26 septembre 2021

Découverte du Germundum castrum des Mottes de Germond. (commune de Champdeniers Deux Sèvres)

AQUITANIA Sites défensifs et sites fortifiés au Moyen-Age entre la Loire et Pyrénées Actes du premier colloque Aquitania, Limoges, 20-22 mai 1987 Fig 11.  Champdenier : Germond et Saint Ouenne 1/25 000 de Coulonges sur l’Autize, eone 7-8. En M : la Motte ; En V : le plateau ou se situait la « Ville au Beurre » En C : le Castrum En T : le Tumulus — Terra Germundi donnée à l’abbaye de Saint-Cyprien de Poitiers, par Guillaume-le-Grand, comte du Poitou, ad villam construendam, 1003... [Lire la suite]

26 septembre 2021

Sept. 1033 Par le GR36 - Bataille de Moncoué, près Saint-Jouin-de-Marnes - Geoffroy Martel et Guillaume duc D’Aquitaine

Le 20 septembre 1033, la solitude de Saint-Jouin fut troublée par le tumulte des hommes d'armes et par le bruit confus de la bataille qui se livra presque sous les murs de la vieille abbaye, d'où le nom de bataille de Saint-Jouin donné à cette journée. L'auteur de l'Histoire des comtes d'Anjou (De gestis Comit Andegav.) nomme le lieu de l'action Montem Cotrium, et M. Imbert, le Mont Clouer; le lieu n'existe plus sous ce nom ; en tout cas, la bataille se livra sur le territoire de Tezay (Taizé-Maulais)   Chronico Malliac... [Lire la suite]
12 septembre 2021

Niort 1141, Charte de Louis VII accordant sur demande d'Aliénor d’Aquitaine, le statut d'Abbaye Royale de Nieul sur l'Autize

Ce fut sur la demande d'Aliénor d’Aquitaine, à cette époque reine de France, et sur ses instances en faveur de l'abbaye si chère à sa mère, que Louis VII voulut bien accorder au monastère de Saint-Vincent de nouvelles garanties. Il le confirma d'une façon spéciale dans la possession de toutes les choses qu'il avait reçues, de tout ce que les chanoines lui avaient laissé, dans tout ce que les comtes du Poitou lui avaient légué; « nous prenons, dit la charte donnée à Niort en 1141, les chanoines eux-mêmes et tous leurs biens sous... [Lire la suite]
31 août 2021

1182, 7 juillet, Notice du jugement rendu par Pierre Bertin, prévôt de Benon, sur l'ordre de Richard Coeur de Lion

Notice du jugement rendu par Pierre Bertin, prévôt de Benon, sur l'ordre de Richard Coeur de Lion, comte de Poitou, pour terminer le procès intenté par Mormeau de Surgères à Josselin de Mortemart (1182-1198), abbé de Nouaillé, au sujet du moulin de la Géraudie et du fief de Turmée, dont les abbés de Nouaillé avaient pris quelque partie. L'abbaye de Nouaillé est maintenue en possession. Notum sit omnibus tam presentibus quam futuris quod querela que. diu versabatur inter Ioscelinum, abbatem. Nobiliacensem,et Morinellum de Surgeriis... [Lire la suite]
03 août 2021

La forêt de Chizé au Moyen-Age ; 1086 mort de Guy-Geoffroy-Guillaume VIII d'Aquitaine

Avec plus de 5.000 hectares, la forêt de Chizé proprement dite constituait la plus importante forêt du Poitou médiéval (1), avec la forêt de Moulière (2). Elle faisait, à l'époque gauloise, partie d'une bien plus vaste forêt, qui commençait, à l'ouest, à une vingtaine de kilomètres de La Rochelle, par la forêt dite aujourd'hui de Benon, se poursuivait par les actuelles forêts de Chizé, d'Aulnay, de Tusson (3) et se terminait à une trentaine de kilomètres au nord d'Angoulême. Cette bande forestière, longue de près de cent... [Lire la suite]
26 juin 2021

1362 Lettres d'Edouard III, roi d'Angleterre, enjoignant de reconnaître son fils le prince de Galles comme prince d'Aquitaine.

Après le traité de Brétigny, ayant transféré la province à Edouard III, Jean de France perdit son apanage poitevin, et reçu en échange le Berry érigé en duché-prairie (octobre 1360) Peu après la cession officielle de Poitiers et du comté au roi d'Angleterre (septembre 1361), Edouard III constituait à son tour le Poitou en apanage au profit de son fils, Edward de Woodstock, le Prince Noir, auquel était conféré le titre de « prince d'Aquitaine ». Il enjoignit par des lettres, qu'apportèrent aux habitants de Poitiers ses commissaires... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 mai 2021

Richard Cœur de Lion et le couronnement des ducs d'Aquitaine à Limoges.

Voici quel était le cérémonial en usage, depuis l'origine même de cette souveraineté extraite suivant des chroniques manuscrites terminées vers l'an 1650, dont l'auteur anonyme avait transcrit de manuscrits plus anciens tout ce qui concernait les cérémonies religieuses du couronnement des ducs d'Aquitaine à Limoges; il avait traduit, du latin en français de l'époque, les diverses oraisons prononcées par l'évêque. Nous croyons devoir les conserver, tant parce qu'elles éclaircissent le sens mystérieux de certains détails de cette... [Lire la suite]
15 mars 2021

GOSCELIN II, seigneur de Parthenay l’archevêque de Bordeaux (1058-1086).

Goscelin de Parthenay, archevêque de Bordeaux, était issu de l'une de ces grandes maisons du moyen-âge qui vivaient presque de pair avec les ducs ou les rois et qui leur étaient souvent alliées. Armoiries : Burelé d’argent et d’azur de 10 pièces à la bande de gueules brochant sur le tout   Il était de la noble Maison de Parthenay en Poitou, fils ainé de Guillaume Seigneur de Parthenay (1).   Par suite de la mort de son frère aîné, Josselin devint l'héritier légitime de la seigneurie de Parthenay. Mais telle... [Lire la suite]
20 février 2021

Chute de l’indépendance de l’état Poitevin-Aquitain et le conflit entre CAPÉTIENS ET PLANTAGENETS pour la possession du POITOU

La chute de l’indépendance de l’état Poitevin-Aquitain et le conflit entre CAPÉTIENS ET PLANTAGENETS pour la possession du POITOU (1137-1242). L'Etat féodal poitevin, parvenu à l'apogée de sa gloire, commença en effet presque aussitôt à décliner lorsque s'éteignit la lignée mâle des comtesducs, à la mort de Guilhem VIII (1137). Dès lors, ballottés entre deux puissances nouvelles, celles des Plantagenets et des Capétiens, l'Aquitaine et le Poitou sont appelés à perdre leur indépendance et deviennent les enjeux d'un conflit... [Lire la suite]
18 janvier 2021

Mémoire du temps touchant la Pointe du Chapus et son Fort sur le Rocher

La pointe du Chapus, qui formait l'extrémité ouest de la presqu’île de Marennes, était l'aboutissement d'une antique voie romaine. Cette voie reliait Marennes à Saintes (Mediolanum Santonum), alors capitale de la Gaule Aquitaine, et se prolongeait à l’actuelle pointe, où existait une liaison vers l'île d'Oléron.  C'est à cette époque que le village du Chapus apparut au fond d'une petite baie, c'était alors un village de pécheurs et de sauniers.  Les romains installèrent de plus les premières exploitations d'huîtres,... [Lire la suite]