Au XVIIème siècle, Madame de Maintenon, pour aller dans l'île d'Oléron, s'arrêta à Bourcefranc-le-Chapus

Madame de Maintenon, passant à Marennes pour aller dans l'île d'Oléron, s'arrêta à Bourcefranc, et demanda à visiter l'église du lieu.

On lui répondit qu'il n'en existait pas.

 

De retour à Paris, elle envoya la somme nécessaire pour construire la modeste chapelle devenue église paroissiale; et la cloche qui invite les fidèles aux offices, est celle qui servait avant la révocation de l'édit de Nantes à appeler au prêche les protestants de Saint-Just, dont le temple fut détruit en 1685; celui de Marennes, situé dans la rue qui porte son nom, le fut en 1684.

Cette église, dédiée à Saint Louis, est construite en 1687 par décision royale, à la demande de Madame de Maintenon.

Elle ouvre aux fidèles en 1694.

 

ÉTAT DES RÉPARATIONS, AUGMENTATION ET CONSTRUCTIONS NEUVES

DES ÉGLISES PAROISSIALES LES PLUS PRESSÉES À CONSTRUIRE ET

RÉPARER DANS LE GOUVERNEMENT DE BROUAGE

Premièrement

Pour l'église de Marennes

De toutes les réparations de ladite église dont l'état a été envoyé en cour l'année dernière, aucune ne presse comme le « beffroy » du clocher, dont les cloches ne peuvent plus sonner, pour réparer toute la charpente, qui contient 72 solives à raison de 340 # le cent, il en coûtera 224 #

 

Pour celle de Saint-jean-d'Angle

Le « beffroy » du clocher de ladite église ne peut absolument servir, sa réparation et celle de la couverture dudit clocher à faire avec les matériaux provenus de la démolition de l'ancien temple ont été adjugés en bloc, par un rabais qui en a été fait à 300 # Celle de Bourcefranc

 

Pour faire une église neuve à Bourcefranc

 il coûtera pour son emplacement 400

Pour fouilles de fondations pas estimation 30

Maçonnerie 200 th à 13 # 10 la th marché fait 2700

Pavé de pierre de taille 80 th à 10 # cy 800

Couverture de « thuiles » creuses 100 th à 4 # la th 400

Charpenterie 450 (?) solives à 310 # le cent marché fait 1400

« Latty » et cloisons 124 th q. à 5 # la toise 620

En vitrages et se ferrures 338

Pour la porte d'entrée et la ferrure 40

Pr. un autel et ses accompagnements 216

Pr. une petite balustrade devant le sanctuaire 50 (?)

Pr. une « chèse » à precher faite de menuiserie 36

Pr. une cloche armée (?) 200

Pr. le fossé de cloture du cimetière 60

Total : 7290

 

Pour celle du prieuré des « Mattes » (?)

Pour faire une église neuve en la paroisse des « Mattes » il coutera en

Emplacement 200

Pr. fouille des fondements 14

Maçonnerie 166 th à 23 # la th 3818

Carrelage de brique 48 th à 5 # la th 240

Couverture de « thuile » creuse 74 th à 4 # 300

Couverture de planches de sapins 75 th à 5 # 375

Charpentaise 205 solives à 400 # le cent 820

II (?) vitraux à 36 # chacun pour vitres et ferrures 330

Pour une porte ferrée 40

Cloison de sacristie 14 th à 7 # compris les... ? 98

Pr. un autel garni de son tableau et cadre 216

... ? 36

... ? Avec vieilles ferrures et... ? Avec ferrures neuves à 3 # chacune 102

Pour 121 th de Tilly (?) refait à 23 s 139.3

Pour 52 th de Tilly neuf à 3 # 15 s 195

Pour 123 th de vieux plancher à 23 s 141.9

Pour 46 th de planches neuf à 4 # 15 218.10

Pour 50 th de vieux latis à 12 s 30

Pour 184 th de latis neuf à 4 # 15 s 874

Pour une augmentation au rétable de l'autel 200

Pour 4 confessionaux, une chaire à precher de menuiserie et une balustrade à Hauteur d'apui devant l'autel, cy 300

Pour la fouille de « l'aisements » (?) et maçonnerie d'yceux et pour la fouille de l'augmentation de la... ? du coté du jardin 300 Somme

totale 9 334,15

 

Fait à Rochefort le 28 janvier 1688

 

 

 

 

Dans l'église paroissiale Saint-Louis de Bourcefranc, on vient d'inscrire ces phrases :

 « Ancienne chapelle due à la générosité de madame de Maintenon; 1691, desservie par le clergé de Marennes; 1712, desservie par les RR. PP. récollets de Marennes ; 1801, desservie par le clergé de Marennes ; 1856, érigée en paroisse. Noms des curés: 1856, J. Gallot 1858, J. Delon; 1874, Henri Valleau; 1879, E. Cianet: 1883, A. Rullier 1885, J. Jarry. »

 

 

 

A Niort, Henri Gelin recherche la maison natale de Françoise d'Aubigné dit Mme de Maintenon. <==

Voyage dans le temps et l’Histoire d’Ularius (Ile d’Oléron) dans le Golfe d'Aquitaine <==

 


 

1 - Nous n'avons retenu que les églises de notre secteur géographique. Manque les églises de Soubise et Saint- Nazaire sur Charente.