02 mai 2020

Jean sans Terre, roi d’Angleterre - Fortifications de LOUDUN - Porte du Martray

La mort de Richard Cœur de Lion en avril 1199 ouvrit une période troublée, car sa succession fut disputée entre son dernier frère, Jean sans Terre, et leur neveu, le jeune Arthur de Bretagne, fils de Geoffroi, tandis que Philippe Auguste profitait de ces dissensions et de la faiblesse de son nouvel adversaire, le roi Jean, pour s'attaquer aux domaines continentaux des Plantagenêts. Jean sans Terre a l'appui de sa mère, la reine Aliénord d’Aquitaine, qui, dès le 29 avril 1199, à Loudun, entourée de nombreux seigneurs de la région,... [Lire la suite]

26 avril 2020

SAVARY DE MAULÉON ou LA RÉUNION DU POITOU A L'UNITÉ FRANÇAISE (Time Travel)

  Plus de six siècles et demi se sont écoulés depuis la réunion de notre province à la monarchie capétienne, c'est-à-dire à l'unité nationale. Les bienfaits de cet heureux événement dont nous jouissons depuis tant de générations ont fait oublier les misères endurées par les Poitevins durant la période de conquête et d'assimilation. Réuni pacifiquement une première fois à la couronne par le mariage de Louis VII et d'Aliénor, le Poitou n'avait pas tardé à en être détaché par ce fatal et impolitique divorce dont les conséquences... [Lire la suite]
23 avril 2020

Etude des Chartes Communales de Poitiers et les Etablissements De Rouen d’Aliénor d’Aquitaine.

(Les Temps d'Aénor- Donjon de Niort Portus Niortensis) La plus ancienne charte communale de Poitiers que nous connaissions est celle qui a été donnée en 1199 par Aliénor d'Aquitaine, en même temps qu'une charte de privilèges. Elles n'ont été jusqu'ici, ni l'une ni l'autre, publiées avec une parfaite exactitude, même dans l'ouvrage de Giry sur les Etablissements de Rouen. Aussi croyons-nous utile d'en donner une édition critique.   I. CHARTE DE PRIVILÈGES DONNÉE PAR ALIÉNOR D'AQUITAINE  AUX HABITANTS DE POITIERS. Niort,... [Lire la suite]
04 avril 2020

Histoire de Fontenay le Comte : Les Mauléon, Geoffroy la Grand'dent de Lusignan – Mélusine et l’Hôtel Gobin (de la Sénéchaussée)

Avant que le système féodal pût régulièrement fonctionner, il s'écoula plus de cent années depuis ses débuts, et ce ne fut guère que dans la seconde moitié du Xe siècle qu'il fut en plein exercice, encore reçut-il plus d'une modification par la suite. Son premier résultat fut de fondre en un seul corps les diverses agglomérations de maisons rangées autour de la forteresse, et de faire de Fontenay un tout plus compact, enceint de fossés et de palissades, en dehors desquels se trouva le quartier de l'ancienne église Saint-Pierre, qui... [Lire la suite]
01 avril 2020

Histoire Généalogie des Seigneurs de Mauzé et de Marans

Suivant Arcère, la noblesse des anciens seigneurs de Mauzé se perdait dans l'obscurité des temps. (1)  Dom Etiennot dit, avec moins d'emphase, qu'ils descendaient d'un bâtard du duc de Guienne, et que, longtemps possesseurs du château de Mauzé, ils en prirent le nom.(2)  Quel était ce bâtard dont les descendants devaient être puissants en Aunis? Il apparaît pour la première fois en 1047, comme souscripteur du don de l'Ile-de-Vix en bas Poitou (Golfe des Pictons), fait par Agnès, comtesse d'Anjou, à l'abbaye de Notre-Dame... [Lire la suite]
30 mars 2020

Généalogie des maisons de Meulan et d’Harcourt, seigneur de d’Elbeuf (Suite)

Pour faire suite à la première partie de la généalogie des seigneurs d'Elbeuf, que nous avons arrêtée à ROBERT II D'HARCOURT, marié à JEANNE DE MEULAN en 1190, nous placerons ici la seconde. De ce mariage naquirent : 1° RICHARD D'HARCOURT, baron du lieu, seigneur d'Elbeuf, marié à Jeanne de la Roche-Tesson, vicomtesse de Saint-Sauveur (1216) ; 2° Guillaume d'Harcourt, baron de Bosworth, qui eut une descendance en Angleterre ; 3° Olivier d'Harcourt, seigneur d'Ellenhal, en Angleterre ; 4° Jean, seigneur de Blouville ; 5° Simon,... [Lire la suite]

29 mars 2020

Généalogie des maisons de Meulan et d’Harcourt, seigneur de d’Elbeuf.

Pour l'intelligence des chapitres suivants, nous croyons utile d'établir la généalogie des comtes de Meulan, seigneurs d'Elbeuf, depuis Bernard-le-Danois jusqu'au moment où l'une de ses descendantes, Jeanne de Meulan, épousa Robert II d'Harcourt, descendant lui-même de Bernard-le-Danois, tronc des deux familles : BERNARD, surnommé le Danois, prince en Danemark, parent de Rollon, premier duc de Normandie, reçut le baptême à Rouen, en 912. On lui attribue pour femme Sprote de Bourgogne. — De ce mariage naquit : TORF, seigneur de... [Lire la suite]
05 mars 2020

Historique du vieux Château d’Airvault dans le Haut-Poitou

AIRVAULT, à 65 kil. de Niort; Son territoire, arrosé à l'ouest par le Thouet. Synthèse : Airvault, en latin Aurea Vallis, c'est-à-dire Vallée d'or, selon certains historiens, est désigné par divers auteurs sous les noms d'Ervault, Oirvault ou Arvaux. Située à 200 mètres du Thouet, partie dans une vallée, partie sur une hauteur, la ville d'Airvault est au milieu du bocage. Le château d'Airvault a été construit sur un ancien castrum. Au moyen-âge, le château fut assiégé et conquis en 1207 par Philippe Auguste. Le 22... [Lire la suite]
03 mars 2020

Essai historique sur les Monnaies du Poitou et sur quelques autres Monnaies de la période anglo-française

Parmi les nombreuses singularités que présente notre histoire monétaire, un des plus frappante est la rareté des monnaies de nos rois et des plus puissants feudataires de la couronne, tels que les ducs de Normandie, de Bourgogne, de Bretagne, d’Aquitaine, frappées aux onzième et douzième siècles, et la rencontre fréquente de pièces des même temps au noms de seigneurs d’assez minces domaines. C’est ainsi qu’en Poitou les monnaies de l’abbaye de Saint-Martin de Tours, des Foulques d’Anjou, des comtes de Guingamp et de Gien sont fort... [Lire la suite]
24 février 2020

Notice Historique sur le château de Tours et Archéologie Médiévale

Henri II, roi d'Angleterre et comte de Touraine, voulant avoir, dans la ville de Tours, un point d'appui plus solide que la tour Hugon, construisit en 1160, dans l'angle N. 0. de l'ancienne cité, une nouvelle forteresse. Les dispositions de ce château ne sont pas connues ; l'on sait seulement qu'il était défendu au nord et à l'ouest par les anciens murs gallo-romains, et qu'au centre s'élevait un donjon carré A flanqué à chaque angle de deux contreforts (pl. III). Il occupait l'emplacement sur lequel se voyaient autrefois le... [Lire la suite]