Marais Poitevin Yole manoeuvrée à la pigouille

Les « N'yoleurs »  Le mot maraîchin « N'yoleur » indique les personnes qui savent utiliser les yoles dans les marais breton vendéen.

au pays de Challans la yole moyen de transport

(Au Pays de Challans- la Yole; les canaux de dessèchement du marais et la yole sont les principaux moyens de transport pendant l'hiver)

Le marais du nord-est de la Vendée a bien changé depuis 20 ans : les bourrines n’ont pas disparu, mais se sont adaptées avec un toit de tuiles ; la route d’ eau sert toujours pour certains parcours, mais de plus en plus, pour aller au bourg et à la ville, on a, ou l’on va surhausser les charrauds.

 Marais Poitevin - Breton la N’Yole dés - barques (a)

Histoire et traditions et légendes du Marais datant du Haut moyen-âge et des seigneurs féodaux du Poictou.

Pigouille ou Rame sur les canaux des Moines et colliberts du Golfe des Pictons et peut-être rencontrerez vous une mariée.

Promenade en barque - Tourisme marais poitevin et venise verte, laissez-vous guider ou conduisez-vous même votre yole - Promenades Collectives, individuel.....

Une promenade en barque commentée par un guide-batelier vous conduira sur les voies d'eau les plus typiques de la Venise Verte, du Marais Mouillé au sein du Marais Poitevin.

 

Marais Poitevin - Breton la N’Yole dés - barques (2)

C’est pourquoi la ningle sert beaucoup moins qu’autrefois : toutefois cette perche, longue de 3m 50, qu’on achète à la foire des Minées de Challans aux « bâtonniers » du Pointindoux et d’Aizenay et à laquelle les forgerons du pays adaptent un bout en fer appelé « croc », est toujours nécessaire pour sauter les fossés ou conduire la yole.

Abbaye de Maillezais Marais Poitevin la Yole barque Maraichine

(Abbaye de Maillezais - la Yole - Canal des Cinq Abbés)

Cette barque plate du marais glisse au long des fossés beaucoup moins qu'autrefois avec son gabarit de 12 à 13 pieds de long, de plus de 2 pieds de large, dont on jonche de paille le fond pour ne pas se tremper les pieds : cependant on la fabrique toujours soit chez M. Raphaël Boury, du Perrier, soit chez son père, M. Boury, à la Charraud-Thibaud, de Soullans.

maraichins revenant de la messe en yole

(Un coin du Marais Vendéen - maraichins revenant de la messe en yole)

Néanmoins, chaque homme ou femme du Marais garde toujours une très grande habileté pour conduire la yole, à coups de ningle, précis et rythmés

Marais Poitevin - Breton la N’Yole dés - barques (4)

(Agréable plaisir de voguer l'été sous les ombrages des frênes tétard, l'arbre emblématique du marais poitevin)

Le 5 février 1955, même journal, on lisait : « II y a trois grands types de yoles : la yole de 11 pieds pour la chasse, la yole de 13 pieds pour le voyage, la yole de 15 pieds pour la charge.

Il y eut, voici environ 50 ans, des yoles de 18 pieds, mais elles ont disparu comme disparaissent peu à peu les autres ; seule, celle qui sert pour la chasse survivra.

 

Marais Poitevin - Breton la N’Yole dés - barques (7)

La yole maraîchine a connue une grande variété de matériaux pour sa construction : d'abord le bois, puis le béton armé, l'acier, le polyester et le polyéthylène.

Combien valent-elles aujourd'hui ? En chêne, les yoles de transports, 14 pieds (10.500) ; 13 pieds (9.000) ; 12 pieds (8.000) ; en peuplier ou en sapin : 13 pieds (5.500) et 12 pieds (4.800). Les yoles de chasse, qui doivent être très légères, n'emploient jamais le chêne: elles valent pour 11 pieds (4.200) et en 10 pieds (3.800).

Marais Poitevin - Breton la N’Yole dés - barques (8)

A Soullans (28 janvier 1955) où l'inondation cerne près de 400 personnes qui, depuis un mois, ne sortent qu'en yole : Depuis un mois, dans le marais de Soullans, entre la route du Pissot et celle de Challans au Perrier, l'inondation cerne les mottes où sont construites les maisons basses, et près de 400 personnes ne sortent qu'en yole : pour la messe, le marché, l'école, la voie d'eau permet seule de sortir.

 

Marais Poitevin - Breton la N’Yole dés - barques (b)

 

 

 Si vous désirez une visite, prévenez auparavant et l'on viendra à la route, à l'heure fixée, vous embarquer.

Le fait est là : il n'y a pas à s'affoler. On a vu des inondations pires, comme en 1936, où l'eau coupait les routes du Pissot, de La Charraud-Thibaud et du Perrier, les seules routes de ce marais ; le niveau dépassait celui d'aujourd'hui de cinquante centimètres et, dans les intérieurs envahis, la yole amarrée au lit, permettait seule de se déplacer d'une chambre à l'autre, de faire la cuisine avec un grand chaudron sous lequel flambait le feu nécessaire aux cuissons.

une maison aux volets bleus, l'un des emblèmes du marais poitevin

(Yole - une maison aux volets bleus, l'un des emblèmes du marais poitevin)

Il n'empêche que seuls les anciens se résignent devant cette situation chronique et qu'il « faut être né dans le pays pour tenir ainsi ».

 Yole (barque) du Marais Poitevin abbaye de maillezais

Société d'ethnologie et de folklore du Centre-Ouest.

 

Hutte – Bourrine, la Maison du MARAIS Poitevin Vendéen  <==.... ....==> Jean Yole, l'un des maîtres de la pensée vendéenne et chantre de notre terroir paysan.

 

 

 

 


 

Le Marais Poitevin et la navigation sur la Sèvre Niortaise (Time Travel)

Entre Loire et Gironde, entre Nantes et Bordeaux, entre collines du Bocage vendéen et de Saintonge, le plat pays du Marais poitevin, à demi-marin, à demi-fluvial, s'ouvre en V, en direction du Seuil du Poitou (1). La Sèvre niortaise coule est-ouest, de Saint-Maixent et de Niort vers , l'anse de l'Aiguillon et l'Océan.