12 septembre 2021

Niort 1141, Charte de Louis VII accordant sur demande d'Aliénor d’Aquitaine, le statut d'Abbaye Royale de Nieul sur l'Autize

Ce fut sur la demande d'Aliénor d’Aquitaine, à cette époque reine de France, et sur ses instances en faveur de l'abbaye si chère à sa mère, que Louis VII voulut bien accorder au monastère de Saint-Vincent de nouvelles garanties. Il le confirma d'une façon spéciale dans la possession de toutes les choses qu'il avait reçues, de tout ce que les chanoines lui avaient laissé, dans tout ce que les comtes du Poitou lui avaient légué; « nous prenons, dit la charte donnée à Niort en 1141, les chanoines eux-mêmes et tous leurs biens sous... [Lire la suite]

29 novembre 2020

L'ABBAYE DE SAINTE-CROIX DE TALMOND SAINT HILAIRE - DESCRIPTION

La vie chrétienne monastique est d’origine orientale, et ne fut introduite en Occident, qu'au commencement du Ve siècle. Dans nos contrées, ceux qui se réunirent dans une même habitation, pour s'astreindre à la vie conventuelle, obéirent à un supérieur qu ils se donnèrent et dont la nomination devait être confirmée par l'évêque de la province et ratifiée par le pape. Le travail assidu de ces moines, l'habile administration de leurs revenus, et leur adresse à attirer les donations, augmentèrent tellement les richesses, des abbayes,... [Lire la suite]
16 septembre 2020

6 janvier 1169. Paix de Montmirail entre Henri II Plantagenêt et Louis VII roi de France médiateur de Thomas Becket.

Après le soulèvement en 1168 des barons de l’aquitaine et de la Bretagne contre Henri II Plantagenêt, le 6 janvier 1169 s’est tenue une entrevue entre Henri II et le roi de France Louis VII afin de tenter une réconciliation entre le roi d’Angleterre et Thomas Becket, l’archevêque de Canterbury qui lui contestait son autorité. Il était plus convenable, que l’entrevue se fit dans les confins de la Normandie, dont Henry était Seigneur. Montmirail, que les uns placent au Maine, d’autres au Perche Gouët, est assez de ces côtés-là. Ainsi... [Lire la suite]
20 août 2020

Sainte Trinité Puyravault, Podium rebelli, prieuré donné à l’abbaye de Vendôme

Sainte Trinité Puyravault, Podium rebelli, prieuré donné à l’abbaye de Vendôme avant 1040, diocèse de La Rochelle, cant Surgères, arrond Rochefort. Origine du nom : du latin podium, « hau- teur », et de rebelli, « rebelle ». Le Prieuré fut fondé en 1040 lorsque la comtesse Agnès de Poitiers femme de Geoffroy Martel fit don de l'église à l'abbaye de la Trinité de Vendôme. Le comte d'Anjou donne à l'abbaye, parmi ses biens situés en Saintonge : d'une part le bois de Saint-Aignan et celui de Coulommiers, qui comptent cent manses,... [Lire la suite]
28 avril 2020

La carte des déplacements d’Aliénor d’Aquitaine en tant que Reine de France (1137- 1152)

La carte des déplacements d’Aliénor en tant que Reine de France (1137- 1152) doit être retenue d'abord, Aliénor, de fille de duc qu'elle était en 1137, est devenue comtesse de Poitou d'abord puis duchesse d’Aquitaine et reine de France. Le lecteur, ayant sous les yeux ses itinéraires, se rendra vite compte des lieux particuliers où elle s'est le plus aventurée et les autres lieux où elle a fait plus rarement son apparition. Les fréquences de passage de la duchesse d'Aquitaine (les allers et retours) se concentrent surtout dans ses... [Lire la suite]
01 avril 2020

Histoire Généalogie des Seigneurs de Mauzé et de Marans

Suivant Arcère, la noblesse des anciens seigneurs de Mauzé se perdait dans l'obscurité des temps. (1)  Dom Etiennot dit, avec moins d'emphase, qu'ils descendaient d'un bâtard du duc de Guienne, et que, longtemps possesseurs du château de Mauzé, ils en prirent le nom.(2)  Quel était ce bâtard dont les descendants devaient être puissants en Aunis? Il apparaît pour la première fois en 1047, comme souscripteur du don de l'Ile-de-Vix en bas Poitou (Golfe des Pictons), fait par Agnès, comtesse d'Anjou, à l'abbaye de Notre-Dame... [Lire la suite]

16 février 2020

Château de Talmont – Guillaume de Lezay - Guillaume IX- Hugues VII de Lusignan - Louis VII et Aliénor d’Aquitaine (Time Travel)

Guillaume de Lezay, succéda en 1112 (37) à son père Goscelin, comme le prouve la présence, à cette date de son suzerain, Guillaume, comte de Poitiers, venu à Talmont dans le but évident de régler les comptes de la succession. Cependant, malgré nos recherches, nous n'avons pu trouver, de trace de ce baron, avant 1118, époque à laquelle il fut cité, comme témoin dans une charte du prieuré de Fontaines (40). A partir de cette époque seulement les documents deviennent moins rares.   Il en est un entr'autres, traduit du cartulaire... [Lire la suite]
24 décembre 2019

18 mars 1152 Le concile de Beaugency prononce l'annulation du mariage entre le roi de France Louis VII et Aliénor d'Aquitaine

  Vers ce temps, Louis avait perdu son sage conseiller Suger; il était un instant livré à lui-même. Que se passa­ t-il alors entre les deux époux? C'est ce qu'on ne peut que conjecturer par l'événement qui suivit. Or, voici cet événe­ment dans le récit le plus simple d'une Chronique contempo­raine: Tandis que Louis et Aliénor entreprenaient une tournée des fiefs de la reine pour assurer le transfert d'autorité en prévision d'une séparation, on apprenait la mort, à Château-du-Loir le 4 septembre, de Geoffroy Plantagenêt. Fin... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 décembre 2019

Dimanche 25 juillet 1137, Mariage à Bordeaux d’Aliénor d’Aquitaine et du futur roi de France Louis VII

 Dimanche 25 juillet 1137 Mariage en la cathédrale Saint-André de Bordeaux d’Aliénor d’Aquitaine et du futur roi de France Louis VII        A sa mort, le père d'Aliénor laissait entre les mains de sa fille héritière un gouvernement faible quasi dirigé par des roitelets féodaux. La petite princesse devait assumer ce lourd héritage. Dès le début de l'année 1137, la future union de Louis le Jeune avec l'héritière d'Aquitaine était déjà arrangée. C'est ce qu'assurent tous les principaux... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 octobre 2019

Après le concile de Beaugency de 1152, la duchesse Aliénor d’Aquitaine déjoue par deux fois des tentatives d’enlèvement

La reine de France, redevenue duchesse d’Aquitaine, était trop riche et trop puissante pour manquer de prétendants, malgré le scandale de son divorce ; elle n’eut à se plaindre que de l’excès de leur empressement et des moyens fort peu chevaleresque que deux d’entre eux employèrent pour succéder à Louis VII , dit « le Jeune » qui la répudiait. En partant de Beaugency pour retourner en Poitou, elle fut obligé de passer par le Blaisois, domaine de Thibaud, comte de Blois et de Chartres. Thibaud rechercha sur le champ la main de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,