26 août 2022

LES PLANTAGENETS ET LES COMMUNES LIMOUSINES

A l’époque où l’héritière d’Aquitaine porta au comte d’Anjou, élevé peu après au trône d’Angleterre, les vastes domaines des comtes de Poitiers, les agglomérations bourgeoises du cours de la Vienne étaient, on n’en peut douter, déjà constituées. Les habitants avaient des intérêts communs et des affaires communes, des assemblées, des magistrats; mais ils vivaient sous l’autorité de leurs seigneurs directs : l’évêque, l’abbé de Saint-Martial, le vicomte de Limoges.  Leurs libertés, nées de la force des choses, de la coutume, de... [Lire la suite]

14 septembre 2021

Voyage dans le temps des seigneurs du château de Châtelliers - Châteaumur

Malgré la route commode qui vous mène à Châteaumur, les grands tableaux de destruction que vous offrent partout les châteaux dans la montagne, jettent sur ce pays une teinte d'antiquité et d'intérêt historique que l'on trouverait difficilement ailleurs. Terre primitive, quand déjà les hommes le sont moins La nature, toujours inépuisable de force et de jeunesse, a étendu un manteau de lierre sur cette ruine de plusieurs siècles; elle a couvert de beaux arbres les terres de la première enceinte. C'est sous l'ombrage des noyers et... [Lire la suite]
09 septembre 2021

Mai 1269 Charte des hauts barons du Poitou, concernant les rachats à merci – Liste des Sénéchaux d’Alphonse Comte de Poitiers

  1268-1269 Projet de traité entre le comte de Poitou et ses barons, pour le rachat des fiefs à merci C’est li establisent de rachaz qu'il est avis a monseigneur le conte de Poitiers et a son conseil des barons et des vavaseurs. C’est assavoir que quant cil morra qui du conte de Poitiers ou des barons ou des vavaseurs tendra son fié, que mesires li cuens ou cil de cui cil tendra pourra tenir le fié en sa mein par an et par jour tout aussint com cil qui morz est le peust tenir e espletier: c'est assavoir issues de blez, de... [Lire la suite]
12 janvier 2021

Thibault III Chabot, commandant des troupes de Richard, comte de Poitou, contre les seigneurs d’Aquitaine confédérés.

Thibault III Chabot (Theobaldus), seigneur de la Roche Servière, de La Grève, de Mervent, du Petit château de Vouvant, d’Oulmes, de la Chabocière, etc,… naquit vers 1130. En 1173, il assista avec plusieurs seigneurs de la cour du roi d’Angleterre aux fiançailles de Jean, fils puiné de Henri II, avec Alix de Mortain. En 1175, il était commandant des troupes de Richard, comte de Poitou, fils du roi d’Angleterre, et fut appelé par l’évêque de Poitiers pour chasser les Brabançons, amenés par le comte Wulgrin d’Angoulême, qui pillaient... [Lire la suite]
28 octobre 2020

1147 Partant pour la croisade, donation à l'Absie de Sébrand Ier Chabot, seigneur du petit château de Vouvant et de Mervent

  Donation à l'Absie de Sebrand I Chabot, partant pour la croisade. (Vers 1147) (p. 25.) Bibl. nation. —F. franc. 17048, f. 33. Sebrandus Chabot, volens ire in Jherusalem, coram Deo et reliquiis Sanctorum, accepto baculo et pera, in ecclesia beati Nicolai, reconcessit Rainerio (l) abbati et monachis Absie, terragia de Macinee, sicut vice prima dederat et concesserat, et terram Hugonis Rufi (2), et omnes terras à feodatis suis illis datas. Reconcessit etiam se servaturum et defensurum domum supradictam, cum possessionibus... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
26 octobre 2020

Thibaud Chabot, seigneur de la Grève, donnait à l’abbaye de Saint Jean d’Orbestier, son domaine de la Sébrandière

THIBAUD III Chabot, fils unique de Thibaud II et de Marguerite de Chantemerle, chevalier, seigneur de la Roche-Cervière et de Chantemerle. En 1184, Thibaud III témoigna sa charité envers le monastère d'Orbestier, près des Sables-d'Olonne, par un acte de donation où nous trouvons des détails intéressants. « Pour le salut de son âme, de l'âme de son fils Sebrand, de sa femme, mère de celui-ci, il donne à Dieu et à l'abbaye de Saint-Jean d'Orbestier le lieu appelé la Sebrandière, dans la paroisse du Gué de Velluire, près de... [Lire la suite]

08 avril 2020

ESSAIS HISTORIQUES SUR LE TALMONDAIS, Les vicomtes de Thouars

De 1200 à 1230, les documents restent muets sur ces seigneurs ; cependant, au mois de juin de cette dernière année, un acte du Trésor des chartes nous montre Guy de Thouars, seigneur de Tiffauges, dominus Theofaugi, qui rend au roi de France Louis IX ou saint Louis, alors campé devant le château des Ponts-de-Cé, foi et hommage-lige pour la vicomté de Thouars, qui devait lui revenir comme chef de famille, après la mort de Raimond, son oncle.==> 1230 Ponts de Cé, les seigneurs de Thouars, Tiffauges et Hugues de Lusignan, comte de... [Lire la suite]
05 mars 2020

Historique du vieux Château d’Airvault dans le Haut-Poitou

AIRVAULT, à 65 kil. de Niort; Son territoire, arrosé à l'ouest par le Thouet. Synthèse : Airvault, en latin Aurea Vallis, c'est-à-dire Vallée d'or, selon certains historiens, est désigné par divers auteurs sous les noms d'Ervault, Oirvault ou Arvaux. Située à 200 mètres du Thouet, partie dans une vallée, partie sur une hauteur, la ville d'Airvault est au milieu du bocage. Le château d'Airvault a été construit sur un ancien castrum. Au moyen-âge, le château fut assiégé et conquis en 1207 par Philippe Auguste. Le 22... [Lire la suite]
02 octobre 2019

La vie d’Aliénor d’Aquitaine – Mariage avec le futur roi Henri II d'Angleterre le 18 mai 1152 à Poitiers

Aliénor, redevenue libre, se hâta de regagner son Poitou, accompagnée, dit Olhagaray, par le comte de Foix, qui n'était pas apparemment une escorte bien sûre, s'il n'empêcha pas les deux tentatives d'enlèvement d'après le chanoine de Tours. Elle n'entretenait son train que de menaces, et deux mois après, le 18 mai, elle épousa Henri, duc de Normandie, mariage dont la promptitude seule démontre assez la préméditation.   Poitiers 27 mai 1152. Aliénor, duchesse d'Aquitaine, remariée avec Henri, comte d'Anjou, concède à nouveau... [Lire la suite]
06 juin 2018

Richard Cœur de Lion, Capturé à son retour de croisade

Richard, après avoir conclu avec Saladin une trêve de trois ans trois mois et trois jours, et instruit de ce qui se passait dans son royaume, où les régents par lui nommés commettaient des vexations de toutes sortes, quitta l'armée des croisés pour revenir en Angleterre. Le roi d’Angleterre, à son  départ de la terre sainte, est poussé par la tempête au fond de la mer Adriatique ; ayant fait naufrage sur la côte italienne, le roi tente de gagner l'Angleterre en traversant les terres de ses ennemis. Comme il craignait les... [Lire la suite]