24 décembre 2020

Le Roi de France revient en 1207 pour faire le siège de Thouars, la ville est obligée de se rendre (Chanson sur le siège)

Cette chanson est relative aux guerres que Philippe Auguste et le roi Jeans sans Terre soutinrent l’un contre l’autre : le poète anonyme engage plusieurs barons puissants qu’il nomme ou qu’il désigne par leur dignité à secourir Towars Towars, aujourd’hui Thouars, simple chef-lieu de canton du département des Deux-Sèvres, donnait alors son à une vicomté considérable qui formait l’une des trois principales divisions du Poitou. Elle comprenait le pays d’entre la rivière de Dive et la mer, c’est-à-dire la plus grandes partie du... [Lire la suite]

23 décembre 2020

15 mars 1202, d'Airvault, Jean sans Terre écrit aux Loudunais de faire pleine confiance à son envoyé, Pierre des Roches

Le savant M. Thomas Wrigt n'hésite pas à faire Pierre des Roches natif de Poitiers, mais sans donner la preuve de cette origine. Ce qui est positif, c'est qu'en Angleterre, il fut considéré comme Poitevin, qu'il s'y montra toujours le protecteur des Poitevins, et que le premier bénéfice ecclésiastique qu'il obtint fut le prieuré de Loches , auquel Jean Sans-Terre ajouta, le 30 juillet 1199, tous les droits de collation des prébendes du chapitre de Loches, que lui et ses prédécesseurs, les comtes de Touraine et d'Anjou, avaient pu... [Lire la suite]
12 décembre 2020

La chapelle funéraire à Fontevraud l’Abbaye, lanterne des morts (1225 Charte de Berthe, abbesse)

  Il existe une classe de monuments funéraires dont on ne s'occupe que depuis un petit nombre d'années, et qui ne sont pas moins intéressants, au point de vue architectural, que sous le rapport de l'histoire des mœurs et coutumes au moyen âge : ce sont ceux auxquels on donne le nom de lanternes des morts, colonnes creuses ou fanaux de cimetières. Ces curieuses constructions furent sans doute d'un usage à peu près général, mais elles ont évidemment été beaucoup plus communes dans certaines contrées que dans d'autres : en effet... [Lire la suite]
08 décembre 2020

L'abbaye Notre-Dame-de-Ré, Savary de Mauléon, Amable du Bois - Notice sur les Chartes Seigneuriales de l’Ile de Ré

Dans le Golfe des Santons, pendant tout le moyen âge, les habitants de l'île de Ré jouirent de privilèges spéciaux, concédés par leurs seigneurs, dans le but de les engager à ne pas abandonner l'île, bien qu'elle fût, à mainte reprise, dévastée soit par les inondations de l'Océan, soit par la piraterie des Normands et Anglais. Au début, ces privilèges existèrent à l'état d'usages dans la coutume locale; plus tard, afin d'éviter les contestations entre les seigneurs et leurs sujets, ils furent consignés par écrit dans des chartes... [Lire la suite]
01 décembre 2020

Le But des Croisades – Les Routiers

Le généreux enthousiasme qui porta l'Europe du moyen-âge en Orient, n'avait aucun rapport avec les préoccupations économiques et sociales que les historiens ont souvent attribuées aux propagateurs des Croisades. Les bienfaits obtenus par le commerce international ont été sans doute l'un des résultats de ces grandes guerres ; mais cette considération n'avait pas frappé l'esprit des contemporains. Il est aussi bien probable que les papes et les rois ne s'étaient pas laissé guider, en dirigeant les chrétiens vers la Palestine, par... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 novembre 2020

Liste des seigneurs de la Roche sur Yon - Abbaye des Fontenelles

On est fondé à croire, mais sans preuves bien positives, les titres s'étant perdus dans les incendies des guerres civiles, qu'au commencement du XIIe siècle, les seigneurs de la Roche-sur-Yon fondèrent l'abbaye de Notre-Dame-de-Belle-Fontaine, appartenant au diocèse d'Angers, et alors à celui de Poitiers, qui renfermait tout le territoire dont on fit en 1317 les diocèses de Maillezais et de Luçon.  Cette maison reçut de grands bienfaits des seigneurs de Maulévriers (mala lepora). Après avoir été soumise quelque temps à... [Lire la suite]

17 septembre 2020

Éléonore d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion et Le prieuré de Saint-Bibien d'Argenson - Chartes de l’abbaye de Fontevraud

Avec l'établissement du régime féodal, un lien de plus en plus serré s'établit entre les seigneurs et la forêt, à tel point qu'il suffisait d'être un justicier de certaine classe pour avoir droit à la forêt; à tel point aussi que les seigneurs confisquèrent même parfois à leur profit les droits d'usage, et que, quand ils venaient à les confirmer entre les mains des usagers, ils semblaient octroyer de nouveaux droits. Détenteurs de tout le domaine public dans le sud-ouest de la France, les ducs d'Aquitaine eurent dès les temps les... [Lire la suite]
02 mai 2020

Jean sans Terre, roi d’Angleterre - Fortifications de LOUDUN - Porte du Martray

La mort de Richard Cœur de Lion en avril 1199 ouvrit une période troublée, car sa succession fut disputée entre son dernier frère, Jean sans Terre, et leur neveu, le jeune Arthur de Bretagne, fils de Geoffroi, tandis que Philippe Auguste profitait de ces dissensions et de la faiblesse de son nouvel adversaire, le roi Jean, pour s'attaquer aux domaines continentaux des Plantagenêts. Jean sans Terre a l'appui de sa mère, la reine Aliénord d’Aquitaine, qui, dès le 29 avril 1199, à Loudun, entourée de nombreux seigneurs de la région,... [Lire la suite]
26 avril 2020

SAVARY DE MAULÉON ou LA RÉUNION DU POITOU A L'UNITÉ FRANÇAISE (Time Travel)

  Plus de six siècles et demi se sont écoulés depuis la réunion de notre province à la monarchie capétienne, c'est-à-dire à l'unité nationale. Les bienfaits de cet heureux événement dont nous jouissons depuis tant de générations ont fait oublier les misères endurées par les Poitevins durant la période de conquête et d'assimilation. Réuni pacifiquement une première fois à la couronne par le mariage de Louis VII et d'Aliénor, le Poitou n'avait pas tardé à en être détaché par ce fatal et impolitique divorce dont les conséquences... [Lire la suite]
08 avril 2020

ESSAIS HISTORIQUES SUR LE TALMONDAIS, Les vicomtes de Thouars

A la mort de Raoul IV de Mauléon, Aimeri IX, vicomte de Thouars, se mit sur les rangs pour recevoir l'héritage de ce seigneur et ajouter, à un des plus gros fiefs de France, celui de la famille des Mauléon. 23 - AIMERI IX, VICOMTE DE THOUARS, fils de Guy I (1253-1258)   Cette transmission ne se fit pas sans nombre de difficultés, car Alfonse, comte de Poitou, avait, comme cela était son droit, du moins jusqu'au règlement définitif du rachat, déjà saisi les biens de Raoul, et voyait avec grand déplaisir s'augmenter encore... [Lire la suite]