14 janvier 2023

1115-1129 Démélés de LAMBERT abbé de la Couronne, disciple de Robert Arbrissel avec PETRONILLE, abbesse de Fontevraud

Une falsification de document au commencement du XIIe siècle Les démélés de LAMBERT abbé de la Couronne avec PETRONILLE, abbesse de Fontevraud Au sujet d’AGUDELLE 1115-1129   Lambert, chapelain de Saint-Jean de la Palud, fondateur de l’abbaye de La Couronne (1118), apparait comme une des figures les plus attachantes de l’Angoumois au XIIe siècle, « Homme sage et discret, d’une souveraine éloquence, d’une profonde religion, il fut, pour toute la province métropolitaine de Bordeaux, un modèle de piété, de justice, de... [Lire la suite]

22 décembre 2022

Château de Puymilleroux - LOUIS D'HARCOURT, vicomte de Châtellerault 1358-1388

Jean IV d'Harcourt épouse le 22 juin 1315 Isabeau de Parthenay- de l'Archevêque dame de Semblancay, de Montfort-le-Rotrou, d'Aspremont, de Vibraye et de Bonnetable, fille de Jean Ier de Parthenay dit l'Archevêque et de Marguerite de Meslay.   Leurs enfants sont :      Geoffroy d'Harcourt dit le Boiteux (mort en 1356),     Louis d'Harcourt,     Jean V d'Harcourt (1320-5 avril 1355 ou en 1356), Comte d'Harcourt, d'Aumale, de Vendôme et d'Astres, Vicomte de Châtellerault, qui... [Lire la suite]
19 septembre 2022

1877 Statue de Marguerite de Valois, œuvre de M Badiou de Latronchère au pied du château d’Angoulême

A la suite d'un concours régional tenu à Angoulême, le 17 mai 1877, une statue de Marguerite de Valois, — princesse née dans cette ville et considérée comme une des grandes renommées de la Renaissance, — fut érigée sur la place de la mairie de cette ville. Deux discours furent prononcés dans cette fête doublement solennelle, l'un par M. Mathieu Bodet, ancien ministre des finances et président du conseil général de la Charente, l'autre par M. Babinet de Rencogne, archiviste de la ville et président de la Société archéologique et... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 août 2022

1199 Pierre Brun, seigneur de Montbrun dirigeait avec le chevalier Pierre Basile la garnison de Châlus

  BRUNI. Ces Bruni paraissent être sortis des comtes de la Marche de ce nom, sires de Lusignan. Dans un terrier de Pierre Bruni, Sgr de Grospuy (1), on trouve pour armes d'or à la croix de gueules. Aimeric Bruni donna à l'abbaye de Fontevrault, en 1119, le lieu de Boubon (2), où sont des religieuses. Vers 1179, Aimeric Bruni bâtit le monastère de Haultevaux (de altis Vallibus ; on le nommait aussi Altevaux, et aujourd'hui on l'appelle Tavaux), dans la paroisse de Dournazac (3).        Ayant... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 juillet 2022

1369-70 Edouard, prince d'Aquitaine et de Galles fait abattre des murs de l’Eglise de Saint Sulpice de Charroux (XIIme et XVme)

  Cette église est de deux époques ; la première est le romano-ogival, ou style de transition, il en reste fort peu de chose ; 3 pilastres avec leurs arcs doubleaux annonçant que l'église primitive avait trois nefs, et une ou deux fenêtres, voilà tout. (pl. 18 fig. 3.) La deuxième est de l'époque gothique du XVme siècle qui compose presque la totalité de l'église actuelle ; elle est sous le vocable de Saint Sulpice ; elle dépendait de l'archiprêtré de Gençai et avait pour présentateur l'évêque. (1.) C'est un parallélogramme... [Lire la suite]
27 avril 2022

En 1363, le prince de Galles parcourt sa nouvelle principauté d'Aquitaine pour recevoir les hommages féodaux.

Jean-le-Bon perdit la bataille de Poitiers [1356]. On vit alors son vainqueur traverser la haute Saintonge avec son royal prisonnier qu'il conduisait à Bordeaux. L'année suivante, après la trêve du 23 mars 1357, Cognac fut forcé d'ouvrir ses portes à des détachements Anglo-Gascons qui y tinrent garnison. Edouard III ne connut plus alors de limites dans l'exercice de son pouvoir souverain ; il confirma par ses lettres du 1er juillet 1358 données à Westminster, celles de son fils en faveur du captal de Buch (1). Il disposa aussi... [Lire la suite]

12 février 2022

LETTRES DE GARANTIE aux acquéreurs de biens ecclésiastiques, données à Niort par les chefs Huguenots le 29 janvier 1569.

Le grand Conseil des confédérés protestants, tenu à Niort, et auquel assistaient le Maire de la Rochelle et six membres du Corps de ville, qui y avaient accompagné Jeanne d'Albret, décrète que tous les biens ecclésiastiques, existant dans les provinces occupées par les protestants, seront vendus au profit de la cause, et, pour inspirer confiance aux acquéreurs, la reine de Navarre et son fils, Condé et les principaux seigneurs du parti, prennent l'engagement d'affecter à leur garantie tous leurs biens personnels. ( Arcère. – H.... [Lire la suite]
13 décembre 2021

juin 1561 - Lettres Guy Ier Chabot, baron de Jarnac à la reine mère Catherine de Médicis.

Calvin avait également organisé des réunions & Cognac, Jarnac, Segonzac, Châteauneuf, avec l'espoir d'en tirer profit. Parties de ces centres, elles s'établirent bientôt dans les villages voisins où quelques habitants se chargèrent de la propagande. Elles furent, pour la Société, autant de foyers de discorde on s'en aperçut trop tard. Les faits ont leur éloquence, et les adeptes des nouvelles doctrines ne se faisaient pas remarquer par leur sagesse ou leur respect. En face de cette situation, qui commençait à devenir... [Lire la suite]
12 décembre 2021

1586 Les Conférences de Saint-Brice (Charente) entre Henri IV et Catherine de Médicis

Il n’y a peut-être pas d’évènement historique, autre que ces conférences, dont les auteurs de l’histoire de France et les chroniqueurs des trois provinces d’Angoumois, Poitou et Saintonge, aient parlé avec une plus grande impartialité ; mais, chose éminemment regrettable, tandis que la plupart de ces auteurs se bornaient à une brève narration de cet évènement, les autres tronquaient l’ordre des faits, ne parlaient que d’une partie, soit du commencement, soit de la fin des conférences, donnaient des dates erronées ou n’en... [Lire la suite]
23 novembre 2021

Janvier 1368 Niort- Angoulême, le Prince Noir convoque les États généraux d'Aquitaine pour élever l’imposition du fouage

Le Prince Édouard de Woodstock (Prince Noir) crée un impôt temporaire en 1368 pour financer la guerre, décision prise par les États généraux d'Aquitaine, et les contestations suivent : « L'expédition d'Espagne avait ouvert de larges brèches dans le trésor du Prince Noir, il réunit à Angoulême les États d'Aquitaine et se fit voter un impôt supplémentaire, un fouage, qui devait lui rapporter 10 sols par feu pendant cinq ans…  « Le prince de Galles, pour acquitter les soldes arriérées qu'il devait aux compagnies, ne pouvait se... [Lire la suite]