Nuit_du_4_1789_août_abolition_des_privilèges

Le 4 août 1789 l’Assemblée constituante de la France vote l’abolition des privilèges. Désormais les citoyens sont égaux en droit.

 

En une nuit, la face de la France a changé ; l'ancien ordre des choses, que la force a maintenu, malgré l'opposition de cent générations, a été renversé. [...] C'était à qui ferait le plus promptement l'abandon des droits les plus antiques".

Dans la nuit du 4 août 1789,  les députés de l'Assemblée nationale constituante proclament l'abolition des droits féodaux et de nombreux privilèges pour désarmer la province que le journal dépeint à feu et à sang. Quelques jours après la prise de la Bastille, c'est la Grande Peur qui s'est installée : la crainte d'un complot aristocratique suite aux événements parisiens soulève les provinces contre les seigneurs.
Le 3 août, La Gazette ou le Moniteur universel raconte et analyse dans le même temps les agissements du peuple qui, exalté par les journées précédentes et "ne voyant autour de lui que des oppressions et des oppresseurs, [...] se hâta de frapper ses ennemis et de briser toutes ses chaînes" :

"Une foule de prétendus droits ségneuriaux révoltants par leur origine, souvent humilians [sic] par le mode de leur perception, accablans [sic] par leur multiplicité, pesaient depuis des siècles sur sa tête, et dévoraient ce qui avait échappé aux concussions du fisc. Ils furent proscrits ; et le paysan ne sachant pas distinguer ceux qui n'étaient qu'une suite des insolentes vexations de la force, de ceux qui étaient le gage d'une concession, d'un échange ou d'une convention établie pour l'avantage mutuel, se refusa en plusieurs provinces à tous les paiemens [sic].
Il fit plus
 ; dans la crainte de voir revivre un jour ces droits destructeurs, il anéantit tous les titres qui les constataient. Les chartriers furent livrés aux flammes ; et les seigneurs qui ne rendirent pas leurs terriers [registre de lois et usages qui fixe les droits seigneuriaux, ndlr] furent traités en ennemis."

 

https://www.retronews.fr/actualite/4-aout-1789-abolition-des-privileges-et-droits-feodaux

 ==> Les Marches communes du Poitou, d'Anjou, de Bretagne et l’organisation judiciaire et lois anciennes de la province du Poitou.

Droit de la Motte, la justice féodale des seigneurs<==.... ....==>Arrêtés du 4 aout 1789 relatifs à l'abolition du régime féodal.