23 mai 2020

Instruction donnée par Catherine de Médicis pour expliquer les motifs de la démolition de la forteresse de Montaigu

2 décembre 1586. Instruction donnée par Catherine de Médicis au sieur de La Roche, envoyé vers le prince de Condé (1) pour expliquer les motifs de la démolition de la forteresse de Montaigu (1). (Bibl. nat., mss. fr., anc. fonds 3974-101, f) M6.)  La Royne mère du Roy aiant entendu que Monseigneur le prince de Condé faisoit très grandes plaintes de la desmolition de la forteresse de Montégut (2) et saichant la ditte dame Royne comme les choses se sont passées sellon la volonté et commandement exprès du Roy sans qu'il y ait eue... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2020

Visite pastorale dans le Poitou de Bertrand de Got (CLÉMENT V) du 17 MAI 1304 au 22 juin 1305

Au cours des années 1304 et 1305 Bertrand de Got ou d'Agout, archevêque de Bordeaux, qui devait être élevé au souverain Pontificat le 5 juin 1305 fut le premier des papes qui résidèrent à Avignon, visita les églises et les abbayes de son archidiocèse. Malheureusement le seul document qui relate son passage ne donne que les noms des localités où séjourna l'archevêque et un très court sommaire de chaque visite. Il a dû être rédigé au XVIe ou au XVIIe' siècle, au vu des procès-verbaux originaux qui paraissent perdus. Le registre... [Lire la suite]
13 mars 2020

Guerre de Cent-ans dans le Bas-Poitou, prise de Fontenay le Comte par Bertrand du Guesclin (Time Travel 12 Oct 1372)

Les Anglais, sous la conduite de Chandos, n’y entrèrent qu'à la fin de septembre 1361, après que les habitants eurent reçu des lettres du Roi, données à Vincennes, le 12 d'août (1).  A partir de cette époque, tous les actes furent intitulés au nom d'Edouard III, et le scel de la châtellenie porta écartelé de France et d'Angleterre. L'année suivante l'Aquitaine ayant été érigée en principauté en faveur du Prince-Noir, tout le Poitou fit partie de ce nouveau gouvernement. Nous ne savons presque rien de la domination anglaise... [Lire la suite]
10 mars 2020

La Praguerie en Poitou pendant la Guerre de Cent ans

(Guerre de Cent ans - carte des positions en Poitou des Principaux Antagonistes de la Praguerie : 1 Montaigu ; 2 Tiffauges ; 3 Thouars ; 4 Loudun ; 5 Mirebeau ; 6 Châtellerault ; 7 Parthenay ; 8 Mervent ; 9 Vouvant ;  10 Fontenay le Comte ; 11 Sainte Hermine ; 12 Mareuil ; 13 La Rochelle ; 14 Niort ; 15 Chizé ; 16 Melle ; 17 Sainte Néomaye ; 18 Saint Maixent ; 19 Montreuil Bonnin ; 20 Poitiers ; 21 Lusignan ; 22... [Lire la suite]
09 mars 2020

Prise de Taillebourg par CHARLES VII contre des compagnies de brigands et d'écorcheurs retranchés dans le château (1441)

En 1441, des compagnies de brigands et d'écorcheurs désolaient, dans le même temps, la Saintonge et les contrées adjacentes. Il n'était bruit que de meurtres et de pillages. Les châteaux de l'ex-ministre Georges de la Trémouille et de son neveu Jacques, sire de Pons, ceux du seigneur Guy de la Rochefoucault et de plusieurs autres barons du parti de la Trémouille étaient devenus des repaires de bandits. Charles VII préparait alors une grande expédition contre les Anglais de Gascogne. Pendant que ses maréchaux levaient des troupes... [Lire la suite]
31 octobre 2019

Les Marches communes du Poitou, d'Anjou, de Bretagne et l’organisation judiciaire et lois anciennes de la province du Poitou.

Les hommes avaient reconnu la nécessité de vivre en commun, et dès l'origine de leur réunion, ils adoptèrent des usages conformes à leurs mœurs. Ces usages consacrés par le temps et constamment observés par les peuples, devinrent pour eux des lois, et ce sont ces lois que depuis on a appelées Coutumes. Ces lois n'étaient cependant qu'un droit introduit par les mœurs, les usages et le consentement des peuples, mais leur longue observation a fait leur force, et tellement qu'en 1277, il intervint arrêt au Parlement portant défense aux... [Lire la suite]

30 septembre 2019

Histoire de Nieul-sur-l'Autize et de l’abbaye royale Saint Vincent dans le Bas Poitou

Abbatia Sancti Vincentii de Niolio super Altisiam, Ordinis Sancti Augustini prioratus Sancti Vincentii de Niolio super Altisiam; Niolium; Nioeil; Nioeuil; Nieuil-sur-l'Autise. L’origine du nom de Nieul remonte à l’époque gauloise : « Novioialos » qui est composé de novio (nouveau) et ialo (endroit) sur la rivière de l’Autize Le onzième siècle a été parmi les périodes religieuses l'une des plus remarquables sous le rapport de l'art. De tous côtés on érige des monastères, partout on bâtit des églises. « Dans tout... [Lire la suite]
29 août 2019

Guerre de Religions dans le Poitou, PRISE ET SIÈGE DE MONTAIGU (Septembre 1580)

En 1517, Montaigu, promue baronnie, devint possession de la famille de La Trémoille. À la suite du séjour de Jean Calvin à Poitiers, la réforme protestante se répandit en Poitou et atteignit Montaigu. Pendant les guerres de Religion, la ville passa plusieurs fois des mains des catholiques à celles des protestants, notamment lors du siège de 1580 relaté par Agrippa d'Aubigné, ou de l’intervention de Henri de Navarre en 1588. Celui-ci prend la forteresse de Talmont, Mauléon, Marans. Obligé de faire encore la guerre, le roi ordonna à... [Lire la suite]
28 août 2019

En revenant de Nantes, la digue du château de Montaigu à travers les âges

Située aux confins des anciennes marches du Poitou à l'extrémité nord-est de la Vendée, à égale distance (environ 35 km) des villes de Nantes, Cholet et La Roche-sur-Yon, Montaigu est un carrefour historique entre la Bretagne, l'Anjou et le Poitou. S'il y a des familles qui ont l'orgueil de leur généalogie, il y a des cités qui ont le droit d'être fières de leur histoire : Montaigu mérite assurément une des premières places dans les annales de la Vendée. Bâti presque à pic au-dessus de la Maine, dominé par un château-fort, entouré... [Lire la suite]
28 août 2019

Théodore-Agrippa d'Aubigné - Abbaye de Maillezais 1589

Théodore-Agrippa d'Aubigné, habile capitaine, Agrippa d'Aubigné est né en l'hôtel Saint-Maury, près de Pons, en Saintonge, le 8 février 1552 et mort à Genève en 1630, fut, comme historien et écrivain satirique, l'un des hommes les plus remarquables de son siècle. Madame de Maintenon était sa petite-fille. Sa mère, Catherine de l'Estang, mourut en le mettant au monde, d'où le prénom d'Agrippa (ægrepartus) donné à l'enfant.   Son père Jean d'Aubigné était-il de grande ou de mince noblesse, homme de plume plutôt que d'épée ? ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,