23 juin 2022

1130-1131 Siège de ChâtelAillon - Guillaume X, duc d'Aquitaine contre Isembert, seigneur de Châtel-Aillon

Isembert succéda à Eble III vers 1100. Il possédait, outre la forteresse de Châtelaillon, les châteaux de Voutron au sud et de l’Ileau au nord. Vers 1099, Isembert de Châtelaillon et sa mère Ivette, donnent dans leur marais, un droit de pacage aux moines de Saint-Jean d'Angély, aux conditions suivantes : « Tous les bestiaux de l'obédience d'Yve, de quelque espèce qu'il soient, pourront pâturer « ad finem usque sœculi» , sur tout le domaine, à partir d'Yve jusqu'au castrum de Voutron; mais si le prévôt ou son remplaçant... [Lire la suite]

19 juin 2022

Les premiers seigneurs de Châtel Aillon de l'an mil

C’est dans des chartes de 968 et 988 qu’on voit que sur la côte existait une de ces vigueries créées par Charlemagne, et que les vieux titres mentionnent sous les noms de vicaria Sancti Johannis de Castello Allioni, in pago Alniense. Cette vicairie comprenait les villœ Siniacus (Surgères?), Verdiacus (Vouhé), Antezan et Saziliaco (Sarzay) et Villa Daoli ( Saint-Denis-du-Pin ? ), et son chef-lieu était la ville de Chatelaillon. Chatelaillon fut fortifié à la mode du temps et prit le nom de son possesseur, Alon ou Alion. Vers 995 on... [Lire la suite]
15 avril 2022

Saint Louis, Blanche de Castille et toute la cour de France furent reçus au château de Clisson, en mai 1230

Dès le début des hostilités, le comte de la Marche, malgré ses attaches avec les Plantagenets, fut considéré par les Anglais comme gagné aux intérêts du roi de France. On avait pourtant le droit de le classer parmi ceux dont les sentiments étaient les plus incertains c'est avec lui que Blanche de Castille s'entendit tout d'abord. Au mois de mai 1230 intervint, à Clisson, entre le Roi et Hugues de Lusignan, un traité confirmatif de celui de Vendôme, dont les stipulations pécuniaires avaient été exécutées par saint Louis : par un... [Lire la suite]
14 février 2022

ROHAN-SOUBISE perd l’ile de Ré le 15 septembre 1625

Le second fils de Catherine de Parthenay a laissé une triste renommée dans notre province du Bas-Poitou. A l'audace de son frère il joignait la dissimulation, parfois la cruauté ! On peut dire de Soubise qu'il fut « plus reitre que gentilhomme ». Aussi son nom était-il devenu un terme de mépris, un objet de terreur : il y a peu d'années, dans certains cantons de notre bocage, quand une mère voulait gronder un de ses enfants et lui faire honte, elle l'appelait « Petit Soubise ».   Henri de Rohan avait confié à Soubise le soin... [Lire la suite]
12 février 2022

LETTRES DE GARANTIE aux acquéreurs de biens ecclésiastiques, données à Niort par les chefs Huguenots le 29 janvier 1569.

Le grand Conseil des confédérés protestants, tenu à Niort, et auquel assistaient le Maire de la Rochelle et six membres du Corps de ville, qui y avaient accompagné Jeanne d'Albret, décrète que tous les biens ecclésiastiques, existant dans les provinces occupées par les protestants, seront vendus au profit de la cause, et, pour inspirer confiance aux acquéreurs, la reine de Navarre et son fils, Condé et les principaux seigneurs du parti, prennent l'engagement d'affecter à leur garantie tous leurs biens personnels. ( Arcère. – H.... [Lire la suite]
02 janvier 2022

1680 le Cardinal de Richelieu fait dresser des cartes des côtes de France pour le Dauphin

LES Cartes de ce Livre ont esté dressées par l'ordre et sous le Ministère du grand Cardinal de Richelieu , par le sieur TASSIN Conseiller du Roy, Commissaire des Guerres & Geographe de sa Majesté, & l'un des plus habiles Hommes de son temps; son Livre estoit devenu fore rare , & quelques personnes habiles l'ayant demandé avec empressement, parce que ces Costes sont les plus exactes qui ayent encore paru gravées.  On a jugé à propos d'en faire une nouvelle Edition, dans laquelle on a ajoûté un nouveau Titre , une... [Lire la suite]

12 décembre 2021

1586 Les Conférences de Saint-Brice (Charente) entre Henri IV et Catherine de Médicis

Il n’y a peut-être pas d’évènement historique, autre que ces conférences, dont les auteurs de l’histoire de France et les chroniqueurs des trois provinces d’Angoumois, Poitou et Saintonge, aient parlé avec une plus grande impartialité ; mais, chose éminemment regrettable, tandis que la plupart de ces auteurs se bornaient à une brève narration de cet évènement, les autres tronquaient l’ordre des faits, ne parlaient que d’une partie, soit du commencement, soit de la fin des conférences, donnaient des dates erronées ou n’en... [Lire la suite]
11 décembre 2021

Le régiment Royal-Niort créé par Louis XIII par lettres patentes prises au Siège de Saint-Jean-d'Angély le 26 juin 1621.

La ville de Niort possédait une milice bourgeoise depuis 1572, organisée par le comte de Lude, peu après la Saint-Barthélemy. À la suite de la révolte de certains protestants de l'ouest contre l'avis de la noblesse protestante, Louis XIII se met en route vers le Poitou le 24 mai 1621 traverse la ville de Niort pour aller investir Saint-Jean-d'Angely Les bourgeois s'empressent de former un détachement de milice niortaise qui brigue l'honneur d'accompagner et d'assister le roi dans sa sanglante expédition. Cette milice, composée de... [Lire la suite]
07 décembre 2021

L'amiral Tromp à la tête d'une flotte de soixante-douze voiles s’approche des fortifications de Rochefort 1674-75.

En 1665 M. Colbert de Terron dont la santé était chancelante fut remplacé dans l'intendance de Rochefort par M. de Muin, protestant converti. Cependant la cour ne pouvait pas se priver des services d'un homme d'un mérite aussi grand : elle lui donna l'année suivante la mission de se rendre à Messine pour maintenir l'esprit des habitants et les conserver fidèles à la France, à Louis XIV qui leur avait offert et promis son appui. Pendant toute la durée de la guerre que la France soutint contre la république Batave, les ordres... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 août 2021

Histoire et fouilles archéologiques, sur le site de la forteresse médiévale du Breuil-Bertin ( Motte Castrale)

La première partie de cette étude, qui est loin d'épuiser le sujet, rassemble, pour la première fois, ce que nous savons actuellement du Breuil-Bertin, de la famille Bertin, de la seigneurie et de la forteresse. La seconde partie rend compte des fouilles archéologiques pratiquées sur le site du château féodal du Breuil-Bertin de 1964 à 1972.   I. LE BREUIL BERTIN SITUATION ET ENVIRONNEMENT Un breuil, dans la langue celtique, c'est un bois taillis (1). Plusieurs localités (2) et de nombreux lieux-dits appelés Breuil ou le... [Lire la suite]