09 février 2021

À Rochefort, les représentants Lequinio et Laignelot instaurent en octobre 1793 un tribunal révolutionnaire

Avant la Révolution, « la douceur de vivre » entretenait à Rochefort la facilité des relations et l'aménité des moeurs.  Un des plus grands ingénieurs de la Monarchie, Toufaire, qui, de 1784 à 1789, séjourna dans la cité de Colbert pour y construire le plus fastueux hôpital peut-être de l'ancienne France, a laissé sur la société rochefortaise d'alors des notes où se révèle un monde exquis, que ne brûlent ni nos fièvres, ni nos haines. Dès le lendemain de la mort du Roi, la Convention le charge d'aller républicaniser... [Lire la suite]

06 février 2021

A l'époque de Louis XV lorsqu'un vaisseau devait être construit, nous voyons le port Rochefort reprendre vie

L'intendant avait proposé de construire quelques frégates pour employer les bois qui commençaient à arriver. On verrait, dit-il, que le roi veut remplacer quelqu'un des vaisseaux que l'on dépèce. Le conseil de marine préféra deux flûtes; elles furent mises en chantier, et appelées la Seine et la Loire. On dut employer à leur construction le moins de clous possible, et y suppléer par des chevilles de bois. Les bois courbants de Provence qu'on y employa avaient coûté 30 sols le pied cube. Le conseil venait de décider qu'à l'avenir... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 février 2021

1730 Ordonnance du Roy Louis XV pour l’établissement d’une compagnie de Cadets au Port de Rochefort

Du 27. May 1730.  DE PAR LE ROY: SA MAJESTE estimant necessaire pour le bien de son service, de former dans la discipline militaire de jeunes Gentilshommes, pour les mettre en estat de remplir à l'avenir les emplois qui pourront vaquer dans les Troupes d'Infan­terie qu'Elle entretient aux Colonies, et particulièrement dans celles des Illes de I' Amérique meridionale ;  Elle a jugé que rien n'estoit plus convenable que l'establissement d'une Compagnie de Cadets; et Sa Majesté s'y est d'autant plus volontiers déterminée,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 février 2021

Henri-François des Herbiers, marquis de l'Estanduère d’Ardelay, commandant de la marine de Rochefort (Portrait)

ARMES : De gueules, à trois fasces d'or. MM. Beauchet-Filleau, dans leur Dictionnaire des familles du Poitou, ont donné une généalogie complète de cette illustre famille, qui remonte aux Croisades et a produit un chef d'escadre célèbre au siècle dernier. Nous compléterons seulement cette généalogie depuis le XVIe degré, avec les renseignements que nous avons recueillis à différentes sources, dans l'intérêt d'une famille alliée.     XVI. Henry-Auguste des Herbiers, chlr, sgr de l'Estanduère et d'Ardelay, nommé... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 février 2021

Henri-François des Herbiers, marquis de l'Estenduère en rade de l’Ile d’Aix - Combat naval bataille cap Finistère octobre 1747

En 1747,  les Colonies de l'Amérique manquaient absolument de vivres ; plus de deux cents bâtiments chargés à l'isle d'Aix, étaient destinés pour y porter des provisions; mais on n'osait, sans une forte escorte, les exposer à la merci des Escadres Anglaises qui croisaient dans ces parages, et au milieu desquelles il fallait passer. Comme cette entreprise était des plus périlleuses, le Roi Louis XV qui connaissait l'habileté, la prudence et la valeur de M. de l'Etenduère, ne crut pas pouvoir la confier à un Officier plus... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 janvier 2021

Joseph Amand de Vasselot (1762 - 1796), dernier seigneur du château de Saint Mesmin - Saint-André-sur-Sèvre 26 janvier 1794

En 1766, Jacques-René-François-Marie de Vasselot donnait à ferme dans son ensemble le marquisat, terre et seigneurie de Saint-Mesmin. Dans cet acte, le bailleur est dit demeurant ordinairement en son château du Chasteigner, paroisse de Jazeneuil, près Lusignan. C'est là, en effet, que naquirent, sauf un seul, tous les enfants de dame Alexis-Françoise; c'est là qu'elle mourut le 5 février 1777. Dix ans après, son mari la suivit dans la tombe, et leur fils aîné devint seigneur de Saint-Mesmin. Il se nommait Jacques-Alexis-Marie,... [Lire la suite]

20 janvier 2021

La situation sur les côtes d’Aunis au 1er juillet 1757

La Campagne se poursuit favorablement en Europe: Frédéric II battu à Kolin, le 18 Juin, a du évacuer la Bohême. Le Maréchal d'Estrée s'est emparé de Emden le 20 Juin, coupant ainsi les communications directes du Hanovre avec l'Angleterre, il avance vers la Weser qu'il passera le 16 Juillet. L'Armée du Prince de Soubise, unie à l'armée impériale, est prête à avancer en Saxe. Au Canada, l'action des Anglais sur Louisbourg est paralysée par la concentration des escadres françaises; Montcalm résiste victorieusement dans le centre. ... [Lire la suite]
19 janvier 2021

Activité du port de Rochefort au début de la Guerre de 7 ans (1756 à 1763)

La correspondance du Commandant de la Marine à Rochefort pendant toute la guerre de 7 Ans, n'existant ni aux Archives nationales, ni aux Archives de Rochefort, ce n'est que par les lettres du Ministre, que l'on peut se rendre compte de l'activité générale du port. Il est possible de classer cette activité sous quatre chefs principaux: constructions, armements, ravitaillement des ports et des colonies, protection du commerce. La capacité de construction de l'arsenal dépend beaucoup dos travaux de réparations, radoubs armements,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2020

Les fonderies de la marine du Ponant - Rochefort et les forges de l'Angoumois - Périgord

 Rochefort fut d'abord le magasin de la marine du Ponant. Il fut aussi sa place d'armes. L'artillerie des vaisseaux du roi était dans ce temps composée, en très-grande partie, de pièces de fonte ; une sorte de vanité était attachée à cela : et ce qui n'était dans le principe qu'une distinction que l'usage, les convenances avaient établie, suivant les grades des commandants, devint plus tard, en 1689, un objet de règlement arrêté par ordonnance royale (1).  La fonderie de Rochefort ne fut donc plus restreinte à la fonte... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 octobre 2020

1182, Don de Richard Cœur de Lion, comte de Poitou et seigneur de Talmont à l’abbaye Saint-Jean d'Orbestier

La seigneurie de Talmont, d'abord confondue dans le comté de Poitou, en devint cependant distincte vers 1025 en faveur de Guillaume-le-Vieux ou le Chauve qui fonda l'abbaye de Talmont vers 1040. Ensuite, nous trouvons le titre de seigneur de Talmont porté tant par les successeurs et ayant-droit de Guillaume-le-Chauve que par les comtes de Poitou eux-mêmes. Les abbayes de Saint-Jean d'Orbestier et de Sainte-Croix de Talmond, comme celle de Saint-Cyprien de Poitiers, reçurent, des propriétaires du sol, divers immeubles assez... [Lire la suite]