01 décembre 2022

1025 Accord entre Guillaume Duc d'Aquitaine et Hugues Chiliarque de Lusignan

 La féodalité était alors à l'apogée de sa puissance. L'action du pouvoir royal, confié en ce moment aux faibles mains de Robert le Pieux, ne se faisait guère sentir en dehors des domaines Capétiens.  Guillaume le Grand, comte de Poitou, l'un des princes les plus distingués de son temps, régnait souverainement sur le duché d'Aquitaine.   Joscelin de Parthenay était un de ses nombreux vassaux. Mais ses faits et gestes sont complétement inconnus. Son nom seul a échappé à l'oubli, grâce aux dissensions qui surgirent, à... [Lire la suite]

23 novembre 2022

Lettres confirmant la donation faite par le roi à Artur de Bretagne, comte de Richemont, de la terre et seigneurie de Parthenay

9 avril 1435 Lettres confirmant la donation faite par le roi à Artur de Bretagne, comte de Richemont, de la terre et seigneurie de Parthenay et des autres domaines de la succession de Jean Larchevêque, nonobstant les procès pendants au Parlement touchant ladite succession. •             B X1a 8604, fol. 125 v° •             a P. Guérin, Archives historiques du Poitou, 29, p. 90-100 D'après a. Charles, par la... [Lire la suite]
25 juillet 2022

Mars 1373 à octobre 1374 siège de Lusignan du duc de Berry et Bertrand du Guesclin - Roman de Mélusine par Jean d'Arras

Le château de Lusignan, situé à 134 mètres d'altitude, commandait la route de Poitiers à Saint-Maixent et à Niort, ainsi que l'étroite vallée de la Vonne, bordée presque dans toute sa longueur de hautes murailles de rochers à pic. Froissart se trompe en rapportant l'occupation de Lusignan par les Français à la même date que la reddition de Niort.  Le samedi 5 mars 1373, le premier samedi de carême, trois semaines par conséquent avant l'affaire de Chizé, Alain de Beaumont, sénéchal de Poitou, Jean de la Personne, vicomte... [Lire la suite]
06 juillet 2022

1369-70 Edouard, prince d'Aquitaine et de Galles fait abattre des murs de l’Eglise de Saint Sulpice de Charroux (XIIme et XVme)

  Cette église est de deux époques ; la première est le romano-ogival, ou style de transition, il en reste fort peu de chose ; 3 pilastres avec leurs arcs doubleaux annonçant que l'église primitive avait trois nefs, et une ou deux fenêtres, voilà tout. (pl. 18 fig. 3.) La deuxième est de l'époque gothique du XVme siècle qui compose presque la totalité de l'église actuelle ; elle est sous le vocable de Saint Sulpice ; elle dépendait de l'archiprêtré de Gençai et avait pour présentateur l'évêque. (1.) C'est un parallélogramme... [Lire la suite]
29 mai 2022

GUILLAUME VII LARCHEVÊQUE. seigneur de Parthenay (1358-1401).

Au moment où Guillaume VII recueillait l'héritage de son père, d'affreuses calamités, triste résultat de la journée de Maupertuis et de la captivité du roi, désolaient la France. ==> Le SOUPER, Tel fut le dernier épisode de la bataille de Poitiers 1356 - Où sont les morts ?  La faction sanguinaire de Charles le Mauvais triomphait à Paris, les compagnies de mercenaires, faute de paye, répandaient la terreur et la désolation dans les provinces, la jacquerie ensanglantait les campagnes, et, comme suite nécessaire de ces... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2022

En 1363, le prince de Galles parcourt sa nouvelle principauté d'Aquitaine pour recevoir les hommages féodaux.

Jean-le-Bon perdit la bataille de Poitiers [1356]. On vit alors son vainqueur traverser la haute Saintonge avec son royal prisonnier qu'il conduisait à Bordeaux. L'année suivante, après la trêve du 23 mars 1357, Cognac fut forcé d'ouvrir ses portes à des détachements Anglo-Gascons qui y tinrent garnison. Edouard III ne connut plus alors de limites dans l'exercice de son pouvoir souverain ; il confirma par ses lettres du 1er juillet 1358 données à Westminster, celles de son fils en faveur du captal de Buch (1). Il disposa aussi... [Lire la suite]

17 avril 2022

1228 Nogent le Roi, Trêve de paix entre Louis IX et Henri III – Hugues de Lusignan, garant de Guillaume V l’Archevêque

Le 30 avril, les troupes anglaises embarquèrent à Portsmouth et prirent pied en Bretagne. Le 3 mai 1228, Henri III d'Angleterre débarquait à Saint- Malo avec la complicité de Pierre Mauclerc, duc de Bretagne qui lui remit toutes les places de Bretagne et tenta de gagner à lui une partie de la noblesse. Foulques Paisnel, sire de la Haye, l'attendait et, bientôt après, Henri III, s'emparait de Saint-James et de Pontorson. La reine Blanche de Castille, tutrice de Louis IX, dépêcha immédiatement une armée. Les places reprises, le roi... [Lire la suite]
23 janvier 2022

Convocation des barons poitevins pour prendre part aux opérations de la guerre de Flandres -Août 1304 Bataille de Mons en Pevèle

Depuis 1244, c'est la guerre entre la Flandre et le Hainaut. Jean d’Avesnes et son demi-frère Guillaume de Dampierre se combattent pour savoir qui hériterait des comtés de Flandre et de Hainaut, jusqu'à ce que Louis IX de France (Saint Louis) intervienne et attribue le Hainaut à Jean d’Avesnes et la Flandre à Guillaume de Dampierre. Depuis rien n'était définitivement réglé. L'an 1296, au début de la lutte entre le roi Philippe-le-Bel et Gui, comte de Flandre , les Douaisiens suivirent le parti du roi de France qui, par ses lettres... [Lire la suite]
17 décembre 2021

LE SIRE DE PARTHENAY L'ARCHEVEQUE ET L'INQUISITION. (1323-1325)

Le 26 février 1322, le pape Jean XXII s'acharnait toujours plus contre les moines mendians. Il avoit adressé une bulle à neuf d'entre les archevêques de France, leur ordonnant d'examiner avec sévérité sur leur foi, tant les hommes que les femmes qui faisoient profession d'être du tiers-ordre de Saint-François (1) ; et les registres du Vatican nous apprennent qu'en effet, « à plusieurs reprises, beaucoup de frères mineurs furent brûlés en divers lieux, aussi bien que beaucoup de soeurs de l'ordre, à cause de leurs opinions sur la... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2021

Novembre 1318 - Philippe V le Long convoque les chevaliers Poitevin à Paris aux octaves de la Chandeleur

  Philippe V, le Long, 14e Capétien, roi de France et de Navarre, 1316-1322, 2 e fils de Philippe le Bel et de Jeanne de Navarre, né en 1294. Comte de Poitiers sous Philippe le Bel et Louis X, il fut régent du royaume depuis la mort de celui-ci, 5 juin 1316, jusqu’à la naissance de Jean I er le Posthume, 15 nov. 1316, et pendant les cinq jours que vécut et régna cet enfant, 15-19 nov. 1316. Il se déclara ensuite roi, malgré les protestations d’Eudes IV, duc de Bourgogne, défenseur des droits de Jeanne de France, fille de Louis... [Lire la suite]