01 janvier 2024

Les coutumes de Charroux publiées et annotées par M. de La Fontenelle de Vaudoré Poitiers, 1843.

Ce travail, fait d'après les manuscrits de Dom Fonteneau, contient une traduction française et une introduction historique. Ces coutumes, dont le premier texte en latin est de 1177, l'autre en langue vulgaire de 1247, ont été réimprimées dans Giraud II, t.II, p. 399-405.   La société des Antiquaires de l’Ouest a fait, pour son vaste territoire, qui s’étend de la Loire à la Dordogne, des investigations dans presque toutes les branches des connaissances humaines qui entrent dans le cercle de ses attributions. Néanmoins il est... [Lire la suite]

14 juillet 2023

Recette des droits de relief pour les fiefs relevant du Roi dans les châtellenies de Poitiers, Niort et Lusignan en 1478.

Le texte qui suit, conservé en original aux archives des Deux-Sèvres (C 19) et copié par notre regretté confrère Paul Beauchet-Filleau, est une épave intéressante de l'administration financière du Poitou au Moyen Age, dont il ne reste pour ainsi dire rien.  C'est un document déporté assez générale pour nous faire voir l'activité d'un fonctionnaire préposé au détail des rapports entre le Roi et ses vassaux. Ce fonctionnaire est dénommé « procureur et clerc des fiefs pour le Roi en Poitou » ou parfois simplement «receveur». ... [Lire la suite]
28 mai 2023

1377 Jean duc de Berry, de passage à Niort, décide de la levée d'une « Coutume » pour financer la construction du nouveau port.

L'histoire de Niort, à toutes les époques, est si intimement mêlée à l'histoire générale du département que nous parlerons seulement ici de son vieux port qui est tout le vieux Niort. Nous ne saurions mieux faire, pour donner une idée de son importance anciennement que do citer un remarquable rapport du conseiller Morisset, en 1824 : « La Sèvre a été très anciennement navigable de Niort à Marans. Les droits établis sur la navigation étaient versés au trésor du souverain qui, de son côté, était chargé des dépenses qui en... [Lire la suite]
19 mai 2023

LA COUTUME DE ROYAN AU MOYEN AGE

Dans son savant, ouvrage sur l'histoire du commerce et de la navigation à Bordeaux, Francisque Michel donne des détails intéressants sur la coutume de Royan, qui aurait été « une partye de la petite coutume cuyillie et levée, chacun an, par le connestable de Bourdeaux ou son lieutenant ou commis, dedans le castel de L'Ombrière de Bourdeaux, sur chacun tonneau de vin illecques custumé (1) ». Cette coutume, nous dit-il, devait vraisemblablement son origine aux frais nécessités par la garde de l'embouchure de la Gironde, ce qui... [Lire la suite]
03 avril 2023

La coutume de Poitou imprimée en 1486

Charles VII, après avoir chassé les Anglais du royaume, rendit en 1453 une ordonnance par laquelle il renouvela le projet qui avait déjà été formé avant lui, de faire rédiger par écrit toutes les coutumes; ce qui n'avait été exécuté que pour un très petit nombre de provinces.  Il ordonna que toutes les coutumes seraient écrites et accordées par des praticiens de chaque pays, puis examinées et autorisées par le parlement, et que ces coutumes ainsi approuvées et rédigées, seraient observées comme lois, sans en assigner d'autres.... [Lire la suite]
01 janvier 2022

LE PRÉTENDU COUTUMIER DU POITOU DE L'ÉPOQUE ANGLO-FRANÇAISE DIT DE PIERRE-JEAN MIGNOT (1372)

Joseph Boucheul, avocat au Dorât, le savant compilateur du Coutumier Général et le commentateur de la Coutume du Poitou, écrivait dans la préface de son ouvrage, imprimé après sa mort, à Poitiers, en 1727, ce qui suit : « Chaque Pays et chaque peuple a ses moeurs et ses usages différents ; ainsi il s'est' fait lui-même des Lois, qui sont conformes à ses moeurs et à ses usages. Ce sont ces Lois qu'on appelle Coutumes et qui ne sont » rien autre chose qu'un droit introduit par les moeurs, usages et consentement des peuples qui l'ont... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 décembre 2021

Les Coiffes et Bonnets du Poitou, leur disparition, ses causes

C'est après les guerres du premier empire que les coiffes et bonnets de lingerie blanche, ont commencé à faire leur apparition. A ses débuts, la coiffe était simplement faite en mousseline unie, pour les jeunes femmes et en nansouk garni pour les veuves ; les dentelles et les broderies n'étaient pas encore employées. Suivant les départements et même les petits pays, la forme de la coiffe était différente de nom et d'aspect, et l'on reconnaissait à première vue à la dimension de la coiffe, l'origine précise du celle qui la portait.... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 novembre 2021

Le 17 novembre 1384, furent criées, publiées à Niort en plein marché les trêves conclues avec l'Angleterre observer en Poitou

Jean Ier Larchevêque, prisonnier des Anglais après la bataille de  Poitiers 1356, libéré en mars 1358 et mort, son fils Guillaume VII Parthenay-l’Archevêque devient, Seigneur de Parthenay, Vouvent, Mervent, etc., Avec le traité de Brétigny, il fut obligé de suivre la loi du vainqueur, de passer sous la domination anglaise, et, fidèle à ses nouveaux suzerains, il combattit pour eux jusqu'à ce que du Guesclin eût reconquis le Poitou. Il accompagna le prince Noir en Espagne (1366), et à la bataille de Najarra (3 avril 1367), qui... [Lire la suite]
07 juillet 2021

Vendée - Proche de Puy du Fou, l’Histoire du Prieuré de Grammont - Une coutume du Moyen Age venue jusqu'à nous

À 9 km de Pouzauges et à 20 min du Puy du Fou, cet ancien monastère de l’ordre des Grandmontains est l'un des mieux conservés de France. Lorsque le Père Abbé de Grammont goûta pour la première fois sa récolte des fiefs de Grand'Ry, que le sieur de ce nom avait baillé à son monastère, il fit une légère grimace. Pour lui qui venait des coteaux ensoleillés du Bordelais, où les vins ont la douceur d'aubes printanières, il trouvait à celui-ci une acidité qui ne flattait guère son palais. Aussi, comme il était en commerce avec les... [Lire la suite]
01 avril 2021

États du Poitou convoqués à Saumur par le dauphin, au mois de juin 1417

La guerre des Armagnacs et des Bourguignons désolait le Poitou.  Jean II Larchevêque, seigneur de Parthenay, créé sénéchal de Poitou par Jean, duc de Berry, alors possesseur de ce comté, avait d'abord défendu le parti des princes Orléanais. Mais en 1413, débordé par les progrès de la cause bourguignonne, il déserta le drapeau royal et passa dans le camp de Jean sans Peur. Un an ne s'était pas écoulé que les Armagnacs reprenaient, triomphants, possession de l'autorité.  Le sénéchal de Poitou perdit son office. Sa... [Lire la suite]