noroi_0029-182X_1978_num_97_1_T1_0171_0000_1

DÉCOUVERTE AÉRIENNE D'UNE VOIE ANTIQUE AU NORD-EST DU GOLFE DES PICTONS

 

par Maurice MARSAC

 

Assistant de la Direction des Antiquités Historiques des Pays de la Loire.

 

L'ancien golfe des Pictons, en Bas-Poitou, est divisé par trois départements, les Deux-Sèvres, la Vendée et la Charente-Maritime. Il est constitué actuellement par les marais poitevins et vendéens où la Sèvre Niortaise s'écoule lentement à partir de Niort, pour rejoindre l'Océan dans l'anse de l'Aiguillon. Dans l'Antiquité, la mer pénétrait plus avant dans les terres et une zone marécageuse lui faisait suite jusqu'aux portes de Niort. Les premiers travaux d'assèchements et d'aménagements ont été entrepris vers le xe siècle et poursuivis au xve pour donner au pays son faciès actuel.

 

L'étude géologique montre que cette région d'alluvions modernes est entourée de vastes plateaux calcaires se prêtant admirablement à la recherche archéologique aérienne.

 

Depuis une dizaine d'années, environ 1 000 structures différentes ont été localisées dans la région Nord-Est du Golfe ; c'est-à-dire le Val de Sèvre et une partie de l'ancien rivage entre Niort (Deux-Sèvres) et Nalliers (Vendée), sur 10 km de large. Toutes les périodes, allant du Néolithique, limite de l'archéologie aérienne, au Moyen-Age sont représentées, (Marsac M., 1975- 1976-1977), démontrant une très importante occupation de cette région, notre zone actuelle d'étude.

 

Le cas des voies de communications a été notamment éclairé d'un jour nouveau.

 

S'il est un sujet qui a suscité (et suscite encore) beaucoup de passion, c'est bien la recherche des voies romaines. Ces grandes plaines calcaires du Bas-Poitou, où rien n'est visible, permettaient toutes les hypothèses de tracés.

 

Aucune voie n'étant mentionnée par la table de Peutinger et l'itinéraire d'Antonin, les auteurs se sont bornés, le plus souvent, à rechercher des tracés dans le prolongement des grandes voies connues dans les régions voisines, quand celles-ci se dirigeaient vers le Bas-Poitou.

 

Deux grands itinéraires se dirigeant vers la région qui nous occupe sont connus. Le premier qui part de Saintes (Médiolanum Santonum) et que l'on suit jusqu'aux abords du golfe des Pictons, en passant par Usseau, Épannes et Sansais, est supposé aboutir à Nantes et à Angers. Le second, qui part de Rom (Rauranum) et que l'on reconnaît jusqu'au massif forestier de l'Her- mitain (Deux-Sèvres), est supposé, lui, se diriger vers l'Ouest jusqu'à la mer.

 

https://www.persee.fr/doc/noroi_0029-182x_1978_num_97_1_3683

 

==> Les petits ponts de pierre de la voie romaine du Port la Claye (Charette – 1795 Bataille de Saint-Cyr-en-Talmondais)