10 septembre 2021

L'histoire du Poitou, Le domaine seigneurial d'Oulmes et son église (Rives-d’Autise); la commanderie de Cenan

Le bourg d'Oulmes (1) fait partie (comme celui de Nieul dont il est distant de deux kilomètres environ) du canton de Saint-Hilaire-des-Loges. Il est situé sur la grande route de Niort à Fontenay, et desservi par la même station de chemin de fer que Nieul.   Son commerce, qui est très considérable, consiste en céréales, en bestiaux, en jardinage. Il s'y tient neuf foires par an, dont l'une est la plus importante foire de mules de toute la Vendée. La commune d'Oulmes appartient à la Plaine. Mais à peu de distance (sur la... [Lire la suite]

08 septembre 2021

Golfe des Pictons - Sépulture Gallo-Romaine de Bouillé-Courdault - JACQUES DU FOUILLOUX, seigneur de Bouillé

L'étude que nous entreprenons sur Bouillé sera singulièrement facilitée par les recherches déjà faites par les savants auteurs de Poitou et Vendée et par des notes manuscrites, recueillies par MM. Lalubie, Abel Pervinquière et Dugast-Matifeux (1). Bouillé ne pouvait échapper aux investigations historiques que notre siècle poursuit de toutes parts avec autant d'avidité que de succès. Sa position, son histoire, l'intérêt qui s'attache à quelques-uns de ses seigneurs, tout assurait à ce château une place choisie et une étude... [Lire la suite]
16 août 2021

Entretien du Marais Poitevin, procès entre l'abbaye de l'Absie et l'évêque de Maillezais devant le Parlement de Poitiers (1435).

Pendant un demi-siècle, on ne trouve plus trace de nouveaux travaux. Les œuvres exécutées au XIIIe siècle avaient été bien conçues. Il suffisait de les entretenir pour en assurer la conservation, puisque certains de ces canaux, tels que l'Achenal-le-Roi, l'achenal des Cinq-Abbés, devaient garder jusqu'à nos jours leur tracé primitif. Mais pour que le système tout entier de canaux et de digues pût atteindre la même longévité, il eût fallu que des circonstances malheureuses ne vinssent pas s'y opposer. Les causes extérieures qui... [Lire la suite]
04 août 2021

Découvrez la Sèvre Niortaise et ses paysages au fil de l'eau : Le château de la Tiffardière, son port et son écluse.

Plus de mille ans se sont écoulés sans que des faits historiques aient été mentionnés sur ce coteau de la Tiffardière où s'étaient installés des Taïfales (Tiffauges- Mauges) pendant la domination romaine. Quelle construction la féodalité éleva-t-elle là pour défendre la Sèvre et le gué qui la coupait et donnait communication avec Saint-Liguaire? Les incendies allumés au cours des luttes entre Guillaume VII, comte de Poitou, et Geoffroy Martel, comte d'Anjou, consumèrent-ils la Tiffardière en même temps que les châteaux de Magné,... [Lire la suite]
24 juillet 2021

(Sancti Leodegarii abbatibus) L'abbaye de Saint-Liguaire proche de Niort

 L'abbaye de Saint-Liguaire fut fondée sur le site de l'église Notre-Dame-Porte-Dieu (connue en 862 au temps du passage des Normands). St-Liguaire vient de saint Léger, abbé de Saint-Maixent et évêque d’Autun au VIIe siècle, le patois local ayant déformé ce nom en Léodogaire. (la Crypte de Saint Leger à Saint-Maixent, le Plus ancien édifice du département des Deux-Sèvres) L’abbaye bénédictine est fondée an 961, sous le règne de Lothaire, par Eble, évêque et abbé de Saint-Maixent, gouvernant l'abbaye, à l’initiative de son... [Lire la suite]
09 avril 2021

1230 Libération de Geoffroy la Grand'Dent et Aimery de Lusignan, faits prisonniers par Pierre de Dreux, Comte de Bretagne

En recherchant les documents historiques qui peuvent s'appliquer à Geoffroy la Grand'Dent, nous en avons trouvé plusieurs qui méritent d'être signalés On voit dans Rymer (Faedera T. 1, p. 313) qu'en 1230, Henri III, roi d'Angleterre, libéra de prison un Geoffroy et un Aimery de Lusignan, tous deux (faits prisonniers par le Comte de Bretagne, agissant pour Henri III) sur la promesse de Geoffroy de livrer ses châteaux de Vouvent et Mervent. Il ne peut s'agir ici que de Geoffroy la Grand'Dent, puisque son père Geoffroy 1er était mort... [Lire la suite]

29 décembre 2020

La Vendée de Jean Yole

(Yole et Bourrine du Marais) Morceau du Poitou, coupé n'importe comment ou à peu près, à la mesure d'un département, la Vendée est un assemblage de petits pays de structure et de pittoresque les plus divers : marais, plaine, bocage « C'est par son histoire seule que la Vendée forme un bloc, comme c'est, d'ailleurs, un seul moment, un moment héroïque de son histoire qui a donné à ce nom, pris à une petite rivière inconnue, une signification, une gloire, une vie. De ce pays avant tout secret, habité par des âmes secrètes, qui... [Lire la suite]
14 octobre 2020

Le 17 juillet 1805, Napoléon 1er signe un décret ordonnant la construction d'un canal de navigation de Marans à La Rochelle

Le 28 messidor an XIII (17 juillet 1805), Napoléon 1er signait un décret ordonnant « la construction d'un canal de navigation de Niort à la Rochelle » (1). C'était l'aboutissement d'un très ancien projet. En effet, le 15 mars 1791, un Mémoire des membres de la Société rochelaise des Amis de la Constitution (2) rappelait que « depuis plus de cent ans, un million et plus de personnes n'a cessé de solliciter la confection d'un canal de navigation, de l'ancien pays d'Aunis à l'ancien Poitou ». A cette lointaine époque, les seuls... [Lire la suite]
09 octobre 2020

Portereaux, les portes du Marais Poitevin face à la mer- Porte du canal du Clain ou des Grands Greniers

 Afin de réglementer le cours de l'eau dans les achenaux, on se servait de portes mobiles qui affectaient probablement la forme d'une vanne qu'on abaissait ou qu'on relevait pour fermer ou ouvrir le passage. Chaque canal possède à son embouchure une porte ou écluse, ouvrage en maçonnerie et en bois dont l’existence est attestée dès le Moyen Âge : en 1217 déjà, une telle porte (ou « portereau » - porterellumen latin) est mentionnée dans l’acte d’autorisation de creusement du canal des Cinq-Abbés, accordée par... [Lire la suite]
07 octobre 2020

Le creusement de l'Achenal-le-Roi en 1283 fut la dernière entreprise du XIIIe siècle. Abbaye Saint-Michel-en-l'Herm

Après l'achèvement de ce canal, qui côtoyait les marais du nord de la Sèvre sur une longueur de cinq lieues, les dessiccateurs bas-poitevins s'arrêtèrent, jugeant leur œuvre terminée. Désormais la période de luttes avait pris fin les eaux ne stagnaient plus comme autrefois entre les coteaux et les îles, mais s'écoulaient avec lenteur entre les bords des achenaux vers les rivières ou vers la mer. Leur retrait avait découvert une immense étendue de terrain qu'il suffisait de cultiver pour obtenir les mêmes produits que dans la... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,