11 avril 2021

Montreuil Bellay au bord du Thouet, dernière ville close de Maine-et-Loire. Siège mémorable en 1151 de Geoffroy Plantagenet

Vous connaissez la jolie rivière du Thouet, qui prend sa source à Secondigny, dans les deux Sèvres, et se jette dans la Loire, à Saumur, après avoir arrosé de ses nombreux méandres une région fertile. Or, l’un des points les plus charmants est sans conteste le site au milieu duquel est assis Montreuil-Bellay. Soudain, comme par enchantement, la rivière s’élargit en un vaste bassin, divisé en quatre bras par une série d’ilots, qui forment autant de bosquets pleins de fraicheur. Ici, l’ile aux Moines, qui rappelle le souvenir des... [Lire la suite]

08 avril 2021

Le moine Absalon, après avoir soustrait à Tournus les reliques de Saint Florent arrive au village de Rest sous Montsoreau

Aussitôt que les romains eurent conquis la Gaule, ils installèrent de nombreux centres militaires dans le pays et tout particulièrement sur les auteurs qui avoisinaient les rivières et épousaient leurs contours. Dans notre région saumuroise, des camps importants créés à Cinais et à Chenehutte furent ainsi reliés par un certain nombre de ces postes et nous en trouvons un placé à Montsoreau, simple villa de pêcheurs, comme son nom l’indique (Restis, filet) Plus tard, au milieu du Vie siècle, le village appartenait à Hardearde,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 avril 2021

En sonnant les cloches de l'abbaye de Fontevrault le lundi de Pâques, les habitants de Montsoreau gagnaient une barrique de vin

LES GENS DE MONTSOREAU BOIVENT A CASSER LA CORDE On dit boire comme un sonneur. C'est boire à perdre la raison, Et l'on a, ma foi, bien raison. Le dicton : boire à tire la rigot, ou plutôt à tire la Rigaude, ne serait pas particulier aux sonneurs de la laineuse cloche la Rigaude. Par une tradition établie, les habitants de Montsoreau gagnaient une barrique de vin de Fontevrault si, en sonnant les cloches de l'abbaye, le lundi de Pâques, ils réussissaient à casser les cordes. Ceci était stipulé dans cette même charte de 1216... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 décembre 2020

La chapelle funéraire à Fontevraud l’Abbaye, lanterne des morts (1225 Charte de Berthe, abbesse)

  Il existe une classe de monuments funéraires dont on ne s'occupe que depuis un petit nombre d'années, et qui ne sont pas moins intéressants, au point de vue architectural, que sous le rapport de l'histoire des mœurs et coutumes au moyen âge : ce sont ceux auxquels on donne le nom de lanternes des morts, colonnes creuses ou fanaux de cimetières. Ces curieuses constructions furent sans doute d'un usage à peu près général, mais elles ont évidemment été beaucoup plus communes dans certaines contrées que dans d'autres : en effet... [Lire la suite]
27 octobre 2020

THIBAUD Chabot, seigneur de la Grève et du petit château de Vouvant part rejoindre les troupes de Charles VII à Chinon

Avec Louis 1er Chabot, fils de Thibault Chabot et d'Amicie de Sainte-Maure, commence la quatrième maison. Louis Ier Chabot (vers 1370 – 1422), seigneur de la Grève, de Chantemerle et du petit château de Vouvent épousa en 1404 Marie de Craon (vers 1375 – mars 1420), fille de Guillaume de Craon, vicomte de Châteaudin, laquelle lui apporta en dot les seigneuries et terres de Moncontour, Marnes, Montsoreau, Colombiers, Savonnière, Jarnac, Précigny, Verneuil et Ferrières.   Louis Chabot mourut en 1422,  laissant de son... [Lire la suite]
01 mai 2020

LE MAI DU BARON, Les disputes entre l'Abbaye de Fontevraud et les seigneurs de Montsoreau

Les disputes entre l'Abbaye de Fontevrault et les seigneurs de Montsoreau au sujet du Mai sont restées légendaires. On sait qu'on appelle un mai, un arbre vert que l'on plante le premier jour de mai, devant la porte d'une personne qu'on veut honorer. Ce vestige des coutumes païennes subsiste encore dans certaines provinces de France où les villageois, pendant la nuit qui précède le premier mai, vont planter un mai, quelquefois enrubanné, devant la porte des jeunes filles, et elles ont à deviner la main mystérieuse qui leur a fait... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 avril 2020

Arrestation lors d’une partie de Chasse de Louis d'Amboise, Vicomte de Thouars, prince de Talmont pour lèse-majesté

PIERRE II, fils d'Ingelger et d'Isabeau , 1373. Il hérita de la vicomte de Thouars en 1397. Il fonda les Cordeliers d'Amboise en 1412; il y fut enterré en 1422. N'ayant pas laissé de postérité, ses biens passèrent à Louis d'Amboise, son neveu, fils d'Ingelger II.   Louis Ier d'Amboise 1426-1469   Vicomte de Thouars, prince de Talmont, comte de Quittes et de Benon, baron de l'Ile-de-Ré, Marans, Mauléon et Montrichard. La vicomté de Thouars, comptait, à elle seule, plus de 3 000 vassaux. C'était la plus importante... [Lire la suite]
17 mars 2020

Les Seigneurs de Moncontour – Time Travel 2 mai 1242 – Geoffroy de Lusignan à la Grand Dent, Louis IX saint Louis

Foulques le Rechin dit, dans son histoire des comtes d'Anjou, que son grand-père Foulques Nerra, mort en 1040, avait fait édifier les forteresses de Mirebeau, Moncontour et Faye-la-Vineuse. Cette affirmation n'est pas contredite par l'étude archéologique des parties anciennes du donjon de Moncontour qui peuvent fort bien remonter aux premières années du XIe siècle.  Il ajoute aussi que le fils de Foulques, Geoffroy Martel, avait livré en 1033 près de Moncontour une bataille contre les Poitevins, où leur comte Guillaume... [Lire la suite]
16 février 2020

21 septembre 1589 Bataille d'Arques entre les troupes royales de Henri IV et les Ligueurs dirigés par Charles de Mayenne.

Il n'arriva à Arques que quand tout était terminé, et le Roi le « conduisit par la main en tous les endroits remarquables pour les combats, bien quelors il n'y eust aucune délibération d'escrire ceste histoire (1) ». C'est donc un récit « de première main », si j'ose dire, qu'il nous a laissé de ces combats (2), bien qu'il n'en ait pas été le témoin; et, à ce titre, son rapport est une source précieuse qui mérite d'être consultée à côté des relations de Rosny, de La Force et du duc d'Angoulême (le fils naturel de Charles IX) qui... [Lire la suite]