06 juillet 2022

1369-70 Edouard, prince d'Aquitaine et de Galles fait abattre des murs de l’Eglise de Saint Sulpice de Charroux (XIIme et XVme)

  Cette église est de deux époques ; la première est le romano-ogival, ou style de transition, il en reste fort peu de chose ; 3 pilastres avec leurs arcs doubleaux annonçant que l'église primitive avait trois nefs, et une ou deux fenêtres, voilà tout. (pl. 18 fig. 3.) La deuxième est de l'époque gothique du XVme siècle qui compose presque la totalité de l'église actuelle ; elle est sous le vocable de Saint Sulpice ; elle dépendait de l'archiprêtré de Gençai et avait pour présentateur l'évêque. (1.) C'est un parallélogramme... [Lire la suite]

02 décembre 2021

1387 Médiation de Jean, duc de Berri entre l'évêque de Poitiers, et Louis d'Harcourt, vicomte de Châtellerault

Arrêt du parlement de Paris, qui confirme un traité fait le 28 avril 1387, par la médiation de Jean, duc de Berri, comte de Poitou, entre Bertrand de Maumont, évêque de Poitiers, et Louis d'Harcourt, vicomte de Châtellerault et seigneur d'Harcourt à Chauvigny, relativement aux obligations et aux attributions du capitaine du donjon et des barrières de Chauvigny, institué par l'évêque, aux fourches patibulaires de la seigneurie d'Harcourt, etc. (f" 28 vo). 6 août 1387. Karolus, Dei gratia Francorum rex, universis presentes litteras... [Lire la suite]
26 novembre 2021

Septembre 1371, Prise par les Anglais du châtel de Moncontour pendant la guerre de Cent ans

Pendant la guerre de Cent ans, les Anglais deviennent maîtres de toute la Guyenne et d'une partie du Poitou. Moncontour, qui commande un des principaux passages du Poitou et marque la limite des possessions françaises et anglaises, est un des objectifs des deux armées. Les guerres des Anglais qui désolèrent la contrée, surtout dans la période de 1369 à 1374, furent très dommageables à l’abbaye de Saint Jouin De Marnes et durent causer beaucoup d'embarras à Jean de Montmajour. Proche du château de Moncontour, elle était située... [Lire la suite]
14 novembre 2021

Charles VII Chinon Avril 1446 -Rémission en faveur de Louis de Segrie, écuyer, de la Motte-d'Usseau, officier de Jean d'Harcourt

Rémission en faveur de Louis de Segrie, écuyer, de la Motte-d'Us­seau, qui avait fait mettre à mort le nommé Baudart, séducteur de sa femme, et l'instigateur de cette trahison, maître Guérin, et maltraité François Gébert, parce qu'il avait obtenu de sa fille bâtarde une promesse de mariage, signée de sa main. Avril 1446 (avant le 17). Charles, etc. Savoir faisons, etc., nous avoir receue l'um­ble supplicacion de nostre amé Loys de Segrie, escuier (1), contenant que ledit suppliant, pour acquicter sa loyaulté envers nous, tantost... [Lire la suite]
13 novembre 2021

Hugues de Combarel, évêque de Poitiers désigné par Charles VII pour questionner Jeanne d'Arc sur sa mission en 1429

La famille de Combarel paraît devoir son élévation à Hugues de Combarel qui occupa une situation brillante dans la première moitié du XVe siècle. (1) On trouvera sur elle des renseignements, malheureusement confus et trop souvent contradictoires, dans les manuscrits de Chérin, dans le Nobiliaire du Limousin de Nadaud, dans le Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou de Beauchet-Filleau, dans le Dictionnaire des familles nobles et notables de la Corrèze de Champeval, dans le Bulletin de la société héraldique et... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 mars 2021

L’évêque de Poitiers Guillaume V échange le château d'Harcourt de Chauvigny à Charles d'Anjou, vicomte de Châtellerault.

Chauvigny constituait le plus important fief épiscopal, et sa possession seule aurait suffi à mettre les évêques de Poitiers au range des grands seigneurs de la province. Mais sur le promontoire commandant le passage pas moins de quatre châteaux s'étaient accrochés dès le haut moyen âge : Le château épiscopal, château d'Harcourt, château de Mauléon, château de Gouzon.   Le principal était celui des évêques ; cependant malgré les nécessaires ménagements entre ces copropriétaires de la butte, des difficultés ne pouvaient... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 mars 2021

Le Pont Henri IV de Châtellerault, monument Historique du XVIe siècle.

Les monuments anciens, consacrés à un usage public, doivent être envisagés sous divers aspects dont l'ensemble, réuni, condensé et soumis à une étude approfondie, conduit à des déductions profitables à la vérité. Et les faits sont d'autant plus certains qu'ils sont justifiés par des textes contemporains dont l'authenticité défie la critique. Tout d'abord il convient d'étudier ces monuments au point de vue de leur forme et de leurs dispositions architecturales appliquées à l'usage, aux besoins et à la destination auxquels ils... [Lire la suite]
31 décembre 2020

1369, moulin de la Garde, Jean Belon, capitaine de la Roche sur Yon, livra la place forte à Jean Chandos

En 1360, le traité de Brétigny-Calais est signé, stipulant que toute place forte située dans l'Ouest et le Nord de la France(en somme les anciens fiefs perdus des Plantagenêt) vient à l'autorité anglaise.  Le château de la Roche sur Yon restera quand même sous autorité française, jusqu'en 1369. Jean Belon, capitaine de la Roche sur Yon pour le duc d’Anjou, livra la place forte aux Anglais contre 6000 livres. Arrêté peu après et conduit à Angers, accusé de félonie, il fut enfermé dans un sac et jeté dans la Loire, où il mourut... [Lire la suite]
25 juillet 2020

1446 Tournoi de Chevalerie, l'Emprise de la Gueule du Dragon (Guerre de Cent-Ans)

La contrée qui nous occupe, n'offre pas de tournoi semblable au combat des Trente. Pourtant les gentilshommes s'y distinguèrent en maintes rencontres.  Jean II le Meingre, dit Boucicaut, maréchal de France, seigneur de Chézelles, défit les chevaliers anglais, Pierre de Courtenay, Robert de Rochefort et Thomas de Clifort qu'il « porta à terre d'un coup de lance ». La bravoure dans les tournois semblait héréditaire dans la famille de la Jaille qui possédait, sur les bords de la Vienne, les domaines de l'Ile-Bouchard, de... [Lire la suite]
22 juin 2020

Légende Lithographique Sceaux du Moyen-âge – Le cheval Normand au Moyen-âge

Chaque pays a la faculté de produire une variété spéciale de végétaux et d'animaux. Tous les peuples de la terre ont remarqué la différence que les influences climatériques et locales impriment à l'espèce chevaline plus qu'à toute autre, dans Son organisation, sa taille, sa conformation, sa prestance, son énergie, sa longévité et Son aptitude au travail. Non-seulement ces modifications se font sentir sur les grandes échelles du monde, du sud au nord, de l'est à l'ouest, de la montagne à la plaine, des terres sablonneuses aux marais... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,