fortification rade de rochefort

2 avril 1808, Napoléon quitte Saint-Cloud pour Bayonne pour s’occuper des affaires d’Espagne. Il arrive sur les bords de la Nive le 14 avril pour y attendre l'arrivée du roi d'Espagne. Il  y restera jusqu’au 20 juillet.

napoleon rochefort

Au retour de Bayonne, Napoléon s'arrêta en Charente inférieure (maintenant Charente Maritime). Il ne séjourna pas longtemps, préoccupé par la situation tant en Espagne qu'à Paris. Dans la capitale, les intrigues risquaient de le fragiliser, et l'Autriche reconstituait son armée.
Après être passé à Pons et à Saintes, il se rendit à Rochefort le 05 Aout 1808 ou il tint à visiter le fleuve dans sa partie qui bordait l'arsenal.

août 1808 Napoleon Rochefort l'île d'Aix Ford Boyard

 Il profita de ce séjour pour inspecter les bâtiments militaires du port et les fortifications de la côte. Il fut accueilli avec enthousiasme par une population toute maritime, qui avait vu ses arsenaux et ses chatiers redoubler d'activité sous son règne.

août 1808 Napoleon Rochefort (1)

 

Le lendemain, il s'embarqua pour l'île d'Aix, prendre la mesure du désastre du chantier de fort Boyard car la protection de la rade était impérative.
Napoléon était contrarié par les retards successifs que prenait la construction de ce fort.

arc71_boyard_001f

Vauban, qui a initier une “ceinture de feu” avec un réseau de défense pour  l’embouchure de la Charente et l’Arsenal de Rochefort.

le Fort Lupin protège la Fontaine Royale Lupin et  les navires en provenance de l’Arsenal de  Rochefort et ceux qui remontent le fleuve Charente, le Fort Vauban surveille l’embouchure du fleuve entre Fouras-les-Bains et Port-des-Barques, le Fort de la Rade et le Fort Liédot défendent l’île d’Aix. Le Fort Enet joue le rôle de sentinelle entre Fouras-les-Bains et l’île d’Aix et le Fort de l’île Madame gendarme la rade de l’île.

 

https://www.rochefort-ocean.com/decouvrir/la-route-des-forts-du-littoral-charentais

 

Du Fort Boyard, Vauban en son temps avait déclaré à Louis XIV: "Sire, il serait plus facile de saisir la lune avec les dents que de tenter en cet endroit pareille besogne."
Techniquement, la tâche était effectivement délicate.Boyard-plan-coupe-de-1854-état-prévu-pour-1856

Eriger une structure en pierre de cette importance sur un banc de sable posait des problèmes que les architectes avaient bien du mal à résoudre. A cela s'ajoutait l'omniprésence belliqueuse des Anglais. Dès 1806 et 1807, de grands moyens avaient été déployés pour achever cette folie, mais malgré tous les efforts, les architectes s'aperçurent qu'à force d'ajouter des blocs de pierre les uns sur les autres, l'enrochement s'était enfoncé d'un mètre vingt sous l'effet de son propre poids. L'Empereur décida de diviser par deux ses dimensions et de ramener le nombre de canons à 26.

août 1808 Napoleon Rochefort (3)

Napoléon sur l’enrochement, 7 août 1808

Napoléon se rend sur l'île d'Aix pour une tournée d'inspection des chantiers en cours et décide à cette occasion la construction du fort Liédot, d'une poudrière et d'une maison pour le commandant de la place, qui sept ans plus tard fut son dernier toit sur le sol français.

août 1808 Napoleon Rochefort (5)

Rapport de l’Inspecteur de la Marine lors de la visite de l’empereur à Rochefort


Sa majesté se disposant à aller visiter les travaux du fort Boyard, le Contre Amiral lui a donné la main pour descendre l’escalier jusqu’à son canot, où, après avoir pris place, elle l’a retenu avec son Excellence le Ministre de la Marine a une légère distance, Sa Majesté a été saluée de nouveau d’une salve de toute l’artillerie.
Arrivée à l’enrochement, Sa Majesté s’est avancée vers la partie Nord Ouest jusqu’à l’extrémité, et 3 pas en avant de toute sa suite. Après avoir paru, durant quelques instants, livrée à de profondes réflexions, elle s’est retournée auprès de son Ministre de la Marine et des Inspecteurs du génie, avec qui elle s’est entretenue sur le mode des travaux à continuer, relatif à ce fort et à sa défense.

août 1808 Napoleon Rochefort (4)

Napoléon Ier atteint le territoire vendéen le dimanche 7 août en début de soirée. À Benet, il entre au son des cloches, sous un arc de triomphe et au cri de « Vive l’Empereur ! Vive l’Impératrice ! »  

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_napol%C3%A9onien_de_l%27%C3%AEle_d%27Aix

 

==>Napoléon et les Guerres de Vendée

==> Fort boyard un chef d'oeuvre nécessaire à la protection de l’arsenal de Rochefort