31 mars 2020

Recherche dans les textes en latin du saint fondateur de l’abbaye de Fontevraud et examen des reliques du bienheureux Robert

ROBERT, Robertus, tel est le nom, nomen, que reçut au baptême le petit Breton qui naquit en 1040. A ce nom, pour le distinguer de tous ceux qui en portaient un identique, fut ajouté un surnom, cognomen, qui n'était ni une qualification de sa famille, ni une appellation terrienne et féodale, mais simplement un surnom d'origine et de lieu de naissance. En effet tous les historiens sont d'accord sur ce point que Robert vint au monde dans le village d'Arbrissel, ou d'Arbre sec, comme on dit maintenant, à quelques lieues de Rennes et... [Lire la suite]

20 mars 2018

Croisade de Guillaume IX le troubadour, grand-père d’Aliénor d’Aquitaine et premier poète connu en langue occitane.

Guillaume IX (Ducs d' Aquitaine et Comtes de Poitou et plus) naquit en 1071, et fut, à quinze ans, maître de la Gascogne, de la  moitié de l'Aquitaine, de l'Auvergne, du Limousin, du Berry et du Poitou La Poésie médiévale du XIeme et XIV eme siècle est la période de l'amour courtois ou fin' amor (amour parfait) d'après l'occitan (les poètes provençaux la nomme " verai'amor " amour véritable). C’est une expression du Moyen Âge, désignant la façon d'aimer avec courtoisie, respect et honnêteté, sa ou son partenaire, dans le but... [Lire la suite]