Système de défense de la Baie de l'Aiguillon sur la commune de Charron

L'aspect actuel de la baie de l'Aiguillon résulte des endigages successifs qui, du moyen âge à 1965 ont isolé près de 100 000 hectares de l'ancien Golfe des Pictons pour créer le marais Poitevin.

Dès 1199, l’abbaye de Moreilles entreprend de mettre en valeur les marais qu’elle possède autour des anciennes îles de Moreilles et Chaillé-les-Marais. Pour ce faire, elle creuse un canal entre l’extrémité nord-ouest de l’ancienne île de Chaillé, et la baie de l’Aiguillon, dont les contours se trouvent alors probablement bien plus en amont qu’aujourd’hui.

Système de défense de la Baie de l'Aiguillon sur la commune de Charron

Ce canal, appelé achenal du Bot Neuf, frôle le bourg de de Sainte-Radégonde-des-Noyers, où il est franchi par un pont, et file vers le sud pour évacuer l’eau dans la baie de l’Aiguillon.

Au rythme lent d'aménagements hydro-agricoles, s'est mis en place une couronne de polders agricoles ceinturant l'anse. Ainsi, l'ensemble des canaux et des rivières drainant le marais poitevin aboutit dans la baie.

L'ensemble du littoral de la commune de Charron est « protégé » par deux ensembles de digues à vocation essentiellement agricole à l'origine : une digue à l'ouest en bordure de la baie de l'Aiguillon et une digue au nord, le long de la Sèvre Niortaise.

Lors de la tempête Xynthia, l'ensemble des digues a été submergé et dégradé, avec formations de brèches, ruptures et reculs de digue, ...Le marais s'est d'abord rempli par déversement de la mer au-dessus de la digue.

La partie Charentaise de la Baie de l'Aiguillon a été classée en réserve naturelle en 1999

 

Port du Fort du Corps de Garde, Pointe du Corps de Garde, Charron

 

Le Marais Poitevin et la navigation sur la Sèvre Niortaise (Time Travel)

Entre Loire et Gironde, entre Nantes et Bordeaux, entre collines du Bocage vendéen et de Saintonge, le plat pays du Marais poitevin, à demi-marin, à demi-fluvial, s'ouvre en V, en direction du Seuil du Poitou (1). La Sèvre niortaise coule est-ouest, de Saint-Maixent et de Niort vers , l'anse de l'Aiguillon et l'Océan.