27 octobre 2019

La rose d’or d’Urbain II, Foulques Nerra et Robert d’Arbrissel

Urbain II étant venu à Angers, après le concile de Clermont, procéda de nouveau, le 10 février 1096, à la consécration de l'église Saint-Nicolas, à laquelle assista Robert d'Arbrissel (1), qui, sur l'ordre du pape, fit un sermon au peuple. ==> Le Voyage clunisien du pape Urbain II, l'appel à la première croisade. « Enrichie par les dons de Foulques Nerra, de Geoffroy Martel, qui s'y fit moine et, après y avoir fini ses jours, voulut y avoir sa sépulture; de Foulques Rechin, de la comtesse Grécie et des seigneurs Berlay de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 octobre 2019

Le Voyage clunisien du pape Urbain II, l'appel à la première croisade.

Le voyage du pape Urbain II en France (août 1095-juillet 1096) 1 et le concile de Clermont qui en fut l'épisode majeur sont des événements assez connus pour qu'il ne soit pas indispensable de donner à cette étude un bien long préambule. Il s'agit surtout de présenter un certain nombre de faits relatifs à ce voyage, à la pensée qui l'a inspiré, à son itinéraire et à ses étapes, aux actes qui l'ont marqué en se bornant à ceux qui ont trait aux relations du pape avec le clergé régulier et séculier de la France du XIe siècle et des pays... [Lire la suite]
16 octobre 2019

Foulques Nerra Comte d'Anjou (Jérusalem Jérosolomitain)

Foulques-Nerra (ou le noir), fils de Geoffroi-Grise-Gonelle, comte d'Anjou, succéda à son père en 987. Il soutint, avec avantage, des guerres contre ses voisins : les comtes de Blois, de Rennes, le vicomte de Saumur, etc. Il n'eut pas de querelles avec le duc d'Aquitaine; mais, pour conserver ce que son père avait conquis sur le Poitou : le Loudunais et le Mirebalais, il fit construire des forteresses dans notre contrée. C'était un grand bâtisseur: il lit construire les châteaux de Montbazon, Montrichard, Château-Gontier, etc. ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 octobre 2019

ETUDE FÉODALE : Le château de Montcontour du XI au XVIII siècle (Foulques Nerra)

L'origine de Montcontour est entourée d'obscurités. Ce nom, écrit, suivant les époques, de façons très diverses, et dont l'étymologie ne satisfait personne, ne peut, par lui-même, jeter aucune lumière sur les commencements de l'histoire du château, ni de la ville. Les uns, attribuant au comte d'Anjou, Foulque Nerra, la construction du donjon, nomment le terrain sur lequel il fut bâti Mons Consularis, le Mont du Comte (1). D'autres, croyant ce lieu la propriété de Samuel de Mortemer surnommé « Le Chanteur », chantre de l'Église de... [Lire la suite]
08 octobre 2019

LANGEAIS (INDRE-ET-LOIRE) - Fouilles au donjon féodal de Foulques Nerra un des premiers de France

Vers 900, Foulques Nerra, qui était duc d’Anjou et avait des prétentions sur la Touraine, établit sur la colline de Langeais un château fort dont le donjon carré, aujourd’hui en ruine, se dresse dans le parc. Ce fut sous Louis XI que le château actuel fut construit. C’était un château royal, et le roi en attribuait la jouissance à certains de ses favoris. C’est dans sa chapelle qu’eut lieu en 1491 le mariage de Charles VIII et d’Anne de Bretagne. Après avoir passé entre les mains du duc de Somme (1547), de la dame de Belleville, de... [Lire la suite]
29 août 2019

3 Octobre 1569, Troisième guerre de Religion, bataille de Moncontour dans le Poitou. (Panorama 360°)

Montcontour, en latin Mons-Contorius, Moncontorium. Ce bourg était au XIVe siècle, défendu par une forteresse qui fut prise par les Anglais après un siège de six jours, et reprise par Du Guesclin en 1371. Moncontour est célèbre par la victoire que le duc d’Anjou, depuis Henri III, y remporta sur l’amiral Coligny en 1569. La bataille gagnée par le duc d’Anjou (depuis Henri III), commandant l’armée catholique, sur l’amiral Coligny, chef de l’armée protestant, le 3 octobre 1569. Après la journée de Jarnac, Coligny, qu’aucun revers ne... [Lire la suite]

29 mai 2019

LES POSSESSIONS de Thibaut Ier de Blois (THIBAUD LE TRICHEUR)

Thibaut Ier de Blois, mieux connu sous le nom de Thibaud le Tricheur (surnommé ainsi pour sa fourberie), né vers 910 et mort un 16 janvier entre 975 et 977, fut le premier comte héréditaire de Blois. Fils de Thibault le Vieux, vicomte de Tours et de Blois et de Regilindis ou Richilde dite «de Blois» (ou «de Bourges») de GOTHIE de POITIERS, fille du comte Hugues de Bourges.     Les quatre Comtés : Quelles qu'aient été les origines de Thibaud le Tricheur et la manière dont il a pu acquérir ses vastes possessions,... [Lire la suite]
24 mai 2019

La domination au Moyen-Age des comtes d’Anjou en Saintonge. (Geoffroy Grisegonelle, Foulques Nerra, Geoffroy Martel)

Dans ces temps où comme dans les nôtres la force primait trop souvent la justice, il est un autre principe de la domination angevine sur la Saintonge, la conquête et la victoire. Suivons dans Besly lui-même pas à pas les entreprises des comtes d'Anjou. Dès la fin du Xe siècle, la lutte commence. Vers 987, « le duc Guillaume III et Geoffroy 1 dit Grisegonnelle, duc d'Anjou, se firent la guerre l'espace d'un an. L'angevin finalement fut contraint de se soumettre au duc, qui lui donna en fief et à hommage le Loudunois, Mirebeau... [Lire la suite]
26 avril 2019

1019 – 2019 le Millénaire de la naissance de Vouvant, un programme Féérique en histoire !

La preuve de la naissance de Vouvant remonte à la charte octroyée à l’Abbaye de Maillezais, par Guillaume Le Grand, Duc d’Aquitaine entre 1010 et 1020. Guillaume le Grand souhaite asseoir son autorité sur le Bas-Poitou et va choisir Vouvant pour l’édification d’une forteresse seigneuriale probablement  au « château neuf » et d’un ensemble monastique. Il y avait probablement édifié antérieurement un petit château-fort, rendez-vous de chasse au lieu-dit « le petit château ». A partir de 1190, la seigneurie... [Lire la suite]
25 avril 2019

La Tour Carré de Foulques Nerra, comte d'Anjou et seigneur de Loudun, 987 à 1040.

IMPORTANCE stratégique DU CHATEAU DE LOUDUN POUR LE COMTE FOULQUES Ce court résumé de la vie du comte Foulques et de ses continuels déplacements armés m'a paru nécessaire pour faire ressortir un peu l'importance stratégique que devait forcément avoir pour lui son château de Loudun. Placée à mi-chemin sur l'ancienne voie consulaire qui d'Angers se dirigeait vers Poitiers par Brissac, Doué-la-Fontaine et Mirebeau (1), notre Ville était aussi le point de jonction d'où partait un chemin qui coupait la Vienne à Nouâtre, se poursuivait... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,