15 mars 2020

Mariage d'Olivier de Coëtivy, seigneur de Taillebourg et Marie de Valois seconde fille naturelle de Charles VII et d'Agnès Sorel

Olivier de Coëtivy, né en 1418, mort en 1480, est un homme d'armes breton. Conseiller et chambellan de Charles VII de France, comte de Taillebourg, seigneur de Royan et de Saujon, capitaine de Saintes et de Talmont, il exerce la charge de sénéchal de Guyenne. Olivier était le quatrième enfant d'Alain III de Coëtitivy et de Catherine du Chastel. Doué d'une remarquable intelligence et d'une énergie à toute épreuve, il s'attacha de bonne heure aux pas de son frère aîné et partit pour la guerre avant même d'avoir la force de porter le... [Lire la suite]

10 mars 2020

Château de Tiffauges, Mariage de Prégent de Coëtivy avec Marie de Montmorency-Laval dite Marie de Rais (Time Travel 1441)

D'après un privilège accordé aux provinces de Poitou et de Saintonge, la confiscation des biens n'y pouvait être prononcée que pour le crime de lèse-majesté 1. Les Plusqualec, ayant été pris les armes à la main, devaient donc subir le jugement rendu contre eux à La Rochelle le 10 mars 1441. S'ils échappèrent en partie aux conséquences de cette mesure rigoureuse, ils ne purent cependant pas s'y soustraire en ce qui concerne Taillebourg. Ils le détenaient d'ailleurs irrégulièrement, puisque leur oncle les en avait dépossédés par... [Lire la suite]
10 janvier 2020

Tréhorenteuc en Bretagne, Invitation au voyage quand Arthur rencontre Marie ( Claudine Glot - Reportage Arte)

En Bretagne, les feuillus de la forêt de Brocéliande dissimulent des légendes qui imprègnent le folklore local. Une mythologie foisonnante, où les chevaliers de la Table ronde côtoient l'envoûtante fée Viviane. Dans les années 1940, le prêtre de la paroisse locale tombe sous son charme. Disponible du 09/01/2020 au 09/01/2022 Claudine Glot, spécialiste de l'histoire Bretonne et des légendes celtiques ==> Claudine Glot, Arthur, Sa légende et Comper (Guide secret de Brocéliande)   Les origines de l’église du Graal de... [Lire la suite]
01 janvier 2020

Le mythe du retour du roi Arthur

En 1133, Geoffroy de Monmouth écrivit son Historia Regum Britanniae. Ce livre fut l'équivalent d'un best seller médiéval, et attira l'attention d'autres écrivains, tels que Wace et Layamon, sur ces histoires. Ces écrivains en profitèrent pour améliorer les histoires du roi Arthur. Après ce que maistre Gautiers Map ot traitié des aventures dou Graal assez souffisanment, si come il li sambloit, si fu avis au roi Henri son seignor que ce que il avoit fait ne devoit pas soufire..., et por ce recomença il ceste des reaine partie, et... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2020

Conséquences de la mort d'Arthur Plantagenêt

La mort d'Arthur, quelle qu'en eût été la cause, fit grand bruit, surtout en Bretagne, où elle fut regardée comme une calamité nationale. La même ardeur d'imagination qui avait fait croire aux Bretons que leur destinée future était liée à celle de cet enfant, les jeta dans une affection exagérée pour le roi de France, parce qu'il était l'ennemi du meurtrier d'Arthur. C'est à lui qu'ils en appelaient pour demander vengeance, promettant de l'aider de tous leurs moyens dans ce qu'il entreprendrait contre le roi d'Angleterre. Jamais le... [Lire la suite]
29 décembre 2019

Éléonore (Aliénor) d’Aquitaine Dame de Mirebeau (Time Travel 1202)

Henri II  Plantagenet, mort en 1189, avait eu quatre fils: Henri, qui mourut avant son père, en 1183, sans laisser d'enfants; Richard Coeur-de-Lion, qui succéda à Henri II ; Geoffroy, qui mourut aussi avant son père, en 1186 ; et Jean, surnommé Sans-Terre. Geoffroy avait laissé sa femme Constance, duchesse héritière de Bretagne, enceinte d'un fils qui fut nommé Arthus. A la mort de Richard, en 1199, ses états appartenaient de droit au jeune duc de Bretagne, à l'exclusion de Jean, qui n'était que le quatrième fils d'Henri II.... [Lire la suite]

11 décembre 2019

La géographie et la cartographie au service de nos Rois de France et des explorateurs

Ce serait, croyons-nous, une histoire intéressante à retracer que celle de la carte de France au siècle de la Renaissance (3). Les tâtonnements de nos premiers géographes expliquent jusqu'à un certain point ceux de nos hommes d'État. Nos défaites, puis nos succès sur terre et sur mer, notre tardive expansion coloniale, sous les derniers Valois et sous les premiers Bourbons, sont quelque peu liés à cette longue enquête, de moins en moins défectueuse, sur la topographie générale de notre pays, sur ses fleuves et ses rivières, sur son... [Lire la suite]
05 décembre 2019

Un compagnon de Jeanne d'Arc à Parthenay ; Arthur III, comte de Richemont, connétable de France, duc de Bretagne

Arthur de Bretagne, dit comte de Richemont, grand fief du comte d'York, naquit au château de Succinio, commune de Sarzeau, le 25 août 1303. Il était fils du duc Jean IV et de Jeanne de Navarre, le frère cadet de Jean V, et l'aîné de deux frères, Gilles qui allait mourir jeune, et Richard qui fut père du duc François II.  Il avait trois soeurs, Marie, Blanche et Marguerite. Arthur était dans sa septième année, lorsque mourut son père (2 novembre 1399). Le 22 mars 1401, Jean V, bien qu'il n'eût que douze ans, fut couronné à... [Lire la suite]
26 novembre 2019

La Tour Mélusine du château de Fougères - Voyage dans le temps de Jeanne de Fougères et Hugues XII de Lusignan

En 1256 la baronnie de Fougères passa par le mariage de Jeanne de Fougères, dernière héritière de la grande famille de nos fondateurs, dans les mains des seigneurs de Lusignan qui en furent possesseurs jusqu'en 1313. Jusqu'à cette époque, notre pays avait eu des seigneurs portant son nom. Leur ville et leur château étaient le centre de leurs possessions. Leurs autres terres d'Angleterre et de Porhoët, quelque belles et importantes qu'elles fussent, n'étaient que l'accessoire c'était la patrie, le berceau, la demeure favorite de ses... [Lire la suite]
31 octobre 2019

Les Marches communes du Poitou, d'Anjou, de Bretagne et l’organisation judiciaire et lois anciennes de la province du Poitou.

Les hommes avaient reconnu la nécessité de vivre en commun, et dès l'origine de leur réunion, ils adoptèrent des usages conformes à leurs mœurs. Ces usages consacrés par le temps et constamment observés par les peuples, devinrent pour eux des lois, et ce sont ces lois que depuis on a appelées Coutumes. Ces lois n'étaient cependant qu'un droit introduit par les mœurs, les usages et le consentement des peuples, mais leur longue observation a fait leur force, et tellement qu'en 1277, il intervint arrêt au Parlement portant défense aux... [Lire la suite]