l'expansion de l'empire Plantagenêt

(le donjon de Niort- une architecture Plantagenêt du 12 e siècle)

L'Empire Plantagenêt ou Empire angevin est l'ensemble d'États s'étendant des confins anglo-écossais aux Pyrénées et de l'Irlande au Limousin et réunis au milieu du XIIe siècle par Henri II Plantagenêt.

l'expansion de l'empire Plantagenêt - Donjon de Niort (3)

 

La formation de l'Empire Plantagenêt plonge ses origines au XIe siècle avec l'émergence du comté d'Anjou, qui avec le comte Foulques Nerra jusqu'à Foulques V, réussit à asseoir sa domination sur les provinces environnantes du Maine et de la Touraine. Geoffroy Plantagenêt, fils de Foulques V, y ajoute la Normandie. Son propre fils, Henri II Plantagenêt, par son mariage avec Aliénor d'Aquitaine, étend son influence sur l'Aquitaine. À terme, il parvient à conquérir l'Angleterre et y est sacré roi en 1154.

 

France_1154 l'expansion de l'empire Plantagenêt -

L'influence et la puissance des Plantagenêts inquiète la dynastie capétienne française qui ouvre une période de conflits s'étalant sur une centaine d'années. Richard Cœur de Lion, fils et successeur d'Henri II, meurt en 1199, ce qui permet à Philippe Auguste de se lancer à la conquête de la partie continentale de l'Empire en 1214, mettant un terme à la domination des Plantagenêts dans l'ouest de la France.

 

les plantagenets

 

l'expansion de l'empire Plantagenêt - Donjon de Niort (4)

L’activité bâtisseuse des Plantagenêt en matière de châteaux se décuple vers la fin du règne de Henri II, stimulée par la rivalité avec Philippe-Auguste, roi de France en 1180, qui finira par demanteler l’empire Plantagenêt en 1204 (conquête de la Normandie, puis de l’Anjou).

l'expansion de l'empire Plantagenêt - Donjon de Niort (1)

L’originalité du donjon de Niort est un caractère propre à l’architecture castrale des Plantagenêt, plus expérimentale que normative. Ce trait la différencie de l’architecture militaire capétienne promue par le roi Philippe-Auguste, qui, peu avant 1200, tend à imposer une norme rationnelle qu’on appelle aujourd’hui « philippienne ».

l'expansion de l'empire Plantagenêt - Donjon de Niort (2)

 

==> Sur la Terre de nos ancêtres du Poitou

==> Niort l’ancien castellum incendié en 1104 et reconstruction du Donjon Poitevin Plantagenêt.

==> HENRI II PLANTAGENÊT (portrait)

==> Aliénor d'Aquitaine, Henri II & Richard Coeur de Lion ont contribué à la fondation de l'Angleterre et du Royaume Uni.

==> Récit de la mort de Richard Cœur de Lion d’après Roger de Hoveden.

==> Les romans des Chevaliers de la table ronde à la cours Henri II Plantagenet et Aliénor d’Aquitaine.

==> le Cimetière des Rois d'Angleterre à l’abbaye de Fontevraud

 ==> Lugdunum 177, La France avant les Francs (l’Histoire des Martyrs des trois Gaules - Sainte Blandine, Saint Valérien … de Lyon)

==> Conséquences de la mort d'Arthur Plantagenêt

 ==>Notice Historique sur le château de Tours

 

L'empire des Plantagenêts - interview avec Fanny Madeline

Richard Cœur de Lion, Jean sans Terre. Ces noms vous disent forcément quelque chose, vous les avez vus dans nombre de films, mais les connaissez-vous vraiment ? Rois d’Angleterre, ils étaient aussi et surtout maîtres d’un vaste ensemble allant des Highlands d’Écosse aux Pyrénées, de l’Irlande jusqu’à la vallée du Rhône. Un territoire si vaste qu’on a pu parler, à l’époque contemporaine, d’empire des Plantagenêts. L’historienne Fanny Madeline y a consacré sa thèse, aujourd’hui publiée aux Presses Universitaires de Rennes, et a accepté de répondre à quelques questions de Fréquence médiévale.

William Blanc : Comment décrire l’empire des Plantagenêts dans l’espace et le temps ? Peut-on le comparer à d’autres empires européens, comme celui de Knut le Grand au XIe siècle ?
Fanny Madeline : C’est un empire qui est le résultat à la fois de constructions matrimoniales sur plusieurs générations et de conquêtes territoriales, ce qui en fait un espace très composite. D’un côté, il y a l’héritage anglo-­normand, formé depuis 1066, dont Henri II hérite par sa mère Mathilde, fille d’Henri Ier d’Angleterre, mais qu’il doit reconquérir ; du côté de son père Geoffrey Plantagenêt, il hérite du comté d’Anjou en 1151. Et puis il y a le duché d’Aquitaine qu’Henri II agrège par son mariage avec Aliénor en 1152, le duché de Bretagne qu’il annexe après l’abdication du duc Conan en 1166, l’Irlande qu’il conquiert en partie en 1171 et le Pays de Galles et l’Ecosse qu’il fait entrer sous sa domination féodale.

http://www.frequencemedievale.fr