08 février 2024

25 février 1796 RÉCIT HISTORIQUE INÉDIT : LA MORT de STOFFLET par René BIZET

Le 26 janvier 1796, Stofflet, le chef vendéen qui commandait ce que l'on appelait encore l'armée d'Anjou, lançait à ses Vendéens proclamation suivante:  Braves amis, Le moment est venu de vous montrer. Dieu, le Roi, le cri de la conscience, celui de l'honneur et la voix de vos chefs, vous appellent au combat. Plus de paix ni de trêve avec la République; elle a conspiré la ruine du pays que vous habitez. Vous enchaîner sous ses lois barbares, vous associer à ses crimes..., tels sont ses projets.... Mais le souffrirez-vous ?... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2023

2 février 1795 Stofflet et les délégués des Représentants du Peuple à Vihiers

La première guerre de Vendée était commencée depuis le 12 mars 1793 lorsque la Convention vota un décret d'amnistie pour les Vendéens (2 décembre 1794.) Il y avait alors trois armées vendéennes : 1) l'armée du Bas-Poitou, dont Charette était le général en chef, 2) l'armée du Centre, commandée par Sapinaud, 3) l'armée d'Anjou et Haut-Poitou, qui avait pour chef Stofflet. Dès le 29 décembre 1794, les représentants du peuple envoyés par la Convention commencèrent les négociations avec Charette et Sapinaud. La discorde régnait entre... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2023

7 et 8 juin 1793 Batailles de Doué-la-Fontaine et de Montreuil-Bellay

L'armée catholique et royale de la Vendée, commandée par les deux frères Beauvollier, Cathelineau, Dehargues, Desessarts, Donnissan, Fleuriot, Forestier, Laugrenière, Lescure, Levieil, Marigny, la Rochejaquelein, Stofflet, Tonnelet, la Ville de Baugé, etc., remporta trois jours de suite des victoires éclatantes à Doué-la-Fontaine, Montreuil-Bellay et Saumur (7, 8 et 9 juin 1793). François Leigonyer, derrière Concourson-sur-Layon, couvrait Saumur avec 3.500 hommes appuyés à Concourson et aux Verchers. Après un succès partiel à... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 novembre 2023

1984 Le trésor de La Tourlandry et les émissions monétaires de l’Armée catholique et royale émis à Maulévrier par Stofflet.

En octobre 1984, lors de travaux de réhabilitation du presbytère de La Tourlandry, petite commune du Maine-et-Loire située entre Cholet, Chemillé et Maulévrier, en plein pays de la contre-révolution de 1793, une petite boîte en bois fut découverte dans un mur, à 4 mètres de hauteur ; elle contenait des assignats royaux et des bons de Stofflet de petite et moyenne valeur, dont voici l’inventaire : 1) Une lettre en mauvais état, datée de 1791, adressée au curé de la paroisse. 2) 79 assignats royaux de 5 livres, de dates diverses,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2023

22 mars 1793 La Capitulation de Chalonnes-sur-Loire

On sait que la guerre de Vendée éclata le 12 mars 1793. Les Vendéens s'emparèrent successivement de Saint-Florent-le-Vieil (12 mars), Jallais et Chemillé (13 mars), Cholet (14 mars), Vihiers (16 mars) et Chalonnes-sur-Loire (22 mars). Les Vendéens emmenaient avec eux leurs prisonniers, au nombre de 225, parmi lesquels 80 Chalonnais. De très bonne heure, le vendredi 22 mars 1793, les chefs Vendéens, campés à Saint- Laurent-de-la-Plaine, décident d'envoyer à Chalonnes deux prisonniers, Bousseau et Lebrun, pour sommer la ville de se... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 octobre 2022

LA VENDÉE CONTRE-RÉVOLUTIONNAIRE - COLLECTION BENJAMIN FILLON

Le savant archéologue Benjamin Fillon, mort au mois de mai 1881, avait réuni dans son château de Saint-Cyr-en-Valmondais les autographes les plus précieux. Depuis trois ans, Etienne Charavay, l'expert le plus autorisé en pareille matière, accumule ventes sur ventes pour liquider cette remarquable collection où tous ceux qui avaient un nom dans le passé figuraient par une lettre ou par une signature. Cinq ventes successives ont déjà produit plus de deux cent mille francs. Hier avait lieu la sixième et dernière vacation et ce n'était... [Lire la suite]

10 février 2021

10 février 1794 combat Saint Colombin (ou bataille de Pont-James), de Charette, Joly et Savin contre Duquesnoy

Le 10 février, Turreau ordonne au général Duquesnoy de se mettre à la poursuite des Vendéens avec sa colonne infernale. Après s'être emparés de Legé, les Vendéens commandés par Charette et Sapinaud gagnent Saint-Philbert-de-Grand-Lieu avec l'intention d'attaquer Machecoul, le lendemain. Cependant au matin, le 10 février, ils sont informés que les Républicains ravagent le bourg de La Limouzinière et ses environs. A une demi-lieue du pont des Noyer. Entre St Philbert de Grand-Lieu et la Rocheserviere; Duquesnoy rencontre l’armée de... [Lire la suite]
22 janvier 2021

Le 22 janvier 1794, deux colonnes infernales commandées par Étienne Cordellier et Joseph Crouzat partent de Brissac.

Le général, Cordelier avait annoncé, le 20, au général en chef, son arrivée à Brissac ou il avait trouvé le général Crouzat et sa troupe en assez bon ordre. Je compte, ajoutai-il, partir d’ici le 22, si tu ne me donnes pas l’ordre contraire. La force effective de ma division est de trois mille huit cent treize hommes, dont mille huit cent soixante-dix suelement présens sous les armes.” Le lendemain il écrivit à Turreau:  “ Je m’empresse de t’informer que deux mille hommes faisant partie des troupes venues du Nord à l’armée... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 janvier 2021

Vieux château de MORTAGNE pendant la Guerre de Vendée - Louis Sapinaud de La Verrie

Le 11 mars le tocsin sonnait un peu partout au clocher des églises du bocage. 12 mars 1793, soulèvement de Saint Florent le Vieil. 14 mars, le chevalier Louis Sapinaud de la Verrie, 1er chef de division de l'Armée du Centre, bat les garnisons de Tiffauges et des Herbiers et leur enlève 3 pièces de canon ; il établit son quartier général à l'Herbergement de l'Oie.  Mortagne, ville républicaine, est prise par Sapinaud de Boishuguet.Elle devient siège de l’artillerie vendéenne dirigée par MARIGNY, rassemblée sur la place du... [Lire la suite]
01 août 2020

Les opérations de la colonne des généraux Ferrand et Huché (Guerre de Vendée 1794)

On a beaucoup écrit sur les méfaits, "présumés" selon certains, des troupes républicaines en Vendée durant la Révolution et en 1994, un désormais vieux professeur d’histoire parisien, M. Jean-Clément Martin, rappelait que les éventuels massacres y ayant été perpétrés "ne furent tenus - faut-il le rappeler - que par des terroristes urbains dans l’hiver 1793-1794 et par des colonnes infernales dans le printemps 1794 . Il ajoutait que les comportements que ces troupes ont pu avoir, avant ou après cette période, ne sont à considérer... [Lire la suite]