Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
PHystorique- Les Portes du Temps
TRADUCTION
Derniers commentaires
16 juillet 2020

16 juillet 2020 Faille de Pouzauges un séisme de magnitude 3,4 a secoué le nord-Deux-Sèvres

16 juillet 2020 Faille de Pouzauges un séisme de magnitude 3,4 a secoué le nord-Deux-Sèvres

La terre a tremblé ce jeudi matin dans le nord des Deux-Sèvres, précisément à 5h19 du matin. Un séisme d’une magnitude 3.4, selon le ReNaSS, le Réseau National de surveillance sismique qui l'avait mesuré à 3.7 dans un premier temps. Son épicentre est localisé à quelques kilomètres à l’est de Bressuire, entre faye-l'Abbesse et Chiché.

La secousse ressentie jusqu'à Poitiers

Plusieurs internautes ont rapidement réagi sur les réseaux sociaux. Selon France Séisme, des personnes ont ressenti la secousse jusqu'aux Herbiers, Cholet et Poitiers.

Un fleuve ypresien du Berry à la Vendée, témoin de l'évolution paléogéographique et tectonique du Centre-Ouest de la France au Cénozoïque

(Vallée de Poupet Saint Malo du Bois 360°)

 

Des études palynologiques et cartographiques récentes permettent d'affirmer que le golfe pliocène de Montaigu, dans le nord-ouest de la Vendée, fut en réalité l'embouchure d'un paléo-fleuve yprésien (Eocène inférieur). Des traces de ce fleuve semblent exister jusqu'en Brenne. Mais c'est surtout entre Poitiers et Bressuire, que les sédiments fluviatiles dessinent une traînée claire, large de 5 km en moyenne. Dans les Collines vendéennes, l'érosion a auit disparaître les sédiments fluviatiles.

L'hypothèse selon laquelle le couloir de Saint-Mars-la-Réorthe pourrait représenter un vestige dégradé de la paléo-vallée est discutée. Dans le Bas-Bocage vendéen, les sédiments réapparaissent et. en aval de Montaigu, ils s'élargissent en un paléo-delta. Les sédiments fluviatiles dominants sont des cailloutis qui remanient des éléments provenant de la bordure sud-ouest du bassin de Paris : silex jurassiques, dragées de quartz et aussi quelques fossiles du Crétacé supérieur. Les sables qui accompagnent ces cailloutis acquièrent un façonnement marin dans l'embouchure. Les argiles sont riches en kaolinite. En une cinquantaine de localités, des sapropels ont livré une microflore yprésienne, rendant ainsi caduque l'âge pliocène qui était donné à cette formation jusqu'à ces dernières années. Des grès, plus ou moins assimilables aux "grès à Sabals" éocènes de l'Anjou, sont fréquents à la partie supérieure de ces sédiments.

 

 (Histoire et Notice du Château de Bressuire en Poitou (Time Travel)

La disparition du fleuve, au Cuisien terminal ou au Lutétien inférieur est attribuée à la tectonique éocène, responsable du bombement des Collines vendéennes et du jeu vertical de certaines failles de direction sud-armoricaine, en particulier la faille de Pouzauges. Ces nouveaux reliefs ont divisé le bassin versant yprésien en deux bassins préfigurant le bassin versant de la Loire et celui des fleuves côtiers (Lay, Sèvre Niortaise, Charente). Les mouvements verticaux dus à cette tectonique ont pu être quantifiés dans la zone des Collines vendéennes, grâce aux déformations enregistrées par le profil longitudinal du fleuve. Leur intensité est de l'ordre de 150 m.

Dans le nord-ouest de la Vendée, la révision de l'âge des sédiments fluviatiles, autrefois rapportés au Pliocène, désormais attribués à l'Yprésien, permet de reconsidérer l'âge des failles qui les affectent et d'attribuer une partie de leur jeu à l'Eocène. Par ailleurs, l'âge des sédiments piégés dans les principaux grabens montre que la tectonique tertiaire de la région fut principalement active de la fin de l'Yprésien au Stampien inclus. Enfin, la transition entre les domaines continental et marin de l'Yprésien, localisée actuellement à une altitude de 45 m, est bien inférieure au niveau moyen des mers yprésiennes. Ceci corrobore l'hypothèse d'une subsidence régionale au Néogène proposée par d'autres auteurs. Des révisions stratigraphiques sont proposées : une revue de l'ensemble des sédiments graveleux ("sables rouges") du Massif armoricain méridional, classiquement attribués au Pliocène, permet de montrer qu'une grande partie de ceux-ci est d'âge beaucoup plus ancien, yprésien ou crétacé supérieur.

 

1711 : la chute de la flèche gothique de léglise Saint-Laon de Thouars fait un mort

En un peu plus d’un millénaire d’existence, cette vieille dame du patrimoine thouarsais a connu à peu près tous les grands événements dont la région a été le théâtre. Les multiples guerres – de Cent Ans, de religion, de Vendée –, les tempêtes, la révolution et même un tremblement de terre en 1711.
Celui-ci, de magnitude 7, a détruit dans son passage l’immense flèche gothique de 45 mètres qui avait été ajoutée au clocher.

 

 

https://www.alouette.fr/news/la-terre-a-tremble-dans-les-deux-sevres-ce-jeudi-matin-7668

http://geolfrance.brgm.fr/fleuve-ypresien-berry-vendee-temoin-levolution-paleogeographique-tectonique-centre-ouest-france-au

https://www.lanouvellerepublique.fr/thouars/eglise-saint-laon-de-thouars-1001-ans-1001-histoires

 

 

Herbadilla - de Noirmoutier au Herbiers sur les traces du fleuve Yprésis <==.... .... ==> Mauzé, Un tremblement de terre de 5,8 a secoué l'Ouest de la France ce vendredi 16 juin 2023 à 18h38.

....==> Balade virtuelle dans le magnifique parc de la vallée de Poupet en bordure de la Sèvre Nantaise.

Publicité
Commentaires
PHystorique- Les Portes du Temps
Publicité
Publicité