10 octobre 2023

Les limites de la cité des Turons et Pictons

Les auteurs de cartes touristiques, scolaires et même historiques illustrant les ouvrages sur notre province font souvent preuve d'une grande diversité en ce qui concerne l'étendue à donner à la Touraine.  Les limites de celle-ci ont varié grandement, il est vrai, au cours de l'histoire, par suite des fluctuations de la politique, des guerres et des remaniements administratifs. Celles de la cité, au contraire, représentent l'état ancien, primitif, à peu près telles que les Gaulois durent les fixer, que les Romains les... [Lire la suite]

20 août 2023

Découverte archéologique d’un Cippe du poitevin Lucius Lentulus Censorinus aux 3 Gaules Lyon

Plusieurs milliers de siècles avant les premières lueurs de l'histoire, le territoire qui prit à l'époque celtique le nom de Poitou fut habité par des populations, dont l'archéologie préhistorique a révélé l'existence. Les stations où l'on a retrouvé les traces de ces premiers habitants du pays, sont nombreuses dans toute la région calcaire et jusque sur le littoral. La Gâtine et le Bocage seuls paraissent être restés en dehors de ce peuplement. Deux grottes fameuses, celles du Chaffaud (région de Civrai) et des Cottés (région de... [Lire la suite]
17 juillet 2023

Point de vue historique à 360° du Plateau de Châlus

Le plateau de Châlus comprend toutes les sources des rivières ou ruisseaux naissant au pied des collines qui entourent Châlus, et, si on veut le limiter graphiquement, il suffit de tracer un arc de cercle ayant pour centre Châlus et passant par Pensol, Miallet, Ladignac, Rilhac-Lastours. Gorre et Cussac. Cet arc de cercle englobe les sources de la Colle, du Bandiat, de la Dronne, de la Côle, de la Yalouze, de l'Aixette, de la Tardoire et de tous les affluents et sous affluents de ces rivières.   CHAPITRE I Époque Gallo -... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juillet 2023

1968 DÉCOUVERTES FORTUITES EFFECTUÉES A LA BONDE DU JOURDAIN Commune de l'Ille-d'Elle (Vendée) par André BUJEAUD

Trois années se sont écoulées depuis que cette découverte nous fut signalée par Monsieur François Eygun (2), directeur de la circonscription des Antiquités Historiques de Poitiers et que fut publié par Maître Jean Gambier (3), conservateur du Musée Vendéen de Fontenay-le-Comte, une étude sur « l'Age du Marais Poitevin », relatant les circonstances des trouvailles et décrivant les objets recueillis. Ces textes ayant éveillé notre attention, grand fut notre désir de reconnaître le site et d'examiner les vestiges. Notre souhait fut... [Lire la suite]
06 mai 2023

La tablette d'exécration de Rom

La tablette de Rom (Deux-Sèvres), vicus Rauranum sur la route de Saintes à Poitiers par Aunedonnacum (Aulnay), Brigosium (Brioux), Rauranum (Rom) n'a pas non plus été trouvée dans un tombeau, mais dans un puits situé le long de la route ; on y avait déjà découvert une quarantaine de fragments de plomb, de dimensions variées, sans inscriptions, mais qui doivent être considérées, selon le mot de C. Jullian, comme « autant de defixiones, manœuvres magiques destinées à mettre en rapport, par l'entremise de la source et du puits, les... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 février 2023

L'HÉBERGEMENT ENTIER SUIVIE DE CONCESSIONS DE FOIRES ET MARCHÉS ET D'EXEMPTION, EN BAS POITOU, AU XVIe SIECLE.

Hébergement-entier, pour héberge, auberge, vient du verbe héberger, qui signifie recevoir, loger, donner retraite, hospitio excipere. Il s'y joint aussi l'idée de campement et de tente d'armée. L'hébergement était quelquefois, en effet, une mansio ou petit poste militaire placé sur une voie romaine et défendu par un simple fossé qui servait à la fois de protection et de gîte aux voyageurs(1). L'étymologie de ce nom de lieu qui est assez ancien, quoique seulement d'origine gallo-romaine, se rattache sans doute, soit au campement qui... [Lire la suite]

29 novembre 2022

LES ORIGINES DE SAINT-HILAIRE DE MELLE Contribution à l'étude des chemins de Saint-Jacques et à celle de l'influence clunisienne

  D'après le Guide du pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle, rédigé entre 1120 et 1130 (1), l'une des quatre principales routes suivies par les jacquaires à travers la France passait par Tours, Poitiers, Saint-Jean-d'Angély et Saintes avant d'aborder le Bordelais. Les étapes entre Poitiers et Saint-Jean-d'Angély n'y sont pas indiquées. On sait seulement qu'aux XIVe et XVe siècles le grand chemin de Saint-Jacques passait par Lusignan, Chenay, Saint-Léger-lès-Melle, Charzay, Brioux-sur-Boutonne et Aunay, devenu... [Lire la suite]
23 juillet 2022

Melle, cité de Metullum, fille de Mélusine

L'existence de la ville de Melle dès l'époque romaine n'est pas contestable. Un cippe très caractéristique se voit encore aujourd'hui, enchâssé dans le mur extérieur d'un des bras du transept de l'église Saint-Hilaire. D'autre part, le sol de la ville et les anciennes galeries de mines du célèbre atelier monétaire ont fourni un certain nombre de monnaies consulaires et impériales. Néanmoins Melle, de même qu'Angoulême, n'était pas desservie par une grande voie romaine. — La chaussée de Poitiers à Saintes, par Rom et Brioux,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 juillet 2022

Passé antique de Rauranum, à Rom fais comme les Romains - activité fouilles

Durant l’époque romaine, Rom, étape sur la route impériale reliant Poitiers (Limonum) à Saintes (médiolanum Santonum, est une petite ville nommée Rauranum s’étendant sur environs 40 hectares. A quelque distance de Rom, au lieu- dit Château-Sarrazin, non loin du point nommé Tresvées, où la voie de Limoges se séparait de la voie de Poitiers à Saintes, dans les derniers jours de février,M. l'abbé Métais a fait une découverte. Vous vous rappelez que Château-Sarrazin a déjà livré, il y a quelque vingt ans, un intéressant vase en lave,... [Lire la suite]
04 juillet 2022

Celle-Lévescault - Sur les pas d’Austrapius, duc de Tours et de Poitiers, tué au VIe siècle par les Teifales

Theiphales, Theiphali, Taifali. Arcère croit que des Théiphales ou Taifales seraient entrés en Gaule sous la conduite de Goar, roi des Alains (l. c., t. I, p. 50), celui qui, à Mayence, avec Guntiaire, roi des Burgondions, fit prendre la pourpre à Jovinus (Olympiodore, Hist. apud Photium cod lxxx, éd. Rhotomago, in-fol., 1653, daus dom Bouquet, Rec. des Hist. des Gaules, 1. 1, p. 000). La plupart des monographes ayant écrit sur le Poitou, entre autres M.du Fougeroux, ont signalé une tribu une ces Teifales, qui transportés d'Orient... [Lire la suite]