22 avril 2022

RAOUL IV DE MAULEON (1245-1253), seigneur de Talmont, Châtelaillon, Benon

Raoul IV, fils de Savari et d'Amable du Bois, se présentait, afin de succéder à son père, sous de mauvais auspices ; car Louis IX, qui avait hérité du Poitou, régnait en France depuis 1226, et se trouvait trop heureux de pouvoir tenir en ses mains les biens d'un des seigneurs qui avaient lutté avec tant d'acharnement contre le pouvoir royal.  Il ne voulut pas tout d'abord admettre la légitimité du nouvel héritier, et il confisqua purement et simplement toutes les terres qui lui revenaient, sous prétexte qu'un bâtard ne pouvait... [Lire la suite]

24 juillet 2021

988 - Donation à Saint-Géraud d'Aurillac par Aldegarde comtesse d'Angoulême, de divers biens sis en Poitou

Une Charte inédite du Xe siècle Donation à Saint-Géraud d'Aurillac, par Aldegarde, comtesse, douairière d'Angoulême, de divers monastères, églises et biens-fonds, sis en Poitou, dans les pays  de Thouars et de Niort (avril 988). La collection Moreau, à la Bibliothèque Nationale, se compose de nombreux registres qui sont les recueils factices des copies de documents que, dans les dernières années de l'Ancien Régime, l'historiographe du roi, Moreau, se faisait envoyer à Paris pour enrichir le Cabinet des chartes par les... [Lire la suite]
24 juillet 2021

(Sancti Leodegarii abbatibus) L'abbaye de Saint-Liguaire proche de Niort

 L'abbaye de Saint-Liguaire fut fondée sur le site de l'église Notre-Dame-Porte-Dieu (connue en 862 au temps du passage des Normands). St-Liguaire vient de saint Léger, abbé de Saint-Maixent et évêque d’Autun au VIIe siècle, le patois local ayant déformé ce nom en Léodogaire. (la Crypte de Saint Leger à Saint-Maixent, le Plus ancien édifice du département des Deux-Sèvres) L’abbaye bénédictine est fondée an 961, sous le règne de Lothaire, par Eble, évêque et abbé de Saint-Maixent, gouvernant l'abbaye, à l’initiative de son... [Lire la suite]
31 octobre 2020

Pérégrinations en Poitou - François Villon à Niort et Saint Maixent, Rabelais à Maillezais

Rabelais s'était donc décidé à quitter les Cordeliers de Fontenay-le-Comte pour entrer chez les Bénédictins. Les canons et décrets ecclésiastiques ne laissaient pas aux religieux la faculté de passer à leur guise d'un ordre dans un autre. Une autorisation du Saint-Siège était nécessaire pour ces mutations. Rabelais, grâce à l'appui que lui prêta vraisemblablement son ordinaire l'évêque de Maillezais, obtint du pape Clément VII un induit, lui permettant d'entrer dans l'ordre de Saint-Benoît, en l'église de Maillezais (1).   ... [Lire la suite]
14 janvier 2019

LE MONACHISME EN POITOU AU Xe SIÈCLE

Au cours du IXe siècle le Poitou fut ravagé par les Normands (1). « Le monastère de Saint-Savin et le château dans lequel il se trouve, que Charlemagne ordonna d'édifier, restèrent seuls inviolés (2). »     Le Xe siècle apparaît donc pour le monachisme en Poitou essentiellement comme une période de restauration, caractérisée notamment par la main-mise des laïcs sur les abbayes. La géographie monastique du Poitou au Xe siècle, l'étude des biens appartenant aux établissements religieux, l'évocation des moines et de leur... [Lire la suite]