17 octobre 2019

Cherveux, Château des Lusignan (Mélusine, Saint Louis, Prince Noir….)

Isolé au milieu d'une plaine fertile, sur un plateau verdoyant d'une altitude de 116 mètres, d'où le regard embrasse, dans la direction du midi, les horizons les plus lointains, s'élève le bourg de Cherveux. Le nom qu'il porte, nom d'origine celtique et qui caractérise sa situation élevée, en fait remonter l'origine à une date reculée; des outils de silex, recueillis dans la plaine, témoignent, du reste, que ce lieu était habité aux temps préhistoriques. De bonne heure il devint le chef-lieu d'une paroisse, sous le vocable de... [Lire la suite]

15 octobre 2019

Guerre de Vendée : Bataille de Châtillon-sur-Sèvre le 5 juillet 1793

La grande armée catholique était rentrée dans la Vendée après sa retraite de Nantes et se reformait à Cholet ; la division d'Anjou, accourue sous les ordres de d'Elbée et de Stofflet, se joignait le 5 juillet  à La Rochejaquelein et à Lescure, dont les paroisses s'étaient enfin rassemblées. Les Vendéens étaient pleins d'ardeur; ils désiraient vivement venger leurs compatriotes massacrés, délivrer le pays, et montrer aux Républicains qu'on ne brûlait pas impunément leurs villages et leurs châteaux. Le rendez-vous est à Cholet :... [Lire la suite]
30 août 2019

Après son sacre à Chartres, le roi Henry IV établit en 1591 des foires à Maillezais pour remercier son évêque.

En 1595, l’évêque de Maillezais, qui préférait sans doute à son diocèse, dévasté par les combats, les grands et faste des cours, fut reçu chevalier du Saint-Esprit dans l’église des Augustins de Paris. Cette faveur lui était due par Henri, qu’il avait toujours assisté, toujours accompagné dans les solennelles occasions de sa vie extraordinaire. En effet, l’évêque de Maillezais, lors de la conversion de Henri dans l’église de Saint-Denis, se trouvait à l’entrée de la somptueuse  basilique, pour se presser dans la foule au... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 août 2019

Guerre de Religions dans le Poitou, PRISE ET SIÈGE DE MONTAIGU (Septembre 1580)

En 1517, Montaigu, promue baronnie, devint possession de la famille de La Trémoille. À la suite du séjour de Jean Calvin à Poitiers, la réforme protestante se répandit en Poitou et atteignit Montaigu. Pendant les guerres de Religion, la ville passa plusieurs fois des mains des catholiques à celles des protestants, notamment lors du siège de 1580 relaté par Agrippa d'Aubigné, ou de l’intervention de Henri de Navarre en 1588. Celui-ci prend la forteresse de Talmont, Mauléon, Marans. Obligé de faire encore la guerre, le roi ordonna à... [Lire la suite]
13 avril 2019

Les Halles de Niort au travers le temps

Le marché couvert, nouvellement élevé par Alphonse de Poitiers sur l’emplacement du Merdusson desséché, au cœur même de la ville. Les travaux se sont opérés pendant les années 1259 et 1260 (1). Ils sont achevés en 1261 (2) et Niort possède à la fin du XIIIe siècle cette superbe halle qu’un témoin oculaire appellera bientôt « la plus grande et la plus belle cohue du royaume de France». Vraisemblablement l’édifice est en bois, couvert en tuiles. La pierre trouve son emploi dans les étaux ou bancs des marchands. Comme le terrain... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 mars 2019

Les monuments religieux, militaires et civils du Poitou

Les beaux-arts ont suivi les destinées des peuples, et ils ont eu, comme toutes les choses de ce monde, et leurs jours de pompes, et leurs jours d'adversités. La terre des Deux-Sèvres prit part à toutes ces vicissitudes; aussi, parmi les monuments que nous possédons encore, les uns sont debout, et les autres s'en vont où d'autres sont allés, dans les ruines et l'oubli ! Tout près de La Mothe-Saint-Héray, dans la commune de Bougon, nous avons des tumulus aux pierres amoncelées, où furent ensevelis des colliers, des vases et des haches... [Lire la suite]

18 février 2019

Niort l’ancien hôtel de ville, place du PILORI.

Utilisé depuis le Moyen Âge, il était un droit seigneurial, parfois un simple poteau que le seigneur faisait planter sur la place du village pour signifier qu'il avait le droit de justice sur ce fief. On l'appelait place du Pilori parce qu'on y attachait à un poteau tous les condamnés à l'exposition. . C'était ce qu'on appelait la peine du Pilori.  Il pouvait prendre diverses formes ; simple poteau de bois ou colonne de pierre. Il comporte parfois aussi une structure en lanterne pouvant contenir un homme plus ou moins debout. ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 février 2019

FORTIFICATION ANCIENNES ENCEINTES DE LA VILLE DE NIORT (plan)

La ville de Niort était autrefois circonscrite par une enceinte qu'on appelait remparts ou murs de ville. Il s'y trouvait plusieurs portes et des ouvrages de fortification. Ces remparts commençaient à la porte de Saint-Gelais et s'étendaient depuis le quartier de cavalerie jusqu'à la rivière où se trouvait une poterne ; ils suivaient le quai de la Regratterie, le quai de la Grenouille et le quai de la Préfecture (autrefois de Pelet); à l'extrémité du quai de la Préfecture se trouvait la célèbre tour de l'Espingole, au bas de la rue... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2019

Niort l’ancien castellum incendié en 1104 et reconstruction du Donjon Poitevin Plantagenêt.

Le port de Niort est protégé par le Château, formidable bâtisse élevée par les Plantagenets dans la seconde moitié du XIIe siècle, sans doute sur l’emplacement de l’ancien castellum incendié en 1104.     Cet incendie eut lieu au cours de la lutte entre le comte de Poitou Guillaume VII et le comte d’Anjou Geoffroy Martel. «  M. CIV Multa incendia fuerunt in castellis Toarcii, Nioti et Belverii, «  dit la chronique de Saint-Maixent. La forteresse sortit promptement de ses cendres, car Guillaume IX signe, le... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 février 2019

Aliénor d’Aquitaine la concession des priviléges de franche-commune

La Mairie de la Ville de Niort a dû prendre naissance aussitôt après la concession des priviléges de franche-commune, accordés à cette cité par la reine ALIÉNOR, duchesse d'Aquitaine. Niort est une ville de commune. Les Plantagenets, pour gagner les bourgeois à leur cause, et les engager à défendre la place contre les incursions des barons poitevins, leur ont accordé de très bonne heure des privilèges. Lorsque Jean-Sans-Terre, en 1199, a signé la charte d’établissement de la commune (a), il n’a fait, très probablement, que... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,