08 novembre 2022

Avril 1622 Louis XIII à Challans et au château d’Apremont- Décès d’Arnaud gouverneur du fort Louis de La Rochelle à Fontenay

Au cours de son expédition contre les protestants dans le marais de Riez, au mois d’avril 1622 Dès le 15, le roi Louis XIII se porta de Challans vers les Habites, au-devant de M. de la Rochefoucauld qui avait couché à Aspremont avec ses troupes. Ils firent leur jonction sur une lande entre les Habites (1) et Commequiers.  Le roi resta deux jours pleins à Aspremont à se reposer de ses fatigues et à faire reposer son armée qu'il y passa en revue. Un Te Deum d'actions de grâces fut chanté dans l'église, du lieu.  Le... [Lire la suite]

31 octobre 2022

1793 EN VENDEE LA COMMISSION MILITAIRE DE FONTENAY ET SES VICTIMES

Le sinistre anniversaire qu'évoque cette date doit en grande partie son odieux renom aux tribunaux d'exception qu'avaient installés en province les représentants du peuple en mission.  Ces apôtres des conquêtes philosophiques, dont l'alléchant programme accordait à défaut de la liberté la mort, et pour lesquels la guillotine était l'ins­trument de persuasion le plus perfectionné, avaient, en effet, créé en face des tribunaux des départements devenus suspects, des commissions militaires qui avaient pour spéciale mission de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2022

1083 Maillezais Guillaume VIII duc d'Aquitaine fait don de la chapelle du château de Pons à l’abbaye St Florent de Saumur

 Le premier seigneur propriétaire du château de Pons qu'on ait rencontré, jusqu'à présent, dans les archives de cette famille, est Guillelme, vicomte d'Aunay, qui donna, en 1067, du consentement de Cadelon , son fils , à l'abbaye de Saint-Florent de Saumur l'église de Saint-Martin de Pons et la chapelle de la Vierge qui se trouvait au-dessus de la porte du château de cette ville.  Le donateur dit dans sa charte qu'il a fait cette donation conjointement avec ses vassaux de Pons, et qu'il a voulu qu'elle fût confirmée par... [Lire la suite]
16 août 2022

16-17 aout 1789 L’émeute dans la Région de Fontenay le Comte, attaque contre le Château de Chassenon

Le 22 juillet 1789, les habitants du Poitou se levèrent ex masse pour combattre. La postérité recherchera sans doute avec soin ce qui mit à cette époque la France en mouvement. On répandit partout, au même moment, qu'une armée de brigands allait égorger les habitants des campagnes partout on courut aux armes et, ce qu'il y a de singulier, c'est que cette nouvelle était annoncée par les intendants des provinces. On a dit que ces prétendus brigands étaient annoncés par ceux qui voulaient enrayer le peuple, lui faire attribuer ses... [Lire la suite]
28 juillet 2022

1242 Don de Saint Louis (pour services rendus) à Geoffroy IV de Châteaubriant de la forteresse de Pouzauges

 Au moment de commencer contre le comte de la Marche et le roi d'Angleterre la glorieuse campagne qui fut signalée par les victoires de Saintes et de Taillebourg, saint Louis a obligé le plus puissant seigneur du Poitou, Aimery, vicomte de Thouars, à lui livrer ses châteaux et places fortes, castra et villæ firmate, pour tout le temps que durera la guerre (1). Cette mesure de sûreté, exercée par le roi de France en qualité de suzerain, était réclamée d'ailleurs par une juste défiance. Personnellement comme par tradition de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 juillet 2022

Pierre Chouppes (seigneur de, 1531-1603), gentilhomme du Poitou, un des plus vaillants capitaines du roi de Navarre

La famille de Chouppes est une de ces vieilles races mirebalaises qui n'ont jamais porté d'autre nom que celui de leur paroisse, et dont, par conséquent, l'origine remonte à une époque très reculée dans le moyen âge. Du XIIIe au XIXe siècle, tous ses membres ont pris, sans conteste, la qualification de varlet, écuyer, chevalier.  Si l'ancienneté d'une race ajoute à son illustration, ainsi que je l'ai dit ailleurs, à propos de la famille de Marconnay, également mirebalaise, les seigneurs de Chouppes n'ont eu, sous ce rapport,... [Lire la suite]

01 juin 2022

Juin 1433 Complot formé contre le favori de Charles VII, Georges de La Trémoille qui résidaient au château de Chinon.

  Pour être inédits, les documents qui suivent n'ont pas échappé aux deux historiens très informés du règne de Charles VII, qui laissèrent à leurs successeurs de si maigres épis à glaner (1); la plupart des historiens de Jeanne d'Arc ont donc connu, d'après eux, l'allusion qu'ils renferment relativement à la Pucelle. Néanmoins il ne nous a pas paru inutile de publier ces quelques documents qui, dans leur simplicité, jettent une lumière très crue sur une époque obscure et brutale de notre histoire. Au début de l'année 1431,... [Lire la suite]
17 mai 2022

CARNET ARCHÉOLOGIQUE FOUILLES A LA CHAPELLE PAROISSIALE DE NOTRE DAME DE COUSSAY OU COUSSAYE (Marais Poitevin)

A quelque deux kilomètres du Poiré de Velluire, et du Chatellier Barlot dont le nom évoque le souvenir du fameux capitaine qui osa braver Richelieu, s'élèvent, indistincts et confus, au milieu d'une vaste plaine, et sur une légère éminence jadis battue par les flots, les restes de ce qui fut jusqu'au commencement du XVIIe siècle, l'église paroissiale du Poiré. Notre-Dame de Coussay est le nom de ce sanctuaire qui jusqu'à la Révolution de 1789, fut, le jour de l'Assomption, le rendez-vous de nombreux pèlerins venus, non seulement du... [Lire la suite]
20 février 2022

Les voies de communication terrestres et fluviales en Poitou sous le règne de Henri IV et l’œuvre du Gouvernement Royal.

Avant les guerres de Religion, l'état des voies de communication en Poitou semble avoir été satisfaisant, eu égard aux besoins de la circulation encore restreinte de ce temps. Cette vaste province, l'une des plus fertiles de France, profitait des avantages de sa situation géographique. Elle était, comme on disait alors, l'un des « passages » les plus fréquentés du royaume (1). Nulle part, sauf dans la Gâtine et dans le Marais, ne se rencontraient d'obstacles sérieux pour le tracé des routes. Cent années de paix presque... [Lire la suite]
11 février 2022

En 1588, le duc de Mercœur vint assiéger Montaigu – Démantèlement des Fortifications en vertu du traité de Fleix

 A huit lieues de Nantes, sur les confins du Poitou, dans cette partie de la Vendée nommée le Bocage, est située la petite ville de Montaigu. Bâti dans un endroit assez pittoresque, au bord d’une petite rivière dont le rivage est couvert d’aulnes, Montaigu aujourd’hui n’a rien de remarquable, si ce n’est des restes de douves profondes encore bien conservées, et quelques maisons ruinées par le feu dans les guerres de la Vendée. On ne voit presque plus de vestiges du château fort, qui, bâti sur un rocher comme un nid d’aigle,... [Lire la suite]