05 mars 2022

Siège de Niort le 24 juin 1569- Le Fort Foucauld - Auguste Tolbecque 1875

Charles IX, pendant un voyage qu'il fit en Poitou en 1565, donne des lettres patentes qui établissent à Niort une Cour consulaire, à cause de l'immense commerce qui se faisait à Niort, surtout à l'époque des trois foires royales. Les guerres religieuses viennent interrompre la prospérité commerciale dont jouissait Niort. En 1568, d'Andelot pénètre en Poitou, à la tête d'une bande de calvinistes ; il fait sa jonction avec Coligny et menace Niort, qui se rend dès que les batteries sont établies pour ouvrir une brèche dans ses murs. ... [Lire la suite]

20 février 2022

Les voies de communication terrestres et fluviales en Poitou sous le règne de Henri IV et l’œuvre du Gouvernement Royal.

Avant les guerres de Religion, l'état des voies de communication en Poitou semble avoir été satisfaisant, eu égard aux besoins de la circulation encore restreinte de ce temps. Cette vaste province, l'une des plus fertiles de France, profitait des avantages de sa situation géographique. Elle était, comme on disait alors, l'un des « passages » les plus fréquentés du royaume (1). Nulle part, sauf dans la Gâtine et dans le Marais, ne se rencontraient d'obstacles sérieux pour le tracé des routes. Cent années de paix presque... [Lire la suite]
12 février 2022

LETTRES DE GARANTIE aux acquéreurs de biens ecclésiastiques, données à Niort par les chefs Huguenots le 29 janvier 1569.

Le grand Conseil des confédérés protestants, tenu à Niort, et auquel assistaient le Maire de la Rochelle et six membres du Corps de ville, qui y avaient accompagné Jeanne d'Albret, décrète que tous les biens ecclésiastiques, existant dans les provinces occupées par les protestants, seront vendus au profit de la cause, et, pour inspirer confiance aux acquéreurs, la reine de Navarre et son fils, Condé et les principaux seigneurs du parti, prennent l'engagement d'affecter à leur garantie tous leurs biens personnels. ( Arcère. – H.... [Lire la suite]
11 février 2022

En 1588, le duc de Mercœur vint assiéger Montaigu – Démantèlement des Fortifications en vertu du traité de Fleix

 A huit lieues de Nantes, sur les confins du Poitou, dans cette partie de la Vendée nommée le Bocage, est située la petite ville de Montaigu. Bâti dans un endroit assez pittoresque, au bord d’une petite rivière dont le rivage est couvert d’aulnes, Montaigu aujourd’hui n’a rien de remarquable, si ce n’est des restes de douves profondes encore bien conservées, et quelques maisons ruinées par le feu dans les guerres de la Vendée. On ne voit presque plus de vestiges du château fort, qui, bâti sur un rocher comme un nid d’aigle,... [Lire la suite]
10 février 2022

Du 7 mars au 12 avril 1598, Henri IV fait d'Angers sa capitale d'un moment.

Entrée du roi Henri IV à Angers le 7 mars 1598, après avoir inspecté la milice bourgeoise en armes et dressée en ordre de bataille aux environs du début de l'actuelle rue de Brissac, il se rend, escorté, au portail Saint-Aubin où le maire lui présente les compliments et les clefs de la villeLe jeudi saint, Henri IV lave les pieds à treize pauvres au palais épiscopal. Il ne manque aucun office, touche les malades des écrouelles sur le parvis de la cathédrale suivant la tradition royale, pose la première pierre du couvent des Capucins... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2022

CAMPAGNE DU DUC DE NEVERS EN BAS-POITOU 1588, reddition de Montaigu et Mauléon.

Lettre sur le siège et la prise des villes et châteaux de Mauléon et Montaigu par l'armée du roy, commandée par le duc de Nevers. Après que M. de Nevers eut envoyé lettres au roy Henri III et lui eut écrit de Chartres (1), il passa par Blois, où il écrivit aussi une lettre aux députés des trois Estats ; et mal satisfait de la lenteur avec laquelle ils travaillaient au recouvrement des deniers destinés à son armée, il s'y achemina. Comme il vit qu'elle estoit assez résolue à bien faire, il la fit marcher droit aux places qui... [Lire la suite]

06 février 2022

Le roi Henri IV et Gabrielle d'Estrées arrivent le 6 mars 1598 et couchent aux Ponts-de-Cé.

Le duc de Mercœur avait décidé à faire son accommodement.  Alors la duchesse de Mercoeur se rendit secrètement au Pont-de-Cé, où elle passa deux jours avec la femme qui régnait sur le Béarnais, comme le Béarnais régnait sur la France. Cette femme était Gabrielle d'Estrées, marquise de Monceaux (maîtresse et favorite d’Henri IV de 1591 jusqu'à sa mort).  Elle avait du Roi un fils, Monsieur, César de Vendôme. La duchesse de Mercœur fait agréer au Roi un traité par lequel le duc obtient un édit honorable et avantageux,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 janvier 2022

Guy de DAILLON, duc de LUDE 1557-1587 Gouverneur de Poitou du 10 aout 1560 au 11 juillet 1585

Ordre d'arrestation de 75 personnes par Guy de Daillon, gouverneur du Poitou (Probablement 1565) Cet ordre est adressé par Guy de Daillon, sr du Lude, à Pierre de Chissé, sr de la Marcousse, lieutenant du gouverneur à Fontenay-le Comte.  Il est conservé en original sous la cote H 348 aux archives hospitalières de Grenoble avec les papiers de la famille dauphinoise de Chissé, entrés en 1683 aux dites archives : à cette date en effet Joseph de Chissé institue par testament les pauvres de l'hôpital de Grenoble pour ses... [Lire la suite]
30 décembre 2021

1621 Lettres de Jean de Fabas envoyé à la Rochelle

Dès l'année 1617, le clergé de Béarn avait présenté une requête tendant à obtenir le rétablissement de la religion catholique, abolie en 1569 dans cette province par Jeanne d'Albret. Les protestants n'avaient pas manqué de s'élever contre cette réclamation, avec d'autant plus de force, qu'elle paraissait devoir être accueillie favorablement par le conseil d'État. L'assemblée d'Orthez avait déclaré que mieux valait périr que céder ; des synodes tenus à la Rochelle et dans d'autres villes s'étaient montrés également disposés à une... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 décembre 2021

Le siège de Royan en 1622 par le roi Louis XIII

Les grands événements dont la France fut successivement le théâtre, de 1562 à 1594, avaient réagi sur toutes les provinces à mesure qu’ils s’étaient développés. Nous avons vu ce que devint Royan pendant toutes ces luttes. Tour à tour au pouvoir des protestants et des catholiques, il souffrit bien des maux ; mais, sous le règne de Henri IV, la réconciliation des partis, par la promulgation de l’édit de Nantes, apporta le calme et la paix aux populations du littoral. Royan put se livrer à son commerce et à ses pêcheries, qu’il étendit... [Lire la suite]