12 juillet 2020

Voyage au temps du train à Vapeur des Chemins de Fer de la Vendée et du Viaduc de Barbin sur la Sèvre

Le profil de la ligne est accidenté avec des déclivités qui atteignent 15 %. Le tracé est ponctué par 3 viaducs, le principal étant celui de Barbin à Saint-Laurent-sur-Sèvre, long de 300 m et haut de 38 m. Situé aux limites sud de Saint-Laurent-sur-Sèvre, Barbin est ce grand et haut pont de pierres avec ses piliers massifs qui forment des arcades. Ce viaduc ferroviaire a été construit dans le but de relier Cholet à Fontenay-le-Comte.  Au tout début du 20e siècle, c’est un chantier d’envergure. Les travaux durent jusqu’en... [Lire la suite]

14 juin 2020

Prieuré de SAINT MICHEL LE CLOUCQ sur le chemin des Saulniers de la baronnie de Mervent

SAINT MICHEL LE CLOUCQ, juché sur la motte d’un ancien castrum en rive de l’antique chemin des saulniers joignant Poitiers à l’océan, doit son nom à un vieux prieuré protégé par une muraille entourée d’un large fossé. Au point de vue féodal, Saint-Michel dépendait autrefois de la baronnie de Mervent. La première construction de l'église de Saint-Michel paraît dater du XIIe siècle. Une bulle du pape Célestin, adressée aux religieux de l’abbaye de Maillezais, nous apprend que Saint-Michel-le-Cloux faisait naguère partie des terres... [Lire la suite]
05 juin 2020

Introduction du christianisme chez les pictons, période marquant la fin de l’Antiquité et le début du Moyen-âge

Pendant que les Gaules voyaient s'élever sur leur sol humilié, les temples des divinités romaines ; qu'elles recevaient dans leurs propres sanctuaires, les dieux des conquérants à côté de leurs dieux vaincus, et que ceux des druides qui résistaient à l'introduction de ce culte bâtard dérobaient avec peine leurs têtes à la persécution, un enfant naissait à Bethléem, petite ville de Juda, grandissait à Nazareth, lui, fils des rois, dans un atelier de charpentier, puis tout à coup laissant la hache, la scie et le rabot, s'avançait au... [Lire la suite]
02 juin 2020

Jean René Constant Quoy et le Voyage de découvertes de l'Astrolabe exécuté sous le commandement de M.J. Dumont d'Urville.

Savant illustre et célèbre voyageur, commandeur de la Légion d'honneur, correspondant de l'Institut, inspecteur général du service de santé de la marine, Quoy, né le 10 novembre 1790, à Maillé, qui faisait partie autrefois de l'Aunis, est décédé à Rochefort, le 4 juillet 1869. Depuis plusieurs générations, la famille du docteur Quoy était vouée à la profession médicale, et, chose étrange, son aïeule, fille d'un maître en chirurgie, se fit elle-même, à l'âge de vingt-six ans, recevoir maîtresse en cet art, à la suite de sévères... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 juin 2020

Le Marais Poitevin et la navigation sur la Sèvre Niortaise (Time Travel)

Entre Loire et Gironde, entre Nantes et Bordeaux, entre collines du Bocage vendéen et de Saintonge, le plat pays du Marais poitevin, à demi-marin, à demi-fluvial, s'ouvre en V, en direction du Seuil du Poitou (1). La Sèvre niortaise coule est-ouest, de Saint-Maixent et de Niort vers Marans, l'anse de l'Aiguillon et l'Océan. Dans l'intervalle des côtes à falaises qui s'étendent au nord et au sud, il n'y a qu'un port : La Rochelle. Entre Niort (à 28 mètres d'altitude) et la mer, longtemps, il n'y eut que d'antiques routes de... [Lire la suite]
30 mai 2020

Résumé historique des origines et de la formation du Marais Poitevin - L'histoire de la mer à Niort, dans l'antiquité romaine

Le Marais Poitevin est cette région basse qui s'intercale entre les plaines de Vendée au nord, la plaine de Niort au nord-est et à l'est, et les Bois d'Aunis au sud. Il affecte vaguement la forme triangulaire. Sa base, parallèle à la côte mesure 34 kilomètres depuis Esnandes (Charente-Inférieure) jusqu'à Longeville (Vendée) ; sa pointe, tournée à l'est, arrive jusqu'à Coulon, où elle se confond avec la vallée de la Sèvre Niortaise. Il a une profondeur d'environ 36 kilomètres depuis Coulon jusqu'à l'Anse de l'Aiguillon. Sa... [Lire la suite]

26 mai 2020

Chronique de Maillezais- 1236 des croisés attaquent l’abbaye.

En 1236, on voulut massacrer les Juifs de Niort; mais ces malheureux ayant évité le péril par la courageuse résistance qu'ils surent opposer à leurs ennemis les prétendus croisés, qui n'étaient sans doute que des voleurs, décidèrent qu'il fallait marcher sur Maillezais, le prendre, s'en faire un asile et de là porter ses ravages dans tous tes environs.  L'abbé Raynald, instruit de ces projets, envoya vers ces brigands son charitin, son bibliothécaire, frère Radulphe et frère Guillaume, pour les avertir de renoncer à leurs... [Lire la suite]
22 avril 2020

HISTOIRE GENEALOGIQUE DE LA MAISON DE CHABOT - BRANCHE DES SEIGNEURS DE VOUVANT ET DE LA ROCHE CERVIÈRE

PIERRE I Chabot, présumé frère de Guillaume I, auteur de la branche du Bas-Poitou, est cité dans le Cartulaire de l'Hôtel-Dieu de Montmorillon avec sa femme et leurs enfants. Sa femme se nommait Pétronille ou Péronnelle (Petronilla) ; ils avaient quatre fils : Thibaud, Pierre, Airaud et Ranulphe ou mieux Radulphe (Raoul). Pierre donna aux pauvres de cette maison, du consentement de tous les siens, pour le salut de l'âme de son père et de sa mère et de tous ses parents, le bois et la terre de Faugerolles, qu'il avait auparavant... [Lire la suite]
14 avril 2020

Brigandage en Poitou de Guillaume l'Archevêque, seigneur de Parthenay et Hugues de la Marche, comte de Lusignan.

Henri III d’Angleterre fils du roi Jean sans Terre d'Angleterre et d'Isabelle d'Angoulême monta sur le trône en 1216 à l'âge de neuf ans. Le début de son règne fut dominé par ses conseillers Hubert de Burgh et Pierre des Roches.  Comme le roi était encore jeune, la régence échut au comte de Pembroke (1216-1232). Le Poitou convoitée par le roi de France et que ne pouvait défendre le roi d'Angleterre, trop occupé dans son île à résister à ses barons. La sécurité n'existait donc nulle part ; Guillaume l'Archevêque, seigneur de... [Lire la suite]
11 avril 2020

La tour de la Boulaye à Fontenay le Comte érigée en 1595 - La famille Eschallard l'une des plus anciennes du Poitou.

La tour de la Boulaye, érigée en 1595 par Charles Eschallard, sieur de la Boulaye, gouverneur de Fontenay le Comte et de Taillebourg, chef du parti protestant durant les guerres de religions, de 1562 à 1600. Le roi de Navarre nomma gouverneur Charles Eschallard, seigneur de La Boulaye (1), l'un de ses meilleurs officiers. Deux ou trois jours après il prit Maillezais, qui n'était défendu que par un moine et les habitants de l'île, et y laissa d'Availles, parent de La Boulaye, auquel il donna le capitaine Tienne avec ordre de... [Lire la suite]