31 octobre 2019

Les Marches communes du Poitou, d'Anjou, de Bretagne et l’organisation judiciaire et lois anciennes de la province du Poitou.

Les hommes avaient reconnu la nécessité de vivre en commun, et dès l'origine de leur réunion, ils adoptèrent des usages conformes à leurs mœurs. Ces usages consacrés par le temps et constamment observés par les peuples, devinrent pour eux des lois, et ce sont ces lois que depuis on a appelées Coutumes. Ces lois n'étaient cependant qu'un droit introduit par les mœurs, les usages et le consentement des peuples, mais leur longue observation a fait leur force, et tellement qu'en 1277, il intervint arrêt au Parlement portant défense aux... [Lire la suite]

08 octobre 2019

L’histoire de la Cathédrale de Chartres sous la Révolution 1793

Jusque-là, ce chef-d'œuvre des arts n'avait rencontré dans ses jours de malheurs que des sympathies, des regrets amers et des vœux unanimes pour conjurer l'infortune qui le menaçait de la destruction. Maintenant que nous abordons la fin du 18. c siècle, la scène va changer entièrement de face sous l'influence des orages politiques qui firent peser tout-à-coup sur l'empire français un esprit de vertige effrayant, et semèrent la désolation sur toutes ses belles contrées appauvries spontanément d'une grande partie des monuments qui... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2019

Voyage dans le temps et l’histoire de Lussac les Châteaux

visite la vieille cité de Lussac, mal nommée Lussac-les-Châteaux, gratifiée ainsi d'un ou deux manoirs de trop; car elle fut toujours, dans les vieux temps, Lussac-le-Chastel pour la distinguer de Lussac-les-Eglises, localité voisine sur les limites de la Haute-Vienne (ancienne Basse-Marche). C'est Luciaco qui, après avoir été, en 780, une simple villa de la viguerie de Civaux, eut un château vers le milieu du XIe siècle, une église encore paroissiale du nom de St-Maixent, et un prieuré de Sainte-Madeleine, dépendant de l'abbaye de... [Lire la suite]
06 septembre 2019

De la Vendée à la Bretagne, De Charette et l’Arrestation de la Duchesse de Berry le 7 novembre 1832 à Nantes

Armand Etienne Henri de CHARETTE de La CONTRIE propriétaire du château de Kerfily, de Beauchesne et de Comper. Engagé au service du Saint-Siège dans les Zouaves pontificaux, a fait les campagnes de Rome de 1867 à 1870. 14 July 1843 - La Contrie, Ancenis (44) mort le 30 September 1909 - Château de Kerfily, Il épousa le 23 juillet 1872, à la Ferté Saint-Cyr Marie de Durfort-Civrac de Lorge Son père était Athanase Marin Charles CHARETTE de LA CONTRIE baron de Charette, pair de France (1823), Ordre royal et... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 septembre 2019

Voyage dans le temps et l’imaginaire du château de Comper

La forêt de Paimpont, une des plus belles de toute la Bretagne, offre de magnifiques taillis, de remarquables futaies et de nombreux étangs. Dès le XIIe siècle, les trouvères et les romans de chevalerie célébrèrent cette forêt sous le nom de Brocéliande. Salomon de Bretagne pourrait être l'un des premiers propriétaires du château de Comper. Des alignements de menhirs découverts non loin du château témoignent de l'ancienneté de l'occupation des lieux. Les premières traces écrites du château de Comper datent de 868, lorsqu'il est dit... [Lire la suite]
05 septembre 2019

Les Guerres de l’Ouest - La Chouannerie, les Chouans de Bretagne

Des cinq départements de la Bretagne, le Morbihan était le plus solidement organisé. Aussi, lorsqu'au mois d'avril 1795, les républicains réussirent à endormir la vigilance des principaux royalistes, en leur faisant accepter les avantages de la paix trompeuse de la Mabilais, la plupart des chefs morbihannais refusèrent de la signer. Ce fut cette contrée de la Bretagne qui soutint contre la Révolution la résistance la plus longue et la plus meurtrière ; qui fournit à la cause catholique ses soldats les plus nombreux et ses chefs les... [Lire la suite]

27 août 2019

L’église Notre Dame, construite dans la vaste enceinte du château de Surgères.

Le château de Surgères a été fondé à l'époque des invasions Normandes. Dans son état actuel, il conserve une vaste enceinte elliptique. C'est à Hugues et Pétronille Maingot, seigneurs de Surgères au nom du comte de Poitiers, que l'on attribue traditionnellement la fondation de l'église Notre-Dame Située à l'intérieur de l'enceinte féodale qui lui fait écrin, l'église Notre-Dame s'impose par l'ampleur de sa façade de 23 mètres de longueur. Cet étonnant frontispice est constitué de lignes horizontales, marquées par deux corniches... [Lire la suite]
04 août 2019

Arrêtés du 4 aout 1789 relatifs à l'abolition du régime féodal.

Depuis la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 s'est développé en France, notamment dans les campagnes, une vague de révoltes appelée la Grande Peur. Dans certaines régions, des paysans s'en prennent aux seigneurs, à leurs biens et à leurs archives, en particulier les livres terriers qui servent à établir les droits seigneuriaux. Il est détruit ce chêne antique, dont l'œil voyait de loin les feuillages, sans en apercevoir les racines; le régime féodal n'existe plus en France, quand il couvre encore une partie de l'Europe. Sa... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2019

Les pérégrinations du reliquaire d’Or du Cœur d'Anne de Bretagne.

Ce bijou est un précieux souvenir historique. Il a été légué à la ville de Nantes, capitale de la Bretagne, par la Duchesse Anne, qui voulut que son cœur reposât, pour toujours, au milieu des Bretons, dans cette ville de Nantes qu'elle avait tant aimée. Ce joyau, de la plus belle époque de la Renaissance, a été attribué à Jean Péréal, le maître artiste de la Cour de Louis XII et de François ier. Il se compose de deux valves fermées par une cordelière assujettie dans le haut par un M, émaillé bleu foncé, et dans le bas par un S... [Lire la suite]
02 mars 2019

Ces révolutions qui font l’Histoire

Démolition de la Bastille commencé sous Charles V en 1369 achevé en 1383. Pris le 14 juillet 1789 et démoli aussitôt après sa prise le vendredi 17 juillet 1789 jour a jamais mémorable par l'auguste confiance de Louis XVI envers sa bonne ville de Paris. Mrs les députés de la noblesse du nombre des quels étoit Mr le marquis de Lusignan, se transportèrent sur les plattes-formes de la Bastille dont on avoit déjà démoli les Crénaux des tours, ainsi que les petites Cahutes qui donnoit sur les Terrasses. Ces Généreux Citoyens soulevèrent... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,