02 juin 2022

3 Fév - 12 mars 1434 – Siège de Sillé-le-Guillaume en Maine, Arthur de Bretagne, comte de Richemont, Gilles de Rais

Pendant l'été de 1433, le gouvernement anglais décide de reprendre l'offensive dans la vicomté de Beaumont. Une armée très forte, commandée par John, lord Maltravers, comte d'Arundel, s'empare de Bonmoulins au mois de septembre, et arrive le 26 décembre devant Saint-Cénery, qui capitule entre le 20 et le 26 janvier 1434.  Sillé-le-Guillaume est assiégé avant le 3 février. Voici maintenant le récit de la journée près de Sillé-le-Guillaume, suivant un chroniqueur qui fut sans doute témoin oculaire. L'an 1433, les Anglais... [Lire la suite]

01 juin 2022

Juin 1433 Complot formé contre le favori de Charles VII, Georges de La Trémoille qui résidaient au château de Chinon.

  Pour être inédits, les documents qui suivent n'ont pas échappé aux deux historiens très informés du règne de Charles VII, qui laissèrent à leurs successeurs de si maigres épis à glaner (1); la plupart des historiens de Jeanne d'Arc ont donc connu, d'après eux, l'allusion qu'ils renferment relativement à la Pucelle. Néanmoins il ne nous a pas paru inutile de publier ces quelques documents qui, dans leur simplicité, jettent une lumière très crue sur une époque obscure et brutale de notre histoire. Au début de l'année 1431,... [Lire la suite]
14 novembre 2021

Le 14 mars 1445, Charles VII reçoit à Chinon l'hommage du duc de Bretagne François 1er Comte de Montfort et de Richemont

Quelques historiens prétendent que le 15 le roi était à Châlons, mais ce fait est inexact ; car, outre la pièce authentique de l'hommage de François que nous allons mettre sous les yeux du lecteur, il existe encore un acte daté du 16 mars 1445 à Chinon (1).   On sent dès lors qu'il est de toute impossibilité que le roi fût le 14 et le 16 à Chinon, tandis qu'il aurait été le 15 à Châlons. Le Duc de Bretagne était François Comte de Montfort et de Richemont, qui avait succédé à Jean V son père, mort en 1442.François Ier de... [Lire la suite]
03 novembre 2021

La célèbre lettre du 8 juin 1429, écrite de Selles-en-Berry, conjointement par Guy XIV et André de Lohéac auprès de Charles VII.

La célèbre lettre du 8 juin 1429, écrite de Selles-en-Berry (Selles-sur-Cher), conjointement par Guy XIV et André de Lohéac, nous montre les deux frères auprès de Charles VII.   On les suit pendant toute la campagne à laquelle Jeanne d'Arc prit part et on les trouve à Reims, le 17 juillet 1429, en ce jour si important pour la maison de Laval où Charles VII, en même temps qu'il nommait Gilles de Laval-Retz maréchal de France, érigeait Laval en comté, et donnait par là à ses seigneurs un rang éminent dans la noblesse française.... [Lire la suite]
16 août 2021

1435 Entretien du Marais Poitevin, procès entre l'abbaye de l'Absie et l'évêque de Maillezais devant le Parlement de Poitiers

Pendant un demi-siècle, on ne trouve plus trace de nouveaux travaux. Les œuvres exécutées au XIIIe siècle avaient été bien conçues. Il suffisait de les entretenir pour en assurer la conservation, puisque certains de ces canaux, tels que l'Achenal-le-Roi, l'achenal des Cinq-Abbés, devaient garder jusqu'à nos jours leur tracé primitif. Mais pour que le système tout entier de canaux et de digues pût atteindre la même longévité, il eût fallu que des circonstances malheureuses ne vinssent pas s'y opposer. Les causes extérieures qui... [Lire la suite]
19 juillet 2021

1458 Charles VII donne les terres et seigneuries de Parthenay,Vouvant, Mervent, le Coudray-Salbart à Jean Bâtard d’Orléans

Vendôme, 22 octobre 1458. Lettres patentes de Charles VII octroyant les terres et seigneuries de Parthenay, Secondigny,Vouvant, Mervent, le Coudray-Salbart, Châtelaillon, Matefelon et autres …., à Jean Bâtard d’Orléans, comte de Dunois, et à ses héritiers mâles légitimes, pour en jouir après le décès qu’Arthur de Bretagne, comte de Richemont, connétable de France, à qui elles avaient été données par  lettre patentes du 9 avril 1435, et que Pierre de Bretagne sont tous deux décédés sans héritiers mâles. Enregistré le 19 janvier... [Lire la suite]

02 mai 2021

Chinon, Robert Le Maçon négocie avec Charles le départ de Marguerite de Bourgogne qui rejoint Arthur de Richemont à Parthenay

Le meurtre du duc de Bourgogne sur le pont de Montereau, par des partisans trop zélés du Dauphin, porta au paroxysme la fureur des factions. Charles concentra ses forces en Touraine et pour se procurer quelques ressources céda à bail au sieur Marc-Desbatons, pour une redevance annuelle de deux millions six cent mille livres, la frappe des monnaies dans plusieurs villes, parmi lesquelles Chinon (14 octobre 1419) Pendant trois ans, la guerre se poursuit sans résultats appréciables. Le Dauphin est le plus souvent à Chinon, mais il... [Lire la suite]
01 avril 2021

États du Poitou convoqués à Saumur par le dauphin, au mois de juin 1417

Par lettres royales du 13 avril 1417, Charles, duc de Touraine, fut investi du titre de dauphin et du gouvernement du dauphiné. Le 29 avril 1417, Louis II, duc d'Anjou et roi de Sicile, mourut en son château d'Angers. Ce prince était âgé seulement de quarante ans et succombait à une pénible maladie Le 17 mai 1417, le prince Charles, déjà duc de Touraine et dauphin, reçut par lettres royales le duché de Berry, ainsi que le comté de Poitou, pour les tenir, l'un et l'autre, en pairie. Il est nommé lieutenant-général du royaume,... [Lire la suite]
31 mars 2021

1415 Siège de Parthenay d’Arthur de Richemont - Terres confisquées de Jean II l'Archevêque et données au dauphin Louis de France

Depuis l'assassinat du duc d'Orléans (1407), le duc de Bourgogne, son meurtrier, régnait en tyran dans Paris, gouvernant à sa volonté l'infortuné roi Charles VI plongé dans la démence, et le dauphin Louis tout occupé de ses plaisirs. Les ducs de Berry, de Bourbon, d'Alençon, les enfants du duc d'Orléans, les comtes d'Armagnac et d'Albret se liguèrent à Gien, le 15 avril 1410, et s'armèrent pour venger la mort de leur parent et ravir le pouvoir au duc de Bourgogne. Le sire de Parthenay, que le duc de Berry venait d'élever à la... [Lire la suite]
09 mars 2021

Charles VII dans la vicomté de Châtellerault, conflit ouvert entre Georges de La Trémoïlle et son rival Arthur de Richemont

Si le Poitou lui-même est à l'abri de la guerre franco-anglaise, il connaît cependant une situation fort trouble du fait du conflit ouvert entre Georges de La Trémoïlle et son rival Arthur de Richemont  fortement installé dans ses places de Parthenay et de Fontenay-le-Comte, et du fait des pillards qui mettent le pays en coupe réglée.   Les difficultés financières des années 1420 ont amené le roi à aliéner une grande partie du domaine royal en Poitou.   Il a dû céder Montreuil-Bonnin à l'Ecossais Laurent... [Lire la suite]