27 août 2020

1894-09 Commission du passage de la Charente à Martrou. Transbordeur Arnodin et bac à vapeur à plate-forme mobile.

M. Braud présente, au nom de la deuxième commission, le rapport suivant : Messieurs, La deuxième commission m’a chargé de donner lecture au Conseil Général du rapport suivant de M. l’Ingénieur Modelski, qui expose d’une façon très exacte et très complète la question qui vous est soumise. Ce rapport est ainsi conçu : « Le Conseil général, désirant être renseigné sur le système du bateau-élévateur et porteur étudié par la maison Claparède pour la traversée de la Charente, a décidé, dans sa séance du 25 août 1894, de renvoyer... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 août 2020

Louis XIV arrête la fondation d’un nouveau port pour la Marine Royale, est-ce Soubise ?

« La puissance en armes requiert non seulement que le roi soit fort sur la terre, mais aussi qu'il soit puissant sur la mer. » En 1624, le cardinal de Richelieu entrait au conseil du roi ; il avait alors trente-neuf ans. Environ douze ans plus tard, dans le premier chapitre de son Testament politique, il rappelait à Louis XIII, en quelques lignes énergiques, la situation dans laquelle il avait trouvé les affaires et les idées qui avaient inspiré sa conduite 1. « Lorsque Votre Majesté se résolut de me donner en même temps et... [Lire la suite]
17 août 2020

AUNIS (Pays d' Pagus Alnisus, Alienensis, Alniensis).

Ancien pays de la France, dont la capitale fut d'abord Chatel-Aillon, puis la Rochelle il était compris entre la Sèvre et la Charente borné au Nord par le Poitou, au Sud par le pays de Brouage et la Saintonge, à l'Ouest par l'Océan, à l'Est encore par la Saintonge.  On a beaucoup discuté sur l'origine de ce nom d'Aunis que l'on rencontre pour la première fois à la fin du VIIIe siècle. L'opinion la plus vraisemblable est celle qui le rapproche du nom de sa capitale: Castrum qui vocatur Allionis (Chatel-Aillon). Il n'existe... [Lire la suite]
29 juillet 2020

Le pont transbordeur dit "du Martrou" de Rochefort a retrouvé son aspect d'origine 120 ans après son inauguration.

Le transbordeur de Rochefort –Échillais, dernier de sa catégorie en France, a cessé d’assurer ses traversées de la Charente fin 2015 pour permettre à l’entreprise Baudin-Châteauneuf de réhabiliter l’édifice de fond en comble. Il ne reste que huit ponts de ce type dans le monde, dont celui du Martrou, haut de 50 mètres et long de 150. Classé monument historique en 1976 Tous les ponts à  transbordeur construits par Ferdinand Arnodin sont préfabriqués dans l’usine de Châteauneuf pièce par pièce  puis transportés... [Lire la suite]
22 mars 2020

HISTOIRE GÉNÉRALE de l'Aunis et de la Saintonge (Time Travel)

Lorsqu'on veut se faire une idée précise du rôle qu'a joué dans l'Histoire, le Pays qui s'appelle aujourd'hui le département de la Charente-Inférieure (Charente-Maritime), la première difficulté qu'on éprouve c'est de le rattacher à un centre qui lui donne quelque unité. Ce n'est pas, en effet, seulement dans leurs intérêts actuels que les villes qui le composent sont rivales. Ce n'est pourtant pas dans les premiers temps que se retrouve cette diversité, et il est à peu près hors de doute qu'il faut rapporter à la Tribu des Santoni... [Lire la suite]
15 mars 2020

Mariage d'Olivier de Coëtivy, seigneur de Taillebourg et Marie de Valois seconde fille naturelle de Charles VII et d'Agnès Sorel

Olivier de Coëtivy, né en 1418, mort en 1480, est un homme d'armes breton. Conseiller et chambellan de Charles VII de France, comte de Taillebourg, seigneur de Royan et de Saujon, capitaine de Saintes et de Talmont, il exerce la charge de sénéchal de Guyenne. Olivier était le quatrième enfant d'Alain III de Coëtitivy et de Catherine du Chastel. Doué d'une remarquable intelligence et d'une énergie à toute épreuve, il s'attacha de bonne heure aux pas de son frère aîné et partit pour la guerre avant même d'avoir la force de porter le... [Lire la suite]

27 février 2020

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010, Xynthia balayait la façade Atlantique

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010, Xynthia balayait la façade Atlantique provoquant le décès de 59 personnes, dont 35 en Vendée et 12 en Charente-Maritimeet des dégâts considérables.  Ce très lourd bilan est lié au phénomène de surcôte qui s’est produit sur le littoral Atlantique, notamment le littoral charentais et vendéen. La majorité des victimes a péri dans les inondations liées à cette marée de tempête. Tempete Xynthia - Une nuit de cauchemars - DVD C’était il y a 10 ans, dans... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2020

Les Guerres de Religion en Saintonge, la citadelle catholique de Brouage - Charles IX -Henri III- Agrippa d'Aubigné- Henri IV

Il n'est pas possible de nommer Théodore Agrippa d'Aubigné sans rappeler ce que fut ce compagnon d'Henri IV, à la fois soldat courageux et écrivain brillant. Théodore Agrippa d'Aubigné naquit au château de Saint-Maury, près de Pons, en Saintonge, l'an 1552. Son père était seigneur de Brie en Saintonge. Sa mère était célèbre par l'intelligence et la culture de l'esprit ; d'Aubigné, dont la naissance lui coûta la vie, conservait précieusement un commentaire écrit par elle du texte grec de saint Basile. Lui-même était né pour l'étude... [Lire la suite]
03 janvier 2020

Projet 1753 - Fortifications Vauban du système défensif des cotes de l’Atlantique au cours de la guerre de la Ligue d’Augsbourg.

En 1628, après la prise de La Rochelle, Louis XIV prescrivit la destruction de tous les châteaux forts. Fouras fut épargné en raison de sa situation importante à l'entrée de la Charente et devint forteresse d'État. On y fit des travaux considérables afin, durant la guerre avec la Hollande, de mettre cette forteresse à l'abri d'un coup de main de sa flotte.  Ce fut seulement le 14 juillet 1674 qu'on signala la flotte hollandaise. En raison des formidables dispositions prises, l'amiral Tromp renonça à ses projets de... [Lire la suite]
18 décembre 2019

Le Testament d'Aliénor d’Aquitaine au château de Jean sans Terre à Rauzan

C'est au château de Jean sans Terre à Rauzan, que se jouera la prochaine représentation du Testament d'Aliénor, le 16 mai 2020 Pour nous aider à financer ce projet, nous avons fait appel au Conseil départemental de la Gironde, au Conseil régional Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, et à d’autres instances administratives.  Notre spectacle est une pièce de théâtre accompagnée d’une musique rock. Les dialogues seront entrecoupés par l’interprétation rock de chansons médiévales. Pour sublimer les châteaux et autres... [Lire la suite]