31 juillet 2020

1372 Guerre de cent-Ans - les jeux des chevaliers pendant la campagne de Philippe le Hardi - Poitou, Angoumois, Aunis, Saintonge

Lorsque le roi Charles V eut décidé la guerre contre les Anglais, et résolu de les chasser des provinces qu'ils occupaient en Poitou, en Aquitaine, dans l'Aunis, la Saintonge, etc., Philippe-le-Hardi, duc de Bourgogne, qui avait contracté l'engagement de l'aider de toutes ses forces, partit le 15 juillet du château de Montbard (1), l'une de ses résidences au duché, pour prendre les derniers ordres de son frère. Il arriva le samedi 24 à Vincennes, et passa une dizaine de jours avec le roi. Aout 1372. Il en repartit le mercredi 4... [Lire la suite]

25 juillet 2020

Tournoi de Chevalerie, l'Emprise de la Gueule du Dragon (Guerre de Cent-Ans)

La contrée qui nous occupe, n'offre pas de tournoi semblable au combat des Trente. Pourtant les gentilshommes s'y distinguèrent en maintes rencontres.  Jean II le Meingre, dit Boucicaut, maréchal de France, seigneur de Chézelles, défit les chevaliers anglais, Pierre de Courtenay, Robert de Rochefort et Thomas de Clifort qu'il « porta à terre d'un coup de lance ». La bravoure dans les tournois semblait héréditaire dans la famille de la Jaille qui possédait, sur les bords de la Vienne, les domaines de l'Ile-Bouchard, de... [Lire la suite]
24 juillet 2020

Chinon, enceinte et fortifications de la Ville-Fort

Comme beaucoup de villes de fondation ancienne, Chinon s'est trouvé constitué par la réunion de deux agglomérations d'origine différente : une ville féodale au pied du château, auquel elle était directement rattachée par une enceinte fortifiée, c'était la ville proprement dite, communément appelée la ville-fort ; plus à l'est, une autre agglomération d'origine religieuse s'était développée autour des reliques de saint Mexme et de son sanctuaire, ce fut le faubourg de Saint-Mexme, parfois désigné au XVIIIe siècle sous le nom de «... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juillet 2020

Le domaine des Razilly en Indre-et-Loire (région Centre-Val de Loire)

A 5 kilomètres au nord-ouest de Chinon et à 2 kilomètres de la rive droite de la Vienne, tout près de la route départementale de Chinon à la Loire par Beaumont-en-Véron et Avoine, sur une petite bailleur dominant une riante contrée, on peut voir encore aujourd'hui le domaine des Razilly. Son aspect n'est pas fort imposant ; et pourtant, il fut un château-fort au temps de la guerre des Anglais (1), et comme le quartier général de la défense nationale. Le « petit roi de Chinon» y vint souvent chercher refuge; il y signa, la trêve... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 juillet 2020

Armand Emmanuel du Plessis, comte de Chinon, duc de Fronsac, duc de Richelieu sous la Révolution

Le duc Armand-Emmanuel du Plessis de Richelieu  avait reçu la terre de Richelieu par son contrat de mariage de l'année 1782. A la mort du maréchal, son père, en 1791, il entra en pleine possession de tous ses droits; mais la situation était compliquée par suite des substitutions et du douaire de la maréchale. Les trois enfants acceptèrent l'héritage sous bénéfice d'inventaire, ainsi d'ailleurs que l'avait fait jadis leur père. Le duc reçut comme tuteur et curateur, Nicolas Dujardin, homme de loi, et Mlle Marie de Gallifet fut... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 mai 2020

Jeanne d'Arc au Palais de l'Ile-d'Or à Saumur- La maison de Yolande d'Aragon, Reine de Sicile

Jeanne d'Arc au Palais de l'Ile-d'Or à Saumur Et ce jour-là Saumur vit passer sur sa rive, Au galop des chevaux d'escorte et de celui  Qui portait la fille pensive Tenant son étendard roulé dans son étui, Vit passer Jeanne d'Arc qui traversa la ville Pour venir saluer la reine de Sicile.   Dans son palais de l'Ile-d'Or, La duchesse d'Anjou, loin du royal décor Du château, méditait l'action décisive Qui chasserait l'Anglais de la France captive. Il lui fallait plus que des armes et de l'or, Il lui fallait encor... [Lire la suite]

08 mai 2020

2020, souvenirs des Fêtes johanniques dans la Vallée de la Loire

L'année 2020 constitue une année exceptionnelle puisqu'elle marquera le centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc et les 100 ans de la loi Fabre instituant une Fête nationale de Jeanne d'Arc. Destins infinis ! Incompréhensibles rapprochements ! Effarantes antithèses ! Hier ! de nos beffrois s'épandait lugubrement le glas de celui qui remporta la bataille de France; de par tous les villages, les cloches de la Victoire ont plaintivement pleuré Foch, le plus grand capitaine des temps modernes. Demain, elles... [Lire la suite]
26 avril 2020

SAVARY DE MAULÉON ou LA RÉUNION DU POITOU A L'UNITÉ FRANÇAISE (Time Travel)

  Plus de six siècles et demi se sont écoulés depuis la réunion de notre province à la monarchie capétienne, c'est-à-dire à l'unité nationale. Les bienfaits de cet heureux événement dont nous jouissons depuis tant de générations ont fait oublier les misères endurées par les Poitevins durant la période de conquête et d'assimilation. Réuni pacifiquement une première fois à la couronne par le mariage de Louis VII et d'Aliénor, le Poitou n'avait pas tardé à en être détaché par ce fatal et impolitique divorce dont les conséquences... [Lire la suite]
21 avril 2020

VUE DE CHINON EN 1847 Fortuné Viau

Fortuné Viau est un peintre français, né le 26 mars 1812 à Chinon et mort le 18 mars 1889 à Tours. Entre 1835 et 1860, il a été un portraitiste influencé à la fois par la peinture réaliste et le romantisme, mouvements artistiques français alors en vogue dans la première moitié du XIXe siècle. On lui connaît quelques tableaux paysagistes célèbres, comme celui de la ville de Chinon, encore conservé dans la mairie de sa ville natale. Ceux qui à l’hôtel-de-ville de Chinon ont visité le cabinet du maire, ont certainement remarqué un... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2020

Arrestation lors d’une partie de Chasse de Louis d'Amboise, Vicomte de Thouars, prince de Talmont pour lèse-majesté

PIERRE II, fils d'Ingelger et d'Isabeau , 1373. Il hérita de la vicomte de Thouars en 1397. Il fonda les Cordeliers d'Amboise en 1412; il y fut enterré en 1422. N'ayant pas laissé de postérité, ses biens passèrent à Louis d'Amboise, son neveu, fils d'Ingelger II.   Louis Ier d'Amboise 1426-1469   Vicomte de Thouars, prince de Talmont, comte de Quittes et de Benon, baron de l'Ile-de-Ré, Marans, Mauléon et Montrichard. La vicomté de Thouars, comptait, à elle seule, plus de 3 000 vassaux. C'était la plus importante... [Lire la suite]