le desséchement de leurs marais, sous la conduite et direction du s. Petit, que le roi commit à cet effet , avec défenses au sieur Siette et à tous autres, d'empêcher ce desséchement (1). Ce fut sur les plaintes que portèrent aux pieds du trône, les... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 septembre 2020

Marais Poitevin, l’ancien régime de la propriété.

Le desséchement des marais, comme de juste, eut une influence très marquée sur le régime de la propriété dans les pays où s'exerça l'effort de l'entreprise. A qui allaient appartenir les nouveaux terrains sortis des eaux aux dessiccateurs, aux seigneurs fonciers, ou au roi ? La question était déjà difficile à trancher avant le desséchement. Un principe seul n'était pas douteux les atterrissements appartenaient au roi. Dès le XIe siècle, le problème est implicitement résolu dans la charte de Louis VII époux d'Aliénor concédant aux... [Lire la suite]