27 octobre 2020

THIBAUD Chabot, seigneur de la Grève et du petit château de Vouvant part rejoindre les troupes de Charles VII à Chinon

Avec Louis 1er Chabot, fils de Thibault Chabot et d'Amicie de Sainte-Maure, commence la quatrième maison. Louis Ier Chabot (vers 1370 – 1422), seigneur de la Grève, de Chantemerle et du petit château de Vouvent épousa en 1404 Marie de Craon (vers 1375 – mars 1420), fille de Guillaume de Craon, vicomte de Châteaudin, laquelle lui apporta en dot les seigneuries et terres de Moncontour, Marnes, Montsoreau, Colombiers, Savonnière, Jarnac, Précigny, Verneuil et Ferrières.   Louis Chabot mourut en 1422,  laissant de son... [Lire la suite]

27 septembre 2020

Montbazon, Charles VII roi de France donne Permission à François de Vendel, chevalier, de fortifier son hôtel de l'Ebaupinay

21 Juin 1437 François de Vendel, la veuve et les enfants de Pierre Tindo traitent avec l'abbé de Saint-Laon au sujet d’une rente due par eux à l’abbaye Sachent touz que, en ces présentes assises, Nicolas, humble abbé de Saint-Laon, et André Chambret, procureur de Messire Françoys de Vandel, chevalier, et le procureur de la vefve feu Messire Pierre Tindo, en son nom et comme tuteresse des enffens dudit feu Tindo et de feue Perette Mignote sa première femme, à cause d'elle.– Par les défendeurs a esté dit qu'ils estoient héritiers de... [Lire la suite]
25 juillet 2020

Tournoi de Chevalerie, l'Emprise de la Gueule du Dragon (Guerre de Cent-Ans)

La contrée qui nous occupe, n'offre pas de tournoi semblable au combat des Trente. Pourtant les gentilshommes s'y distinguèrent en maintes rencontres.  Jean II le Meingre, dit Boucicaut, maréchal de France, seigneur de Chézelles, défit les chevaliers anglais, Pierre de Courtenay, Robert de Rochefort et Thomas de Clifort qu'il « porta à terre d'un coup de lance ». La bravoure dans les tournois semblait héréditaire dans la famille de la Jaille qui possédait, sur les bords de la Vienne, les domaines de l'Ile-Bouchard, de... [Lire la suite]
15 avril 2020

Histoire du Poitou, jugement de Louis d'Amboise, chevalier seigneur de Thouars

 Le parlement, qui siégeait à Poitiers, rendit son arrêt le 8 mai 1431, qui condamnait à mort le sire d'Amboise. Tel est le dispositif du jugement. Louis d'Amboise, chevalier, seigneur de Thouars, est « convaincu du crime de lèse-majesté, pour avoir entrepris et de se saisir de la personne du roi Charles VII, en arrêtant le seigneur « de la Trémouille, gouvernant le royaume, et par ce moyen à gouverner l'état et mettre gens à sa dévotion; et pour ce « est dit qu'il a forfait de corps et de biens : mais pour certaines causes,... [Lire la suite]
13 avril 2020

Arrestation lors d’une partie de Chasse de Louis d'Amboise, Vicomte de Thouars, prince de Talmont pour lèse-majesté

PIERRE II, fils d'Ingelger et d'Isabeau , 1373. Il hérita de la vicomte de Thouars en 1397. Il fonda les Cordeliers d'Amboise en 1412; il y fut enterré en 1422. N'ayant pas laissé de postérité, ses biens passèrent à Louis d'Amboise, son neveu, fils d'Ingelger II.   Louis Ier d'Amboise 1426-1469   Vicomte de Thouars, prince de Talmont, comte de Quittes et de Benon, baron de l'Ile-de-Ré, Marans, Mauléon et Montrichard. La vicomté de Thouars, comptait, à elle seule, plus de 3 000 vassaux. C'était la plus importante... [Lire la suite]
13 avril 2020

Arthur de Richemont, est fait connétable de France par Charles VII à Chinon, le 7 mars 1424.

Le comte de Richemont étant arrivé à Chinon vers la fin de février 1424, le roi décida que la cérémonie de la réception d'Arthus aurait lieu dans le château de la ville, le 7 mars suivant. Ce jour étant venu, le futur connétable se rendit, vers les neuf heures du matin, en la chambre du roi, où le grand écuyer apporta l'épée royale, à la poignée d'azur, émaillée de fleurs de lys d'or.  Le roi s'assit alors, entouré de tous les gentilshommes et chevaliers de l'ordre, et dit : « Monsieur de Bretaigne, nostre chier cousin; en... [Lire la suite]

12 avril 2020

Charles VII Forteresse de Chinon l’an 1423

L'année 1423 fut remplie d'événements de diverse nature, et qui influèrent considérablement sur l'avenir. Le 4 juillet, Louis, qui régna après son père, naquit à Bourges, fut tenu sur les fonts de baptême par Jean, duc d'Alençon, et christionné par messire Guillaume de Champeaux, évêque et duc de Laon. Le duc de Bedford s'empara de Meulan, et reçut quelques seigneurs, qui abandonnèrent le parti de Charles VII pour se joindre à lui : mais ce succès fut contre-balancé par la victoire que Jehan d'Harcourt, comte d'Aumale, remporta sur... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 mars 2020

Mariage d'Olivier de Coëtivy, seigneur de Taillebourg et Marie de Valois seconde fille naturelle de Charles VII et d'Agnès Sorel

Olivier de Coëtivy, né en 1418, mort en 1480, est un homme d'armes breton. Conseiller et chambellan de Charles VII de France, comte de Taillebourg, seigneur de Royan et de Saujon, capitaine de Saintes et de Talmont, il exerce la charge de sénéchal de Guyenne. Olivier était le quatrième enfant d'Alain III de Coëtitivy et de Catherine du Chastel. Doué d'une remarquable intelligence et d'une énergie à toute épreuve, il s'attacha de bonne heure aux pas de son frère aîné et partit pour la guerre avant même d'avoir la force de porter le... [Lire la suite]
11 mars 2020

Le Livre Noire de La Rochelle au temps de Charles VII et Jeanne D’Arc

L'histoire s'enrichit sans cesse de documents nouveaux. Deux pièces mises en lumière provenant du chartrier de notre Hôtel-de-Ville et des archives de l'hospice d'Aufredi, montrent de plus en plus grand, le rôle de La rochelle, sous Charles VII.  (Voyage dans le temps du plus ancien hôtel de ville de France à la Rochelle) Laissez-moi vous les signaler et les placer dans le milieu qui éclaire. Le 25 octobre 1415 fut un jour de deuil pour la France. Les fautes et les malheurs de Crécy et de Poitiers se renouvelèrent à la... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mars 2020

Château de Tiffauges, Mariage de Prégent de Coëtivy avec Marie de Montmorency-Laval dite Marie de Rais (Time Travel 1441)

D'après un privilège accordé aux provinces de Poitou et de Saintonge, la confiscation des biens n'y pouvait être prononcée que pour le crime de lèse-majesté 1. Les Plusqualec, ayant été pris les armes à la main, devaient donc subir le jugement rendu contre eux à La Rochelle le 10 mars 1441. S'ils échappèrent en partie aux conséquences de cette mesure rigoureuse, ils ne purent cependant pas s'y soustraire en ce qui concerne Taillebourg. Ils le détenaient d'ailleurs irrégulièrement, puisque leur oncle les en avait dépossédés par... [Lire la suite]