07 juin 2020

Prieuré de Saint Etienne de Marans l'année 1562, cohabitation des Catholiques et Protestants

De même que tous les lieux habités du golfe poitevin, Marans est bâti sur une île à base rocheuse, à 10 kilomètres environ de l'Océan. Son nom de Marans lui vient de ce que cette ville, anciennement un bourg, simple châtellenie dont le seigneur et maître avait nom Porrechie, était environnée de Marais. Il est certain que cette île a été habitée il y a plus de deux mille ans. Le hasard y a fait découvrir, en 1868, et plus tard, en 1885, au lieu- dit « Les Justices », sur la rive droite du canal de la Banche, une couche de cendres... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 juin 2020

Guerre de Religion en Bas-Poitou - Benet et les travaux de dessèchement des marais Poitevin d’Henri IV.

 Quand le duc de Montpensier voulut, en 1574, s'emparer de Fontenay le Comte, c'est à Benet qu'il vint s'établir et c'est également sous les fenêtres de ce château qu'au lendemain de la reddition de la capitale du Bas-Poitou il fit pendre le fameux ministre protestant Claude du Moulin et quelques-uns des chefs les plus hardis du parti calviniste. Montpensier voulut, dit-on, tirer ainsi vengeance de la mort du Père Babelot, son confesseur, auquel les protestants avaient fait subir le même supplice à Champigny.  Benet... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2020

Notice historique sur la ville de Marans - Les Guerres de religion.

En 1568, les protestants se rendent maîtres de Marans après avoir attaqué Luçon. En 1569, les troupes catholiques reprennent le château, pourtant bien défendu car entouré d’eau et de marais. C’est aussi en traversant les marais que les protestants de La Noue reprennent Marans en 1570. En 1575, des propositions de paix se firent entre les deux partis ennemis; mais elles ne furent pas écoutées. Le baron de la Hunaudaye, délégué de Catherine de Médicis, promit l'évacuation immédiate des châteaux de Marans et de Benon. On ne voulut... [Lire la suite]
30 avril 2020

La Porte de Cougnes – Entrée Solennelle des Souverains à la Rochelle

La première porte de Cougnes se situait à l’angle nord-est de l’enceinte médiévale. Elle fut construite en 1412 à l’emplacement où, dès le XIIe siècle, se situait l’entrée principale de la ville.  C'est par cette entrée que les souverains et les princes pénétraient dans la ville. Chaque entrée faisait l'objet d'une cérémonie solennelle. Elles étaient composées de deux grosses tours rondes. En 1558, l'ingénieur italien Scipion Vergano construit un ouvrage avancé. En 1576, la porte est réparée. Englobée dans les nouvelles... [Lire la suite]
11 avril 2020

La tour de la Boulaye à Fontenay le Comte érigée en 1595 - La famille Eschallard l'une des plus anciennes du Poitou.

La tour de la Boulaye, érigée en 1595 par Charles Eschallard, sieur de la Boulaye, gouverneur de Fontenay le Comte et de Taillebourg, chef du parti protestant durant les guerres de religions, de 1562 à 1600. Le roi de Navarre nomma gouverneur Charles Eschallard, seigneur de La Boulaye (1), l'un de ses meilleurs officiers. Deux ou trois jours après il prit Maillezais, qui n'était défendu que par un moine et les habitants de l'île, et y laissa d'Availles, parent de La Boulaye, auquel il donna le capitaine Tienne avec ordre de... [Lire la suite]
17 mars 2020

Les Seigneurs de Moncontour – Time Travel 2 mai 1242 – Geoffroy de Lusignan à la Grand Dent, Louis IX saint Louis

Foulques le Rechin dit, dans son histoire des comtes d'Anjou, que son grand-père Foulques Nerra, mort en 1040, avait fait édifier les forteresses de Mirebeau, Moncontour et Faye-la-Vineuse. Cette affirmation n'est pas contredite par l'étude archéologique des parties anciennes du donjon de Moncontour qui peuvent fort bien remonter aux premières années du XIe siècle.  Il ajoute aussi que le fils de Foulques, Geoffroy Martel, avait livré en 1033 près de Moncontour une bataille contre les Poitevins, où leur comte Guillaume... [Lire la suite]

05 mars 2020

Historique du vieux Château d’Airvault dans le Haut-Poitou

AIRVAULT, à 65 kil. de Niort; Son territoire, arrosé à l'ouest par le Thouet. Synthèse : Airvault, en latin Aurea Vallis, c'est-à-dire Vallée d'or, selon certains historiens, est désigné par divers auteurs sous les noms d'Ervault, Oirvault ou Arvaux. Située à 200 mètres du Thouet, partie dans une vallée, partie sur une hauteur, la ville d'Airvault est au milieu du bocage. Le château d'Airvault a été construit sur un ancien castrum. Au moyen-âge, le château fut assiégé et conquis en 1207 par Philippe Auguste. Le 22... [Lire la suite]
24 février 2020

Notice Historique sur le château de Tours et Archéologie Médiévale

Henri II, roi d'Angleterre et comte de Touraine, voulant avoir, dans la ville de Tours, un point d'appui plus solide que la tour Hugon, construisit en 1160, dans l'angle N. 0. de l'ancienne cité, une nouvelle forteresse. Les dispositions de ce château ne sont pas connues ; l'on sait seulement qu'il était défendu au nord et à l'ouest par les anciens murs gallo-romains, et qu'au centre s'élevait un donjon carré A flanqué à chaque angle de deux contreforts (pl. III). Il occupait l'emplacement sur lequel se voyaient autrefois le... [Lire la suite]
21 février 2020

De la chasse au vol des seigneurs à la vénerie dans le Poitou - Voyage dans le temps et aperçu Historique de la Fauconnerie

La fauconnerie, qui jouissait autrefois d'une si grande vogue en Europe, est encore très recherchée, de nos jours, par les Arabes et les Orientaux. « C'est un art, dit M. Pierre Amédée Pichot, de la Revue Britannique, qui a eu ses maîtres parmi les princes, ses adeptes parmi les rois. »  Dans le vieux monde, les Anglais, les Russes et les Hollandais ont conservé les traditions et la pratique de la chasse au vol. Les instincts chasseurs du faucon ont été, de bonne heure, utilisés par l'homme, et il est certain que l'art du... [Lire la suite]
19 février 2020

Catherine de Parthenay, fille de Jean de Parthenay-Larchevêque, seigneur de Soubise

Catherine de Parthenay, fille de Jean de Parthenay-Larchevêque, seigneur de Soubise, et d'Antoinette d'Aubeterre, naquit au château du Parc-Soubise, près Mouchamp en Bas-Poitou, le 22 mars 1554.  Dans son enfance, on l'avait fiancée avec Gaspard de Châtillon, fils de l'amiral Colligny; mais le futur mourut de la peste à Orléans, en 1568, avant la conclusion du mariage. Elle épousa, la même année, Charles de Quellenec, baron du Pont, en Bretagne. Cette union ne tarda pas à être troublée par une demande en séparation pour cause... [Lire la suite]