18 février 2020

Henri IV au château du Parc de Soubise, de la famille Parthenay – l’Archevêque (Time Travel 1587)

Je n'apprendrai à personne que la vénerie a de tous temps été en grand honneur sur la terre de Poitou. Jacques du Fouilloux, le galant et spirituel veneur du XVIe siècle, qui savait, à ses heures, aussi habilement manier la plume que le couteau de chasse, nous a conté dans un livre, à la fois plein d'érudition et de verve gauloise, les fastueuses prouesses cynégétiques des seigneurs de cette époque. Les annales de la Société de la Morelle (1), cette vaillante ancêtre de notre Rallye-Vendée, contemporaine, ne sont pas moins riches... [Lire la suite]

24 septembre 2019

1092 - Histoire et légendes de la Fondation de l’église de Parthenay le Vieux (Mélusine et les seigneurs de Parthenay)

Parthenay était la capitale de la Gâtine au Moyen-âge. Ville forte entre toutes les villes de l'Ouest, Parthenay avait une muraille continue percée de quatre portes et défendue par vingt tours. Au centre de la ville se dressait une citadelle du douzième siècle, réputée imprenable, au dire de Juvénal des Ursins. Les paroisses de la Gâtine. — La Gâtine avait plus de soixante paroisses réparties sur un territoire large de quinze lieues, long de dix lieues, comprenant tout l'arrondissement de Parthenay, une partie de celui de... [Lire la suite]
19 avril 2019

Les Chevaliers de Saint-Michel de la province du Poitou, depuis la fondation de l'ordre en 1468 jusqu'à l'ordonnance de 1665

François du Puy-du-Fou seigneur du Puy-du-Fou ; écuyer tranchant ordinaire du Roi et gouverneur de Nantes, est qualifié par le roi Louis XIII du titre de chevalier de son ordre, dans les lettres d'érection de la terre de Combronde en marquisat, du mois de mai 1637, postérieures à sa mort, où il est rappelé. Mais, sur cela, l'on observe que dans les titres de cette maison, du règne de François Ier, temps auquel vivait ce seigneur du Puy-du-Fou, on n'en trouve aucun qui prouve qu'il fut décoré de Saint-Michel et qu'ils apprennent... [Lire la suite]
30 janvier 2019

Pêche et chasse, un privilège seigneurial au Moyen-Âge (Poitou)

Malgré la transformation que le desséchement avait fait subir au pays, les habitants n'avaient pu s'accoutumer à une vie complètement agricole : ils avaient conservé leur goût inné pour la pêche et la chasse, jadis les seuls moyens d'existence de leurs ancêtres. Les eaux du marais abondaient en poissons de tout genre. Dans les innombrables canaux alimentés par la Vendée, l'Autize ou la Sèvre, les poissons d'eau douce affluaient : « De poisson, c'est une monstruosité que la quantité, la grandeur et le prix, » écrivait Henri de... [Lire la suite]