29 août 2021

Time Travel 1346 - La chevauchée de Lancastre, comte de Derby dans la Saintonge, Aunis et Poitou

Mon intention est d'établir, d'une manière générale, que le seul fait d'armes de quelque importance qui ait occupé Derby, après la bataille d'Auberoche et avant l'entrée des Anglais dans La Réole, consiste dans le siège et la prise de Monségur, et que, par conséquent, tout ce que raconte Froissart touchant Sainte-Bazeille, la Roche-Million, Aiguillon et Segrat ou Ségart, appartient à une époque postérieure à l'entrée de Derby dans la ville de La Réole. Pour Castel-Sagrat, j'entre en discussion immédiatement. Entr'autres documents... [Lire la suite]

20 août 2021

La chevauchée 1412 du sire de Parthenay, Jean Larchevêque et Jacques d’Heilly à la conquête du Poitou

 Le fait rapporté en cet endroit mérite quelques explications. Il se rapporte à un épisode important de l’histoire poitevine, dont les chroniqueurs contemporains, préoccupés surtout des événements d’un intérêt plus général, ont presque tous négligé de parler. La faction de Bourgogne, alors toute puissante à la cour, avait résolu de déposséder de ses États le duc de Berry, l’un des principaux chefs du parti contraire. Jacques d’Heilly, investi de pouvoirs spéciaux, fut chargé des opérations en Poitou.   Le sire de... [Lire la suite]
16 août 2021

Entretien du Marais Poitevin, procès entre l'abbaye de l'Absie et l'évêque de Maillezais devant le Parlement de Poitiers (1435).

Pendant un demi-siècle, on ne trouve plus trace de nouveaux travaux. Les œuvres exécutées au XIIIe siècle avaient été bien conçues. Il suffisait de les entretenir pour en assurer la conservation, puisque certains de ces canaux, tels que l'Achenal-le-Roi, l'achenal des Cinq-Abbés, devaient garder jusqu'à nos jours leur tracé primitif. Mais pour que le système tout entier de canaux et de digues pût atteindre la même longévité, il eût fallu que des circonstances malheureuses ne vinssent pas s'y opposer. Les causes extérieures qui... [Lire la suite]
13 août 2021

Mémoires de la troisième guerre civile - Les huguenots de l'Amiral de Coligny se sont retirés à Faye la Vineuse

En 1562, les protestants s'emparèrent de la ville Faye la Vineuse et la livrèrent au pillage. Ils emportèrent tout ce qu'ils purent trouver dans la collégiale, notamment, un morceau de la vraie Croix, enchâssé dans une croix de vermeil, et une châsse en or, contenant une dent de saint Georges. Durant l'été 1569, la ville de Poitiers se trouve au cœur de la troisième guerre de religion opposant catholique et protestante dans le royaume de France. Jean Calvin y serait vraisemblablement venu en 1534. Le duc d'Anjou à Loches avait, au... [Lire la suite]
02 août 2021

Dans le Poitou, l'évolution sociale se poursuit au XIIIe et au XIVe siècle, avant la guerre de Cent Ans

Les progrès accomplis dans l'ordre social et économique rendaient, à vrai dire, les populations du Poitou à peu près indifférentes à la perte d'une indépendance politique, dont elles n'avaient recueilli dans la période précédente que les fruits amers. C'est probablement pour s'attacher plus intimement les habitants d'Oléron, que Jean sans Terre, dans un diplôme expédié le 28 février 1205, leur accorda de nouveaux priviléges : « Sachez, dit-il, que nous avons concédé et, par cette présente charte, confirmé à nos fidèles hommes... [Lire la suite]
28 juillet 2021

Septembre 1912 - Les Grandes Manoeuvres Militaires de l’Ouest sous le commandement de Joffre (Gare l'Ile-Bouchard)

Les grandes manœuvres désignent des exercices militaires concernant des effectifs importants. Aux différentes époques, les grandes manœuvres sont l'occasion de tester l'entraînement des troupes et des états-majors, de tester les règlements d'emploi et le nouveau matériel, mais aussi de montrer la puissance de la force militaire organisatrice aux autres États, représentés par des attachés militaires ainsi que par des journalistes. Le plus souvent, ces grandes manœuvres sont organisées autour de la reconstitution de l'affrontement... [Lire la suite]

13 juillet 2021

Gargantua a-t-il détruit le château de Bonnivet de Guillaume Gouffier, amiral de France et Bonaventure du Puy du Fou

Qui de vous ne s’est arrêté d’admiration devant quelques sculptures sauvées des ruines de Bonnivet à Vendeuvre-du-Poitou ? On pouvait encore le contempler, ce château, l'un des plus superbes bâtiments de notre France d'autrefois, ce château où l'architecture de la renaissance, gracieuse, composée des formes antiques, mauresques et gothiques, avait, sous le ciseau des premiers sculpteurs de France et d'Italie, étalé toute la magnificence et la délicatesse de ses nombreux ornements, prodigué ses pilastres variés, ses frontons... [Lire la suite]
10 juillet 2021

Le Guet, l’arrière-Guet et la Garde en Poitou pendant la Guerre de Cent-Ans

Dès le début du régime féodal, il fallut organiser la garde dans les châteaux, refuges des populations contre les bandes armées. Elle fut concurremment assurée par des nobles et des manants. Le service des roturiers, très différent du service vassalique, est connu sous le nom de guet. Très vivante au XIe siècle, l'institution du guet était encore strictement observée dans la première moitié du XII" siècle. Elle déclina progressivement quand les efforts conjugués de la royauté et de l'Eglise, pour faire respecter la prohibition des... [Lire la suite]
26 juin 2021

1362 Lettres d'Edouard III, roi d'Angleterre, enjoignant de reconnaître son fils le prince de Galles comme prince d'Aquitaine.

Après le traité de Brétigny, ayant transféré la province à Edouard III, Jean de France perdit son apanage poitevin, et reçu en échange le Berry érigé en duché-prairie (octobre 1360) Peu après la cession officielle de Poitiers et du comté au roi d'Angleterre (septembre 1361), Edouard III constituait à son tour le Poitou en apanage au profit de son fils, Edward de Woodstock, le Prince Noir, auquel était conféré le titre de « prince d'Aquitaine ». Il enjoignit par des lettres, qu'apportèrent aux habitants de Poitiers ses commissaires... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 juin 2021

Séances Générales tenues en 1843 par la Société Française pour la Conservation des Monuments Historiques du Poitou

La Société française d'archéologie, initialement Société française d'archéologie pour la conservation et la description des monuments historiques, est une société savante fondée en 1834, à Caen, par Arcisse de Caumont. Cette commission était composée de MM. de La Fontenelle, président et rapporteur; de Caumont, LeCointre secrétaire-général de la session l'abbé Auber (de Poitiers) Segrétain (de Niort), de Chergé (de Poitiers), l'abbé Cousseau (de Poitiers) Fillon (de Fontenay), Mauduyt (de Poitiers) et Cardin (de la Vendée).   ... [Lire la suite]