15 novembre 2020

Itinéraire de Napoléon 1er accompagné de l’impératrice Joséphine en Vendée - Les Essarts, Le général Louis-Armand de Lespinay

La ville de La Roche-sur-Yon a été créée par Napoléon 1er, empereur depuis sept jours, le 25 mai 1804. (5 prairial an 12) Il décide de transférer le chef-lieu de la Vendée à La Roche-sur-Yon au centre du département à la place de Fontenay le Comte et d'y fonder une ville nouvelle qui quelques mois plus tard sera dénommée Napoléon. Napoléon 1er approuve en janvier 1805 le plan de la nouvelle ville prévue pour 12 à 15 mille habitants élaboré par les ingénieurs des Ponts et Chaussées. Les ingénieurs civils des ponts et chaussées... [Lire la suite]

05 septembre 2020

Time Travel 1642, procès du contrat de baillette - François Brisson, Henri de Béthune évêque de Maillezais, Françoise de Foix

En 1642, François Brisson, président et sénéchal au siège royal de Fontenay le Comte, forma une société (1) Cette société entreprit le desséchement des marais de Vouillé, de Sableau, de Marans, de Vix, de Maillezais (2), de Courdault et de Benet (3). Dans leurs différentes entreprises, ils furent tenus de respecter les propriétés, et ils ne purent en envahir aucune. Le roi leur permit de dessécher; mais il fallut qu’ils traitassent de gré à gré avec les propriétaires. Delà, les traités faits par Brisson avec l'évêque de... [Lire la suite]
01 septembre 2020

Marais Poitevin, l’ancien régime de la propriété.

Le desséchement des marais, comme de juste, eut une influence très marquée sur le régime de la propriété dans les pays où s'exerça l'effort de l'entreprise. A qui allaient appartenir les nouveaux terrains sortis des eaux aux dessiccateurs, aux seigneurs fonciers, ou au roi ? La question était déjà difficile à trancher avant le desséchement. Un principe seul n'était pas douteux les atterrissements appartenaient au roi. Dès le XIe siècle, le problème est implicitement résolu dans la charte de Louis VII époux d'Aliénor concédant aux... [Lire la suite]
24 août 2020

Le 15 octobre 1646, intervenaient les statuts des marais du Petit-Poitou, homologués par arrêt du Parlement du 1er août 1654.

En 1654, une société de propriétaires et de capitalistes entreprit de dessécher toute la partie de ces marais située sur la rive droite de la Sèvre. Pour exécuter cette entreprise, il fallait trouver un moyen de conduire les eaux à la mer par des canaux dont la direction ne pouvait être que de l'est à l'ouest ; et, pour contenir le volume énorme des eaux, il fallait un canal très-large et très-profond, sur une longueur de plus de 30,000 mètres.  La direction de ce canal devait être parallèle au cours de la Sèvre, et par... [Lire la suite]
14 août 2020

Marie-Jeanne Catherine de la Rochefoucauld-Estissac - estimation et valeur du château et préclôture de Coulonges-les-Royaux.

Le magnifique château de la Renaissance de Coulonges-sur-1'Autise,  oeuvre de Liénard de La Réau  fut bâti par Louis d'Estissac en 1542 . Marie Catherine, née le 22 février 1637, dite mademoiselle de La Rochefoucauld, dame d’Estissac ép.1696 Henri Joseph de Lezay- Lusignan, marquis de Lusignan EN 1713, le seigneur de la Côte-au-Chapt avait nom Henri-Joseph, comte de Lusignan, seigneur du Marais, de Lezay, Maigné, Genest, Coulonges, etc. Il habitait au château du Marais, paroisse de Lezay en Poitou. (Ile de Maigné en... [Lire la suite]
27 juin 2020

de LUSIGNAN comte d’EU, seigneur d'Issoudun Seigneur de la châtellenie de Benet, Fontblanche, Melle, Civray, Chizé, la Mothe

Raoul de LUSIGNAN, seigneur d'Issoudun, de Melle et de Civray…..  était le sixième fils de Hugues VIII de Lusignan et de Bourgogne de Rancon de Taillebourg (la  plus belle lignée qui jamais était sortie de notre terre poitevine.) Tandis que ses frères Geoffroy, Amaury et Guy allaient conquérir des couronnes en Orient, Raoul, non moins heureux, acquérait sans s'expatrier le comté d'Eu en épousant Alix, soeur du dernier comte d'Eu, appelé Raoul Ier. Lusignan se fit reconnaître sous le nom de Raoul II en 1126. Son... [Lire la suite]

06 juin 2020

Chauvigny sur Vienne et les Chauvigny de Chateauroux. Acte d’hommage d’Hardouin X de Maillé, seigneur de la Tour. 2 aout 1503.

En 1189, à Salisbury, Richard Cœur de Lion mariait à l'un de ses plus vaillants compagnons d'armes, André de Chauvigny, sa pupille Denise de Déols, fille de Raoul VII, seigneur de Déols et de Châteauroux. Ainsi commença la seconde maison de Châteauroux dont on connaît l'éclat. André 1er l'époux de Denise de Déols, à sa grande place dans les annales du pays et son histoire est célèbre jusqu'à toucher à la légende.  L'alliance qu'il contracta sous les auspices du roi d'Angleterre indique à elle seule une grande situation... [Lire la suite]
06 juin 2020

En 1517, Querelle dans le Marais Poitevin entre les seigneurs de Benet, et les habitants concernant les droits d'usage

En 1390, il est dit dans un document que les habitants des paroisses riveraines de la Sèvre possédaient le droit de faire pacager leurs bestiaux (gros et menus) sur l'étendue de tous les marais en payant la redevance et la coutume fixées par le "pasquier" de Ste Gemme en Benet (document conservé aux archives de la Vienne). Mais le droit de faire pacager les bêtes dans les marais amena des abus et, en 1490, les manants de Benet et Coulon s'étaient permis de vendre quantité de produits levés sur le marais, du bois en particulier. Le... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
06 juin 2020

Au début du XVIIIe siècle, la châtellenie de Benet revint à nouveau aux Lusignan par le mariage de Marie d'Estissac

Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, de nombreux procès et querelles opposèrent les habitants de Benet à leur seigneur. Les habitants de la paroisse devaient entretenir le chauffage de six fours ; quelques-uns refusaient de s'acquitter de cette obligation : Roger, Coursault, Soulices furent condamnés, en 1747, à des amendes, mais les contestations allaient beaucoup plus loin, puisqu'ils contestaient à leur seigneur la propriété de la plupart des marais. Au début du XVIIIe siècle, la châtellenie de Benet revint à nouveau aux... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2020

Guerre de Religion en Bas-Poitou - Benet et les travaux de dessèchement des marais Poitevin d’Henri IV.

 Quand le duc de Montpensier voulut, en 1574, s'emparer de Fontenay le Comte, c'est à Benet qu'il vint s'établir et c'est également sous les fenêtres de ce château qu'au lendemain de la reddition de la capitale du Bas-Poitou il fit pendre le fameux ministre protestant Claude du Moulin et quelques-uns des chefs les plus hardis du parti calviniste. Montpensier voulut, dit-on, tirer ainsi vengeance de la mort du Père Babelot, son confesseur, auquel les protestants avaient fait subir le même supplice à Champigny.  Benet... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,