Pâques le 5 avril 1170, au château de Niort, Aliénor présente aux barons Poitevins, Richard comte de Poitou âgé de douze ans

Une des premières préoccupations de la reine Aliénor fut de faire reconnaitre son Richard par ses vassaux ; dans ce but, elle l’emmena, lors des fêtes de Pâques 1170 à Niort, dans cette place, clé du Bas-Poitou, qu'Henry II a tenu à armer solidement en en reconstruisant le donjon.

Lors de la cour plénière permettant de régler les litiges et d’apaiser les discordes, Aliénor au nom de son fils, annula toutes les confiscations par Henri II dans les comtés d’Angoulême et de la Marche et d’autres seigneuries en Aquitaine.

 

Des seigneurs  concédèrent des marais de la Sèvre entre Damvix et Maillé dont ils ne possédaient plus sur iceux, que des droits féodaux, et n'en n'avaient plus la propriété totale, ainsi que le justifie le titre suivant :

In nomme domini nostri Jesu-Christi, notum sit omnibus hominibus tam praesentibus quam futuris quod ego Burgona, domina Leziniaci et Gaufridus, fîlius meus, et Guido et Aimericus et Wuillelmus de Valencia, quidquid habebam de matrimonio meo in terra et in insulis et in aqua quœ vocatur de Benaico, quœ est inter Dumvix et Malliacum, id est, census et consuetudines quœ sunt in clausis et in exclusis, quœ sunt in aqua quœ vocatur Severis et in maresiis qui census et consuetudines colliguntur apud Malliacum et Dumvix, concessimus et dedimus, ego et filii mei, Raymundo de Ressiâ et successoribus suis in chesamento et in dono, undè Raymundus et successores sut debent reddere annuaulm, in die osannae vel subsequenti die; duo calcaria aurata domino Leziniaci vel servientibus suis.

Apud Frontiniacum concessit etiam Raymundus quod ipse traderet hœredem suum in hominio domino Leziniaci.

Hujus autem rei sunt testes Willelmus Capellanus de Mosgon , Hugo de Ressia , Bernardus, prior de Sancto Gelasio, Hugo Chatiporex, Gaufridus Choeta , Hugo de Pictavia, Gaufridus Bault, Raymundus de Mosgon, et Lambertus de Ressiâ et Constantinus Gihonius, et Guillelmus, monachus de Mosgon, et Raymundus de Benet et multi alii. Hoc antem factum est, regnante Ludovico, rege Francorum et Henrico, rege Anglorum, et Ricardo, comite Pictavorum , anno illo, quo ipse rexit primam curiam suam apud Niortum, in pascha domini ( 1170).

J'enverrai les esclaves de mon seigneur de Jésus-Christ, qu’il sache à tous les hommes, aux présents et à venir que moi Bourgogne dame de Lusignan et Geoffroy de Lusignan, Guy et Aimery et Guillaume II dit de Valence, tout ce que j'ai eu, de mon mariage à la terre, et dans les îles et dans les eaux, les choses qui s'appellent du Benet, qui est entre Damvix et Maillé, c'est-à-dire le recensement, et les coutumes des choses qui sont dans le clos et à l'exclusion des autres, des choses qui sont dans l'eau que l’on appelle la Sèvre, et dans les marais, qui sont l'enrôlement, et les coutumes sont enlevées, avec Maillé et Damvix, nous avons accordé et donné Moi et mes fils, Raymondin Enlevant les successeurs au chesamento le point actuel de Ramon et ses successeurs doivent payer sul annuaulm, SAVE le jour ou le lendemain; Elle a deux morceaux du Lusignan ou le leur Frontenay a également convenu avec Raymond de se mettre en hommage à l'héritier de Lusignan.

 

De cet homme et encore une chose sont témoins de William l'aumônier du Mosgon, Hugo ils ont voyagé de Rissah, Saint-Bernard, prieur du Saint de

 

Gelasius, Hugh Chatiporex, Geoffrey Choeta, Hugo de Poitiers, Geoffrey Baule, Raymond du Mosgon, et Lambert ils ont voyagé de Rissah, et Constantin côté de Gihon, et William, un moine Mosgon et Raymondin de Benet et bien d'autres.

Cela s'est produit auparavant, pendant Louis, roi de France, Henri, roi d'Angleterre, et Richard, comte de Poitiers, la même année où il présidait la première cour de Niort, à Pâques (1170).

(Les Derniers Trouvères d'Aliénor Chevalier Vert du Roi arthur)

Bulletin de la Société des antiquaires de l'Ouest et des musées de Poitiers

 

 

 

25 décembre 1169 : Henri II Plantagenêt tient sa cour de Noël à Nantes où il célèbre les fiançailles de son fils Geoffroy II<==.... ....==>