10 février 2022

Du 7 mars au 12 avril 1598, Henri IV fait d'Angers sa capitale d'un moment.

Entrée du roi Henri IV à Angers le 7 mars 1598, après avoir inspecté la milice bourgeoise en armes et dressée en ordre de bataille aux environs du début de l'actuelle rue de Brissac, il se rend, escorté, au portail Saint-Aubin où le maire lui présente les compliments et les clefs de la villeLe jeudi saint, Henri IV lave les pieds à treize pauvres au palais épiscopal. Il ne manque aucun office, touche les malades des écrouelles sur le parvis de la cathédrale suivant la tradition royale, pose la première pierre du couvent des Capucins... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 février 2022

Témoignages de la Terreur pendant la Révolution Française dans le Saumurois

Le 5 octobre 1794, la Société populaire d'Angers, qui s'intitulait Société des défenseurs des Droits de l'Homme, adressa la circulaire suivante aux autorités constituées du département de Maine-et-Loire : « Plus nos maux sont grands, plus il importe de faire connaître à la Convention nationale ceux qui en sont les auteurs Jusqu'à ce jour des traîtres ont violé la loi, les personnes et les propriétés. Des incarcérations, des fusillades, des noyades ont eu lieu arbitrairement. Peut-être même ces scènes d'horreur se sont-elles passées... [Lire la suite]
28 novembre 2021

1369 Le Trépas de Loire établi entre Candes et Ancenis par Bertrand Duguesclin

C'est en 1369 que fut établi le Trépas de Loire. Les Anglais qui possédaient la Guyenne et le Poitou, étant entrés en Anjou, le connétable Duguesclin fut envoyé contre eux par Charles V. Arrivé à l'abbaye de Saint-Maur-sur-Loire (1), Duguesclin trouva les ennemis si bien fortifiés dans ce monastère que, désespérant de les forcer, il prit le parti de traiter avec Jean Cressewell  qui les commandait. Il composa avec lui de la reddition de la place moyennant 13.000 francs d'or, dont lui et le Sire de Bueil (2) lui firent une... [Lire la suite]
27 septembre 2021

Mais, où est la statue Jeanne d'Arc à ANGERS d’Auguste Giffard ?

Le 7 octobre 1893, mourait à Angers M. Auguste Giffard, ancien conducteur des Ponts et Chaussées qui, suivant divers testaments et codicilles olographes déposés le 9 octobre 1893 en l'étude de Me Brunet, notaire à Angers, instituait la Ville d'Angers sa légataire universelle à charge d'exécuter certaines clauses au nombre desquelles se trouvait l'érection de plusieurs statues. L'acceptation de ce legs, sur le rapport détaillé de M. de Villiers, adjoint aux finances, présenté à la séance du Conseil municipal du 27 février 1894, fut... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 avril 2021

Chinon 1182 Henri II, roi d’Angleterre ratifie les conventions de l’abbaye Saint-Magloire de Léhon de l’évêque de Saint Malo

En 1162, Henri II oblige le puissant seigneur breton Raoul, baron de Fougères, à lui céder la châtellenie de Combourg-Dol dont il vient juste d'être nommé tuteur. Raoul, excédé de l'emprise grandissante du monarque anglais, forme une coalition de grands seigneurs sous la conduite d'Eudon II de Porhoët et d'Hervé de Léon. Proclamé duc en 1156, Conan IV doit abdiquer en 1166 quand Henri II envahit la Bretagne à la tête d'une armée et dévaste les villes insurgées dont Fougères et son château, fief de Raoul.   ==> Le roi... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 avril 2021

États du Poitou convoqués à Saumur par le dauphin, au mois de juin 1417

Par lettres royales du 13 avril 1417, Charles, duc de Touraine, fut investi du titre de dauphin et du gouvernement du dauphiné. Le 29 avril 1417, Louis II, duc d'Anjou et roi de Sicile, mourut en son château d'Angers. Ce prince était âgé seulement de quarante ans et succombait à une pénible maladie Le 17 mai 1417, le prince Charles, déjà duc de Touraine et dauphin, reçut par lettres royales le duché de Berry, ainsi que le comté de Poitou, pour les tenir, l'un et l'autre, en pairie. Il est nommé lieutenant-général du royaume,... [Lire la suite]

20 mars 2021

Notre-Dame du Chevalier Béhuard sur une île de la Loire (Maine-et-Loire)

Plusieurs auteurs se sont évertués à discuter sur l'étymologie de Béhuard ; mais dès lors qu'aucune de leurs données ne parait certaine, il serait puéril de s'y arrêter. Faisons donc grâce au lecteur de ces élucubrations plus ou moins fictives ; passons à côté du pays des légendes pour entrer en plein dans le domaine de l'histoire. La suite du récit indiquera d'ailleurs l'opinion la plus probable. Que la dévotion à Notre-Dame de Béhuard remonte au temps de saint Maurille, évêque d'Angers, vers la fin du IVe siècle, c'est ce qu'il... [Lire la suite]
14 mars 2021

11 mars 1068 : L'abbé Eudes présente à Foulques Nerra les Chartes poitevines de l'abbaye de Saint-Florent, près Saumur

La critique a peu de choses à relever sur le règne de Foulques Nerra. Nous arrivons avec lui sur le terrain historique et nous sortons du royaume des chimères chevaleresques. Cependant tout n'est pas d'une valeur absolue dans les récits de l'abbé Eudes et de ses continuateurs. Les chroniques des églises d'Anjou nous font connaître les faits généraux du règne de ce prince belliqueux. En 992, il gagne sur Conan, comte de Bretagne, la sanglante bataille de Couquereux, au moyen d'une ruse de guerre que Raoul Glaber décrit avec grand... [Lire la suite]
15 janvier 2021

Le 15 Janvier 1794, de Saumur, le général Turreau organise la promenade des colonnes infernales pour détruire la Vendée

ARMÉE DE L’OUEST : Quartier général : Nantes. Louis Marie Turreau Général en Chef de l'Armée de l'Ouest (26 décembre 1793-18 mai 1794). Le général Turreau, nommé, par décret du 27 novembre, général en chef de l’armée de l’Ouest, arriva le 17 décembre à Angers. Marceau l’avisa le 22, que l’armée allait donner le coup de grâce aux Vendéens à Savenay, en le priant de venir se faire reconnaître devant l’ennemi. Mais Turreau ne rejoignit Nantes que le 29 ;  le 30, Kléber lui présentait un mémoire sur les moyens à employer pour... [Lire la suite]
31 décembre 2020

1369, moulin de la Garde, Jean Belon, capitaine de la Roche sur Yon, livra la place forte à Jean Chandos

En 1360, le traité de Brétigny-Calais est signé, stipulant que toute place forte située dans l'Ouest et le Nord de la France(en somme les anciens fiefs perdus des Plantagenêt) vient à l'autorité anglaise.  Le château de la Roche sur Yon restera quand même sous autorité française, jusqu'en 1369. Jean Belon, capitaine de la Roche sur Yon pour le duc d’Anjou, livra la place forte aux Anglais contre 6000 livres. Arrêté peu après et conduit à Angers, accusé de félonie, il fut enfermé dans un sac et jeté dans la Loire, où il mourut... [Lire la suite]