18 janvier 2021

Mémoire du temps touchant la Pointe du Chapus et son Fort sur le Rocher

La pointe du Chapus, qui formait l'extrémité ouest de la presqu’île de Marennes, était l'aboutissement d'une antique voie romaine. Cette voie reliait Marennes à Saintes (Mediolanum Santonum), alors capitale de la Gaule Aquitaine, et se prolongeait à l’actuelle pointe, où existait une liaison vers l'île d'Oléron.  C'est à cette époque que le village du Chapus apparut au fond d'une petite baie, c'était alors un village de pécheurs et de sauniers.  Les romains installèrent de plus les premières exploitations d'huîtres,... [Lire la suite]

01 janvier 2021

Sentier des crêtes - Sauvegarde de la chapelle des Alouettes séance du 3 mai 1921

Les Herbiers, petite ville de la Vendée, il ne faudrait chercher l'origine, de ce nom ni dans Herbauges, dont nous avons souvent parlé, ni dans les mots latins Herberta, de Herbertis, que lui donnent les Pouillés modernes. C'est pourtant une ancienne localité romaine, comme l'attestent encore les vestiges très reconnaissables de la voie romaine qui se prolongeait de Poitiers à Nantes par Mazières, Saint-Pierre-du-Chemin, Pouzauges, Saint-Michel-Mont- Mercure, et de là gagnait les Herbiers, jusqu'à Saint-Philbert- de-Grand-Lieu pour... [Lire la suite]
30 décembre 2020

LES HERBIERS - Ses Châtellenies, ses Seigneuries et Fiefs nobles

Les Herbiers, aujourd'hui petite ville importante du Haut-Bocage Vendéen, ont une origine qui se perd dans la nuit des temps. Sur son sol, sis près des Marches du Poitou et de la Bretagne se levèrent de nombreuses seigneuries et maisons nobles, habitées par de multiples familles qui au cours -des siècles prirent une part très active aux guerres qui se déroulèrent dans notre région. Je vais essayer de rechercher l'origine historique des Herbiers et de vous citer les familles: qui l'ont possédé, ainsi que les-nombreuses seigneuries... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 octobre 2020

Légendes des Marais, Pézenne, Colombe, Gargantua et Macrine Patronne du Marais Poitevin.

Ne pas savoir où l'on est, ne pas savoir où l'on va ; craindre une dent, craindre une flèche, craindre la faim, craindre la soif, craindre, de s'égarer pour toujours à travers les savanes ou les forêts vierges et persister quand même, dans la volonté d'atteindre le but rêvé, et vivre dans l'espoir d'entendre un jour la douce voix de l'homme, il parait que c'est terrible et délicieux. — En vous écrivant, je me sens l'âme d'un Stanley; j'éprouve une émotion d'anxiété espérante. — A part le petit coin que j'habite, et les minces... [Lire la suite]
12 juin 2020

L’existence d’une ville portant le nom d’Herbauges, d’Herbadilla, d’Herbadille est-elle constatée ?

Ils fondèrent les villes de Mauges, Tiffauges, Herbauges et Pouzauges… Oh ! Je vous en supplie, faites sonnez le tocsin, ouvrez votre chapelle, ouvrez votre donjon et ouvrez votre cœur, invoquez notre Saint, car ils ont quitté l’île très tôt dès ce matin, ils viennent par la Loire et la Sèvre, et les Mauges, ramant sans perdre haleine dans toutes nos rivières, au pays de Tiffauges, de Pouzauges et d’Herbauge. Aidez-nous à sauver notre Saint-Philibert ! Texte du spectacle des Vikings au Puy du Fou. Où est la ville... [Lire la suite]
12 mars 2020

Le Château féodal de CLÉREMBAUD, de Saint Pompain - Bertrand du Guesclin à la conquête Bas-Poitou

M. Lièvre  signale la voie gallo-romaine de Rom à la mer par la Villedieu, Saint-Maxire, Pompain, Fontenay le Comte où elle recevait la voie venant de Limonum (Poitiers) ; de là, par Petosse, Mareuil, la Motte-Achard, la voie se dirigeait sur Saint-Gilles-sur-Vie où elle disparaît aujourd'hui en mer. Bertrand du Guesclin, le vainqueur des Anglais est passé à Saint-Pompain, avec les ducs du Berry, de Bourgogne, le comte de la Marche et la chevalerie française ; après la prise du château de Saint-Maixent, il se dirigea sur... [Lire la suite]

09 mars 2020

Les anciens Ponts du THOUET - Airvault et le pont de Vernay.

A un kilomètre en amont d'Airvault, sur la route de Saint-Loup, qui d'ailleurs conduit à la gare d'embranchement, on remarquera un pont jeté sur le Thouet et qui porte le nom de pont de Vernay. Au pont de Soulièvre, on ne trouve aucun vestige de maçonnerie romaine et l'ouvrage actuel, qui date de la fin du XIIIe ou du début du XIVe siècle parait avoir été le premier pont en pierres élevé en ce point. Il a remplacé les ouvrages en bois édifiés en grumes à l'époque gauloise, en charpentes plus tard, qui se sont succédés depuis que... [Lire la suite]
14 janvier 2020

LA SAINTONGE DANS LE PASSE (Xaintonge avec le pays d'Aulnis, le Brovageais, terre d'Arvert)

Si la Saintonge doit la spécialisation de la culture aux causes naturelles, c'est-à-dire à la facilité des communications, cette spécialisation doit se vérifier dans le passé. C'est ce que nous allons essayer de rechercher dans ce chapitre. Notre intention n'est pas d'y faire une étude approfondie de l'histoire économique de la Saintonge, dans le passé. Elle est plus modeste. Nous voulons simplement citer quelques documents intéressant notre point de vue spécial, et y puiser les renseignements nécessaires à la connaissance de... [Lire la suite]
06 novembre 2019

Géographie du Golfe du Castrum Alionis devenu la cité engloutie de Châtel-aillon

Durant l'ère des hommes de la préhistoire, il semble bien que le golfe était encore entièrement occupé par la mer, car les traces du passage des humains ne se retrouvent que sur les coteaux continentaux ou dans les principales îles de l'aufractuosité littorale (a) Par le même phénomène que pour le golfe de Poitou, la lumière ne se fait pas plus nettement à l'époque romaine. Les géographes grecs et latins ne prononcent d'autres noms que ceux du Canentèle, la Charente, fleuve auquel nous nous proposons de consacrer un examen... [Lire la suite]
29 octobre 2019

Des ponts de la Gaule franque depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la fin du VIIIe siècle

Sur la fin du Ve siècle, la puissance romaine penchait vers son déclin ; l'étoile des Césars, qui avait projeté de lumineux rayons sur la terre des Gaules, perdait chaque jour de son éclat avant de disparaître pour faire place à un astre nouveau. Les Francs victorieux allaient essayer de relever le sceptre d'Occident que les mains débiles des derniers successeurs d'Auguste n'avaient plus la force de porter. Aux prises avec les difficultés matérielles de la conquête et avec les obstacles politiques et religieux qui se dressaient... [Lire la suite]