01 avril 2020

Histoire Généalogie des Seigneurs de Mauzé et de Marans

Guillaume BATARD. – Suivant Arcère, la noblesse des anciens seigneurs de Mauzé se perdait dans l'obscurité des temps. (1)  Dom Etiennot dit, avec moins d'emphase, qu'ils descendaient d'un bâtard du duc de Guienne, et que, longtemps possesseurs du château de Mauzé, ils en prirent le nom.(2)  Quel était ce bâtard dont les descendants devaient être puissants en Aunis? Il apparaît pour la première fois en 1047, comme souscripteur du don de l'Ile-de-Vix en bas Poitou (Golfe des Pictons), fait par Agnès, comtesse d'Anjou, à... [Lire la suite]

22 mars 2020

HISTOIRE GÉNÉRALE de l'Aunis et de la Saintonge (Time Travel)

Lorsqu'on veut se faire une idée précise du rôle qu'a joué dans l'Histoire, le Pays qui s'appelle aujourd'hui le département de la Charente-Inférieure (Charente-Maritime), la première difficulté qu'on éprouve c'est de le rattacher à un centre qui lui donne quelque unité. Ce n'est pas, en effet, seulement dans leurs intérêts actuels que les villes qui le composent sont rivales. Ce n'est pourtant pas dans les premiers temps que se retrouve cette diversité, et il est à peu près hors de doute qu'il faut rapporter à la Tribu des Santoni... [Lire la suite]
15 mars 2020

Mariage d'Olivier de Coëtivy, seigneur de Taillebourg et Marie de Valois seconde fille naturelle de Charles VII et d'Agnès Sorel

Olivier de Coëtivy, né en 1418, mort en 1480, est un homme d'armes breton. Conseiller et chambellan de Charles VII de France, comte de Taillebourg, seigneur de Royan et de Saujon, capitaine de Saintes et de Talmont, il exerce la charge de sénéchal de Guyenne. Olivier était le quatrième enfant d'Alain III de Coëtitivy et de Catherine du Chastel. Doué d'une remarquable intelligence et d'une énergie à toute épreuve, il s'attacha de bonne heure aux pas de son frère aîné et partit pour la guerre avant même d'avoir la force de porter le... [Lire la suite]
10 mars 2020

Château de Tiffauges, Mariage de Prégent de Coëtivy avec Marie de Montmorency-Laval dite Marie de Rais (Time Travel 1441)

D'après un privilège accordé aux provinces de Poitou et de Saintonge, la confiscation des biens n'y pouvait être prononcée que pour le crime de lèse-majesté 1. Les Plusqualec, ayant été pris les armes à la main, devaient donc subir le jugement rendu contre eux à La Rochelle le 10 mars 1441. S'ils échappèrent en partie aux conséquences de cette mesure rigoureuse, ils ne purent cependant pas s'y soustraire en ce qui concerne Taillebourg. Ils le détenaient d'ailleurs irrégulièrement, puisque leur oncle les en avait dépossédés par... [Lire la suite]
10 février 2020

Mgr Jacques Raoul de la GUIBOURGÈRE, premier évêque de La Rochelle

(1648—1661.) La Gallia Chrisliana nous fait connaître le mérite du PREMIER EVÊQUE DE LA ROCHELLE : « Jacques Raoul, » seigneur de la. Guibourgère, au comté de Nantes, » est recommandable à plus d'un titre, mais principalement pour avoir obtenu par sa sollicitude que La Rochelle qui, pendant bien des années, avait été le Boulevard de l'hérésie, maintenant changée heureusement, devînt le siège épiscopal d'une Eglise catholique ; et undè impietatis virus distillarat ad vicinas regiones inficiendas, indè ad amplœ diœcesis populos... [Lire la suite]
28 janvier 2020

Notice Historique sur le Château de Taillebourg

 Sur ce rocher abrupt que trente ou quarante générations ont successivement fécondé, s'élève un parc d'une végétation magnifique : au midi, toute la vallée depuis Saint-Savinien jusqu'à Saintes s'étend sous nos regards ; les clochers de la vieille cité émergent au loin de grandes touffes de verdure, tandis qu'à nos pieds la sinueuse Charente, pareille aux fleuves des pays enchantés, semble s'attarder à plaisir dans les pays qu'elle arrose. Nous ne connaissons rien en Saintonge qui soit comparable à la vue dont on jouit du haut... [Lire la suite]

23 janvier 2020

L’ancien hôpital des Pèlerins de Pons

Après Mediolanum Santonum, Pons fut le plus important centre routier du pays des Santons. Passaient ou arrivaient en cet endroit la grande route de Tours-Poitiers-Saintes-Bordeaux, celle de Saintes-Pons-Aubeterre et peut-être Cahors, celle de yillebois-Lavalette-Blanzaç-Bai-bezieux-Archiac-Pons, omise dans nos précédentes études et dont nous ne connaissons pas davantage l'itinéraire à l'est, celle, moins importante, de Pons à Conac, celle de Pons-Gemozac-Cravans-Aurenne-La Sauveté-Meursac-le, village de Toulon près duquel se... [Lire la suite]
23 janvier 2020

Le pèlerinage de Saint-Jacques – Des voies romaines aux routes Royales qui menaient à Compostelle

A partir du IXe siècle, commence la coutume des pèlerinages. On en compte plusieurs qui se dirigent les uns sur Rome (tombeau de l'apôtre Pierre) ou sur Jérusalem (Saint-Sépulcre), les autres sur Compostelle en Gallice (tombeau de Jacques le Majeur). Mais le pèlerinage le plus célèbre est celui de Saint-Jacques.  « Roumieux », ceux qui vont à. Rome; « Paulmiers », ceux de Jérusalem; « Pèlerins » (pèlerins par excellence), ceux de Compostelle. Les routes qui menaient à Compostelle étaient au nombre de quatre : 1° La route... [Lire la suite]
20 janvier 2020

Ephémérides de la troisième guerre civile en Poitou, Aunis et Saintonge (du 3 octobre 1569 jusqu’au 26 aout 1570)

Octobre 1569 Lundi 3. - Bataille de Moncontour.  Le soir, Coligny et les princes à Parthenay. - Ils en partent à 3 heures du matin pour Niort.-  Le duc d'Anjou couche à Saint-Généroux. Mardi 4 - Coligny arrive à Niort. - Le duc d'Anjou couche à Airvault. Mercredi 5. -  Le duc d'Anjou couche à Gourgé. Jeudi 6. - Coligny quitte Niort.- Le duc d'Anjou couche à Parthenay. Vendredi 7.-  Le duc d'Anjou quitte Parthenay. - Lornay évacue Châtellerault.- Le duc d'Anjou couche à Champdeniers. Samedi 8. - Niort évacué... [Lire la suite]
03 décembre 2019

Château de Bressuire le 11 janvier 1442 - La Praguerie en Poitou (Guerre de Cent Ans)

Après la prise de Pontoise (19 septembre 1441), Charles VII resta à Paris jusqu'au commencement de novembre, s'employant à mettre en état de défense les places récemment conquises il s'achemina de nouveau vers nos provinces, passant par Amboise, Chinon et Saumur, toujours préoccupé de mettre un terme aux ravages des gens de guerre.  Pendant son séjour dans cette dernière ville, des mesures furent prises pour faire cesser les déprédations commises dans le Bas-Poitou par les Bretons qui occupaient Palluau et les Essarts depuis... [Lire la suite]