25 octobre 2021

11 septembre 1356 Le Prince Noir passe la nuit au château de Montbazon – le roi Jean arrive à Tours

Isabelle de Parthenay détenait encore certainement la vicomté de Châtellerault, lorsque se produisirent les graves événements qui firent de l'année 1356 une des plus désastreuses que la France ait connues. Dans l'été de la dite année, le Prince de Galles renouvelait avec plus de hardiesse encore, la campagne que le comte de Derby avait menée dix ans auparavant.  Parti de Bordeaux, il traversait successivement l'Agenois, le Limousin, le Berry, pillant, incendiant, dévastant tout sur son passage. Il venait de brûler Romorantin... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 octobre 2021

Itinéraire de la Chevauchée du Prince Noir 1356 (Bourges-Romorantin-Tours)

  Les Anglais, profitant du mécontentement qu'avait soulevé en Normandie la captivité du roi de Navarre, y voyaient un prétexte suffisant pour envahir cette riche contrée, sous couleur de la défendre.  Le prince Noir, solidement établi dans nos provinces méridionales, se trouvait aux environs de Bourges le 26 et 27 août, dont il avait brûlé les faubourgs, lorsqu'il apprit que le roi Jean était à Chartres et qu'il faisait garder tous les passages de la Loire.  Il n'avait avec lui que 8,000 hommes, tandis que... [Lire la suite]
12 octobre 2021

Prieuré de Notre-Dame de Bois-Rahier ou Grandmont-lez-Tours, domaine des Plantagênet.

Bois-Rahier, ou Grandmont, chat., commune de Saint-Avertin. Locus de Bosco Raherii, 1157, 1227. Prioratus Grandi montis, 1276. Domus de Bosco Raherii Grandimontis ordinis, 1284. Locus de Magno monte in nemore Raherii, 1372. Grammont, cartes de Cassini et de l'état-major. Ancien prieuré, de l'Ordre de Grandmont dans la Forêt de Breschenay (Numus Brunissiacum) Des religieux de cet ordre étaient établis dans le bois de Rahier avant 1157. Henri II, roi d'Angleterre, au cours de cette année, leur fit don du lieu qu'ils occupaient et... [Lire la suite]
10 octobre 2021

Plan de la ville de Tours aux diverses époques de son histoire par Eugène Giraudet – 1356 Clouaison de Jean le Bon

Les principaux épisodes qui ont marqué les débuts de la guerre de Cent ans en Touraine sont bien attestés sinon toujours exactement rapportés, datés et commentés. En 1346 le comte de Derby, Henri de Lancastre, venant de Bordeaux, s'était emparé de Poitiers. En 1350 Loudun tomba à son tour.  Nul doute que les Tourangeaux aient vécu dans les alarmes, dépourvue de fortifications convenables, la ville fut désertée et l'on crut même devoir cacher les précieuses reliques de saint Gatien conservées dans la cathédrale. En 1355, la... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 octobre 2021

1458 Rémission par Charles VII octroyée à Pierre Berchou, de la Rochénard, coupable du meurtre d'un nommé Pierre Gazeau d’Usseau

Orthographes différentes au cours des siècles : La Roche-Aynardi en 1287, La Rochesnard en 1381, La Roche-Eynard en 1392 et la Roche-Esnard en 1688. Situé sur l’ancienne voie romaine de Saintes à Angers.  Cette voie passait par Étusson, Saint-Clémentin, Breuil-Chaussée, Clazay, Courlay et l'Absie, où elle croisait la route de Nantes à Rom. Au sortir de la Gâtine, on la retrouve entre Saint-Laurs et Ardin. Elle franchissait la Sèvre à Coulon, passait entre Sansais et le pont d'Épannes. D'Épannes à la Rochenard, et de la... [Lire la suite]
11 septembre 2021

1246, Lettre du seigneur de la Rocheservière Thibaut Chabot au comte de Poitou, Alphonse de France frère de Louis IX

D'après l'orthographe actuelle de son nom, les étymologistes peuvent dire que Rocheservière a été fondée par une colonie de serfs. Le remplacement du S par un C rectifierait leur erreur et rétablirait l'ancienne dénomination : Rupes Cerveria, Rupes Cerverii ;  c'est-à-dire rocher fréquenté jadis par des cerfs, ou habité par un chasseur surnommé le Cervier parce qu'il tuait souvent, avec ou sans la permission du seigneur, les cerfs de la forêt voisine. Sous le règne de Saint-Louis, quand le Poitou était possédé et... [Lire la suite]

13 août 2021

Mémoires de la troisième guerre civile - Les huguenots de l'Amiral de Coligny se sont retirés à Faye la Vineuse

En 1562, les protestants s'emparèrent de la ville Faye la Vineuse et la livrèrent au pillage. Ils emportèrent tout ce qu'ils purent trouver dans la collégiale, notamment, un morceau de la vraie Croix, enchâssé dans une croix de vermeil, et une châsse en or, contenant une dent de saint Georges. Durant l'été 1569, la ville de Poitiers se trouve au cœur de la troisième guerre de religion opposant catholique et protestante dans le royaume de France. Jean Calvin y serait vraisemblablement venu en 1534. Le duc d'Anjou à Loches avait, au... [Lire la suite]
08 août 2021

Les ponts au moyen âge sur la Loire depuis l'an mil.

Sur la fin du IXe siècle, la dynastie des Carolingiens cessait de régner. Hugues Capet, fils de Hugues le Grand, comte de Paris, était élu roi de France par tous les barons du royaume avec le consentement de la nation, et en l'année 987 l'empire germano-franc n'était déjà plus qu'un souvenir. Si les chroniqueurs ne sont pas absolument d'accord sur la date précise de ce mémorable événement, l'écart de deux ou trois années serait pour notre sujet sans importance (1). A peine avait-il ceint la couronne royale que Hugues Capet... [Lire la suite]
28 juillet 2021

Septembre 1912 - Les Grandes Manoeuvres Militaires de l’Ouest sous le commandement de Joffre (Gare l'Ile-Bouchard)

Les grandes manœuvres désignent des exercices militaires concernant des effectifs importants. Aux différentes époques, les grandes manœuvres sont l'occasion de tester l'entraînement des troupes et des états-majors, de tester les règlements d'emploi et le nouveau matériel, mais aussi de montrer la puissance de la force militaire organisatrice aux autres États, représentés par des attachés militaires ainsi que par des journalistes. Le plus souvent, ces grandes manœuvres sont organisées autour de la reconstitution de l'affrontement... [Lire la suite]
20 juillet 2021

Les deux voies antiques d’Orléans (Civitas Aurelianorum) à Tours (Caesarodunum).

Pour aller d'Orléans à Tours (Caesarodunum) 3, capitale de la civitas Turonum, il y avait deux routes d'inégale importance, l'une sur la rive droite de la Loire, l'autre sur la rive gauche. Celle de la rive droite était la plus mal commode, parce que Tours était situé sur la rive gauche et n'avait pas de pont à l'époque romaine 4. La voie (strata publica, au moyen âge) quittait Orléans par le faubourg Madeleine 5, passait non loin de l'église de Saint-Laurent-des-Orgerils, où l'on a trouvé des vestiges d'un cimetière gallo-romain,... [Lire la suite]