01 octobre 2023

Mai 1346 Du siège d’Angoulême - Lettres de Philippe VI de Valois soustrait l'abbaye de Charroux du ressort de Limoges

En 1308 à la mort de Guy de Lusignan, le comté d'Angoulême revient à la couronne de France. L'ensemble du pays que nous considérons a été, dès le début de la période, exposé à maint ravage guerrier. Le premier épisode notoire en fut, en 1346, la funeste chevauchée du comte de Derby, que Froissart (1) a contée en long et en large : un récit qui a d'ailleurs grand besoin d'être contrôlé et amendé. Il ne semble pas que cette expédition ait constitué à proprement parler une surprise, car on constate que l'abbé de Charroux, qui avait... [Lire la suite]

11 juillet 2023

Rabelais et la Foire de la Pierre Levée de Poitiers

Pierre-Levée de Poitiers, située au-dessus du faubourg Saint-Saturnin; a donné son nom à une rue de ce faubourg et à un cimetière. La célèbre Pierre Levée de Poitiers, est citée elle-même, dans la 25e charte de l'abbaye de Sainte-Croix, que pour l’année 1129. Petra levala, 1299 (abb. De Sainte-Croix, 25). Petra soupoeze super dubiam, 1302 (ibid. 9). Petra suspensa 1322 (abb.de la Celle, 18).   Le Dolmen de la Pierre- Levée est un énorme monolithe de vingt pieds et demi de long, quatorze de large et deux et demi d'épaisseur... [Lire la suite]
06 septembre 2020

Les Fortifications de Frontenay l’Abattu relevées au XVe siècle et duché-pairie de Rohan-Rohan.

Frontenay, dit Armand Maichain (1), est une petite ville située à six lieues de Saint-Jean-d'Angély et à deux lieues de Niort, dont la juridiction est de grande étendue, et qui a été érigée en duché-prairie par le Roi Louis XIV, à la charge néantmoins que les appellations ressortiroient au siège royal de Saint-Jean d'Angély, comme elles faisoient de tout temps et ancienneté. Frontenay, qui dépendait des domaines des comtes de la Marche, au XIIIe siècle, était une forteresse féodale qui osa résister à Saint-Louis en 1242. Le roi de... [Lire la suite]
26 mars 2020

Traité de Surgères: Du Guesclin, Clisson, Berry et Anjou concluent la paix avec la noblesse du Poitou et de la Saintonge

On était au début de la guerre dite de « Cent ans » qui dura jusqu'en 1453. Pendant plus d'un siècle, Français et Anglais se battirent, parce que le roi d'Angleterre prétendait avoir des droits sur le royaume de France. Les Français furent vaincus en 1346 à Crécy, près d'Abbeville, dans la Somme. Par répercussion le comte de Derby, Henri de Lancastre, du parti anglais, passa la Gironde. Il parcourut le nord de la Saintonge dont les places fortes étaient faiblement défendues. Il conquit Aulnay, Benon, Marans et s'empara du château... [Lire la suite]
30 avril 2019

Histoire du Poitou: LE POITOU PENDANT LA GUERRE DE CENT ANS (1340-1453).

(Chevalier Anglais au Château du Rivau) Entre 1340 et 1453, l'histoire de l'ancien domaine des Guilhem, devenu province de l'Etat français, présente de nouveaux aspects. Après avoir connu une prospérité sans égale au cœur du Moyen Age, il éprouve, au cours de la guerre de Cent Ans, les déchirements et les misères qui résultèrent de la crise terrible où faillit disparaître la nationalité française. A cette époque, la gravité de la rivalité anglo-française est bien plus grande qu'au XIIe siècle. Au temps des Angevins et des... [Lire la suite]