14 janvier 2021

Après l'assassinat d'Henri de Lorraine, duc de Guise, le cardinal de Bourbon (Charles X), est conduit à Chinon

Henri III, pour se venger des audaces de la Ligue, qui cherchait à proclamer sa déchéance, avait fait massacrer, dans son château de Blois, le 23 décembre 1588, Henri de Guise et son frère, l'archevêque de Reims, et arrêter l'archevêque de Lyon, Pierre d'Epinac, en même temps que celui de Rouen. Bouleversé par les événements des derniers jours, Charles de Bourbon tomba malade et fut pris « d'une difficulté et ardeur d'urine qu'il jettoit rouge comme sang ». Un jour, la Reine-Mère Catherine de Médicis vint prendre de ses nouvelles... [Lire la suite]

26 décembre 2020

Louis XIII enlève le commandement de Saumur à Duplessis-Mornay

En 1617, le roi Louis XIII évince sa mère Marie de Médicis et exerce personnellement le pouvoir royal. L'une de ses premières décisions est de rendre le libre exercice du culte catholique à tout le Béarn passé à la Réforme protestante sous Jeanne d'Albret. C'est dans ces circonstances que se réunit à La Rochelle (25 décembre 1620), sans l'autorisation du roi, une nouvelle assemblée politique. Cependant les protestants n'étaient pas unanimes sur la conduite à tenir en cette circonstance. Dans une réunion à Niort, le 2 mars 1621,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 décembre 2020

Assemblée générale des églises réformées de France, tenue à Saumur en 1611

Henri de Béarn, ayant obtenu Saumur comme place de sureté, y nomma comme gouverneur Duplessis-Mornay L'assassinat du roi Henri IV met un terme à la paix civile et la tolérance qui règne dans le Royaume de France entre catholiques et protestants depuis la fin des guerres de Religion en 1598. 27 mai - 12 septembre : assemblée générale protestante à Saumur, élaborant un plan d’organisation politique, fut accordée pour le remplacement des Députés généraux en exercice, s'ouvre le 27 mai 1611, présidée par Duplessis. Le bruit courait... [Lire la suite]
19 décembre 2020

Henri de La Trémoille, duc de Thouars - Marie de la Tour-d’Auvergne

Henry de la Trémoille, duc de Thouars et de Loudun (1 ), fils ainé du duc Claude et de Charlotte-Brabantine de Nassau, princesse d'Orange, naquit à Thouars le 22 décembre 1598. Il fut baptisé, dans la grande salle de l'ancien château de Thouars, le 15 mars 1601, et eut pour parrain le roi Henry IV, représenté par le comte de Parabère, son lieutenant général en Poitou (2). Le duc Henry ne fut pas un grand capitaine sa longue carrière ne s'écoula pas dans les camps et sur les champs de bataille, comme celle de son aïeul Louis II, le... [Lire la suite]
15 décembre 2020

Philippe DUPLESSIS-MORNAY (1549-1623), Gouverneur de la place de Saumur

Philippe de Mornay, Seigneur du Plessis – Marly, est l'une des très grandes figures du protestantisme français au XIVe siècle. Diplomate et homme d'Etat au service du Roi de Navarre, le futur Henri IV, il fut le champion d'une politique nationale destinée à combattre à la fois le parti de la Ligue et celui de l'Espagne. Duplessis-Mornay (1) a été un soldat qui s'est battu presque la moitié de sa vie, un diplomate qui a été sans cesse en éveil devant l'honneur et l'intérêt de son pays, un administrateur qui a donné à sa ville de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 décembre 2020

15 mai 1642, Permission donnée par Henri de La Trémoille de bâtir un temple à Thouars.

Le premier temple de Thouars, situé près des halles, entre l’église Saint Médard et le couvent des Cordeliers, est un facteur de troubles entre les catholiques et protestants.   Henri de la Trémoille met fin le 20 mars 1640 à cette discorde en autorisant les réformés à construire un nouveau temple dans l’emplacement de leur cimetière près des murs de la ville, joignant à la rue conduisant du carrefour de Tiffauges au bateau de Saint jaques  « Henry, duc de la Trémoille et de Thouars, pair de France, prince de Talmond,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 novembre 2020

Château des Essarts – Complainte Véridique du Compère Guillery, Capitaine des voleurs du Bas-Poitou

Si nous en croyons le P. Arcère {Histoire de La Rochelle), le calvinisme s'était répandu dans le bocage bas- poitevin, dès l'année 1534. Il s'y introduisit par le ministère d'une fille du peuple nommée Marie Becaudelle ou Belaudelle (pour Becaudeau ou Belaudeau), autrement Gaborite, née aux Essarts. Cette fille ayant été placée en service à La Rochelle y entendit les prédications des novateurs et revint dans sa patrie apporter le nouveau symbole de Calvin. Elle alla plus loin et osa défier à une conférence doctrinale un religieux... [Lire la suite]
16 août 2020

Le 9 septembre 1469, parties de chasse de Louis XI et Charles de France hôtes du sire de Malicorne au château de Maigné

Le 9 septembre 1469, Louis XI et le duc de Guyenne son frère, après leur réconciliation faite au passage du Braud non loin de l’embouchure de la Sèvre Niortaise, furent les hôtes du sire de Malicorne, au château de Maigné près de Coulonges-les-Réaux.  Il se fit dans l'île de Magné de grandes parties de chasse en leur honneur.   Chourses BRANCHE DE MAGNÉ.Les de Chourses issus du Maine, furent de bonne heure possessionnés en Poitou. On trouve avant 1309 Payen de Chourses faisant foi et hommage à Louis II, roi de... [Lire la suite]
12 août 2020

Description de Fontenay le Comte par Pierre Brisson, historien des guerres de Religion conseiller du roi et sénéchal à Fontenay

Pierre Brisson fut l’historien des guerres de Religion conseiller du roi et sénéchal à Fontenay-le-Comte Il nous apprend dans quel état les protestants avaient mis la ville pour la protéger contre le duc de Montpensier.   « Fontenay est une petite ville, la clef et entrée du bas pays de Poitou, frontière de la Rochelle, de Nantes et de Niort, située au vallon d'un tertre ou colline. A un bout et le plus éminent endroit de cette colline, à main droite du côté de Niort, y a un château qui commande la ville. Au bas de la... [Lire la suite]
31 juillet 2020

La tour Duguesclin. Vestige du château médiéval de Benon (Time Travel 1372- 1578) Démolitions du château de Benon

Aliénor d’Aquitaine hérita du grand château de Benon, construit vers 1096. Elle épousa en 1152, le roi d’Angleterre. Les Anglais régneront sur notre région pendant deux siècles, jusqu’en 1372, année du siège par Bertrand Duguesclin. Cette tour symbole de ce passé, toujours présente dans notre commune, porte le nom de Bertrand du Guesclin, élevé au titre de connétable en 1370 par le roi Charles V, qui reconquit en 1372 la forteresse de Benon tenue par les anglais. Il séjourna quelques jours le temps de réaliser des réparations et... [Lire la suite]