19 septembre 2020

La Collégiale Saint-André de Chartres - Thomas Becket - Guillaume aux Blanches Mains - Jean de Salisbury

Becket était né à Londres en 1117. Fils de Gilbert Becket de Rouen et de Mathilde de Caen (un seul chroniqueur l'appelle Rose), il était de pur-sang normand, et c'est une légende postérieure qui lui donne une origine à moitié sarrasine. Il fut d'abord élevé comme un gentilhomme dans la maison de Richard de Laigle à Pevensey; mais son père, riche marchand de la Cité, ayant perdu sa fortune, Thomas se fit clerc et entra dans les bureaux de son parent Osbern Huit-Deniers, puis dans ceux du chancelier Thibaud, archevêque de Cantorbéry.... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2020

6 janvier 1169. Paix de Montmirail entre Henri II Plantagenêt et Louis VII roi de France médiateur de Thomas Becket.

Après le soulèvement en 1168 des barons de l’aquitaine et de la Bretagne contre Henri II Plantagenêt, le 6 janvier 1169 s’est tenue une entrevue entre Henri II et le roi de France Louis VII afin de tenter une réconciliation entre le roi d’Angleterre et Thomas Becket, l’archevêque de Canterbury qui lui contestait son autorité. Il était plus convenable, que l’entrevue se fit dans les confins de la Normandie, dont Henry était Seigneur. Montmirail, que les uns placent au Maine, d’autres au Perche Gouët, est assez de ces côtés-là. Ainsi... [Lire la suite]
07 mai 2020

Traité de Brétigny Conclu le 8 MAI 1360, Ratifié à Calais par Jean II et Edouard III le 24 Octobre 1360

Quand le traité de Londres eut été rejeté, le roi d'Angleterre, avec son fils, le prince de Galles, et son cousin, le duc de Lancastre (1), passa en France (novembre 1359) et marcha sur Reims, puis sur Paris. Il s'établit à Montlhéry le 31 mars 1360. Alors, les pourparlers recommencèrent. Il semble évident que les négociateurs anglais voulurent s'écarter le moins possible des conditions inscrites dans le traité de Londres. Le 1er avril, Jean II donna pleins pouvoirs à son fils aîné, Charles, duc de Normandie et régent du royaume,... [Lire la suite]
28 avril 2020

La carte des déplacements d’Aliénor d’Aquitaine en tant que Reine de France (1137- 1152)

La carte des déplacements d’Aliénor en tant que Reine de France (1137- 1152) doit être retenue d'abord, Aliénor, de fille de duc qu'elle était en 1137, est devenue comtesse de Poitou d'abord puis duchesse d’Aquitaine et reine de France. Le lecteur, ayant sous les yeux ses itinéraires, se rendra vite compte des lieux particuliers où elle s'est le plus aventurée et les autres lieux où elle a fait plus rarement son apparition. Les fréquences de passage de la duchesse d'Aquitaine (les allers et retours) se concentrent surtout dans ses... [Lire la suite]
02 avril 2020

Eglise Notre-Dame de la Couldre de Parthenay, Bernard de Clairvaux et la conversion de Guillaume X d'Aquitaine (1135)

De la très célèbre petite église de Notre-Dame de la Couldre, il ne reste aujourd'hui que la partie inférieure de la façade bien connue, en bordure d'une petite rue qui conduit à l'esplanade où s'élevait, sur un promontoire escarpé dominant l'étroite vallée du Thoué, la forteresse, le castrum Parteniaci, que les seigneurs de Parthenay y avaient fait construire dès le XIe siècle et qu'ils avaient agrandie et complétée aux siècles suivants. De robustes murs de soutènement, des restes de remparts et deux tours ruinées en jalonnent... [Lire la suite]
03 février 2020

Les Fortifications de Chartres – La Porte Guillaume détruite en 1944 (Time Travel)

Ce fut ici, de tous temps, l’arrivée de Paris à Chartres. Selon les auteurs locaux, il aurait existé en ces lieux, une grosse et haute tour, formant donjon, à l’instar du château féodal, protégeant les habitants de la ville basse, ainsi que les métiers de la rivière. Cette construction serait-elle à l’origine de la puissante basse-cour qui précédait la porte ou à la place de celle-ci ? Avant l’année 1181, la ville de Chartres n’avait pour fortifications que des remparts en terre. Pierre de Lorraine, successeur de l’évêque... [Lire la suite]

02 février 2020

Les Fortifications de Chartres – Essai Historique et Archéologique

La ville de Chartres n'a pas toujours été la cité calme et paisible que nous voyons aujourd'hui, et peu de villes de l'intérieur de la France ont eu dans le passé une existence aussi mouvementée. Par sa situation géographique, qui en faisait un des boulevards avancés de Paris, et par son importance économique comme centre d'approvisionnement en céréales, Chartres se sentait toujours sous le coup de la menace directe lorsque des armées faisaient campagne dans son voisinage. Aussi l'entretien de ses murailles et les soins apportés... [Lire la suite]
07 janvier 2020

Le Cardinal de Richelieu et le marquis de Vauban dans le golfe de Brouage. Construction de la citadelle des marais salants

La mer s'est maintenant retirée de la plus grande partie du bassin brouageais, et de nouveaux champs de sel vont être créés sur les terres émergées entre Marennes, l'îlot d'Hiers et les hauteurs de Saint-Froult et de Moëze (1). C'est dans la région de ces terres nouvelles que nous assisterons, au cours des siècles suivants, à l'essor le plus remarquable de l'industrie saunière de Saintonge et au développement des transactions maritimes alimentées par le commerce du sel. Le XVe siècle vit peut-être l'apogée de l'industrie... [Lire la suite]
22 octobre 2019

Chartres – Templiers chevaliers du sangreal, gardiens de l’Arche d’alliance

Lorsque saint Bernard et ses amis se réunissent en concile à Troyes en 1128, ils ratifient la Règle de l'Ordre du Temple et le fondent en droit. A ce concile, le pays chartrain est représenté par Geoffroy de Lèves, évêque de Chartres, et Thibaud-le-Grand, comte de Blois et de Chartres. Cette alliance du pouvoir spirituel et du pouvoir laïc joua en faveur des Templiers chartrains jusqu'au début du XIIIe siècle de façon claire et avouée. Il ressort des documents que le domaine des Templiers se forma sous leur égide et leur... [Lire la suite]
22 octobre 2019

Origine de l'Ordre du Temple- Des maisons ou commanderies de l'Ordre.

L'origine de l'Ordre du Temple est connue. C'est en Terre-Sainte, que Hugues de Payns (l) chevalier croisé, frappé des dangers sans nombre, auxquels était exposée la foule des pèlerins en venant à Jérusalem, eut la pensée de fonder une association religieuse et militaire, destinée à protéger les croisés sans défense contre les incursions des maraudeurs arabes. En 1118, Hugues ayant obtenu l'assentiment du patriarche de Jérusalem, et du roi de cette même ville, Baudouin II, réussit à grouper autour de lui huit chevaliers, parmi... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,