10 septembre 2021

L'histoire du Poitou, Le domaine seigneurial d'Oulmes et son église (Rives-d’Autise); la commanderie de Cenan

Le bourg d'Oulmes (1) fait partie (comme celui de Nieul dont il est distant de deux kilomètres environ) du canton de Saint-Hilaire-des-Loges. Il est situé sur la grande route de Niort à Fontenay, et desservi par la même station de chemin de fer que Nieul.   Son commerce, qui est très considérable, consiste en céréales, en bestiaux, en jardinage. Il s'y tient neuf foires par an, dont l'une est la plus importante foire de mules de toute la Vendée. La commune d'Oulmes appartient à la Plaine. Mais à peu de distance (sur la... [Lire la suite]

17 août 2020

AUNIS (Pays d' Pagus Alnisus, Alienensis, Alniensis).

Ancien pays de la France, dont la capitale fut d'abord Chatel-Aillon, puis la Rochelle il était compris entre la Sèvre et la Charente borné au Nord par le Poitou, au Sud par le pays de Brouage et la Saintonge, à l'Ouest par l'Océan, à l'Est encore par la Saintonge.  On a beaucoup discuté sur l'origine de ce nom d'Aunis que l'on rencontre pour la première fois à la fin du VIIIe siècle. L'opinion la plus vraisemblable est celle qui le rapproche du nom de sa capitale: Castrum qui vocatur Allionis (Chatel-Aillon). Il n'existe... [Lire la suite]
06 juillet 2020

Chronique de Maillezais – la translation des reliques de saint Rigomer demandées à Hugues, comte du Maine par l'abbé Théodelin.

Maillezais est aujourd'hui une petite ville, située dans une presqu'île marécageuse et malsaine, au confluent de la Sèvre et de l'Autize, elle semble n'avoir jamais été fort importante par sa population, mais elle fut très célèbre au moyen âge par l'abbaye de Saint-Pierre qu'y fonda, en 990, Guillaume Fier-à-Bras, duc d'Aquitaine.  Ce monastère, qui appartenait à l'Ordre de Saint-Benoît, fut d'abord construit dans une forêt dont il reste encore quelques parties, au lieu même où l'on voit aujourd'hui une église paroissiale... [Lire la suite]
12 juin 2020

Les trois pagi de Mauges, Tiffauges, Herbauge - Délimitation du Pays des Mauges avant le XIe Siècle (carte)

Jusqu'au IXe siècle, le diocèse de Poitiers avait au nord- ouest la même limite que le pays des Pictons, c'est à dire la Loire, depuis son embouchure jusqu'à son confluent avec le Layon (1). Ce sont les conquêtes des rois bretons qui portèrent atteinte à l'intégrité de cette vaste circonscription. En 451, la bataille des champs Catalauniques, vit les forces coalisées composées de gallo-romains et de peuples fédérés menées par le patrice romain Aetius, affronter les Huns dirigés par Attila. La victoire fut remportée par les... [Lire la suite]
16 avril 2020

Histoire généalogique de la maison de Chabot originaire du Bas - Poitou

 On donne en Poitou, et peut-être ailleurs, le nom de chabot à un petit poisson à grosse tête. Est-ce la difformité physique d'un membre de cette maison qui l'a fait comparer à ce poisson, et lui en a fait donner le nom ? Est-ce la possession d'un étang, rivière, cours d'eau quelconque, où ce poisson abondait, qui en a fait désigner ainsi le propriétaire ? Nous ne pouvons le dire; car la raison de ce nom, ou plutôt de ce surnom, qui est devenu le nom de la famille, nous est demeurée aussi inconnue que celle de beaucoup de noms... [Lire la suite]
03 avril 2020

Chronologie Historique des Comtes de la MARCHE - Liste des comtes de la Marche

La Marche, bornée au septentrion par le Berri, à l'orient par l'Auvergne, à l'occident par le Poitou et l'Angoumois, au midi par le Limousin, tire son nom de sa situation, qui la rend limitrophe du Poitou et du Berri. On la nomme aussi Marche Limousine, parce qu'avant le milieu du dixième siècle, elle faisait partie du Limousin. Cette province se divisait en haute et basse Marches, dont la première avait pour capitale Guéret, et la seconde Bellac. Ces deux parties, dans les commencements, eurent quelquefois chacune leur comte... [Lire la suite]

09 mai 2019

An Mil Talmont Saint Hilaire - Les premiers Seigneurs du Poitou contre L’INVASION DES NORMANDS (Les Forteresses de la Mer)

Le Camp antique, carolingien, est cité vers 1020 sous le nom de Talamondum Castrum. Le nom de Talamontus (Charte de 1035), est fourni par le Prieuré de La Roche-sur-Yon. On a beaucoup discuté jusqu'à ce jour, pour savoir si ie nom de Talmond venait de Talus montis, Talus mumli, des deux mots celtiques Tal, qui veut dire élevé, et Mon, courbure de rivière ; du mot grec Tala, qui se traduit par grand, ou enfin de la forme étalée du mont sur lequel a été élevé le premier castrum. Nous n'avons nullement l'intention de descendre dans la... [Lire la suite]
30 janvier 2019

Pêche et chasse, un privilège seigneurial au Moyen-Âge (Poitou)

Malgré la transformation que le desséchement avait fait subir au pays, les habitants n'avaient pu s'accoutumer à une vie complètement agricole : ils avaient conservé leur goût inné pour la pêche et la chasse, jadis les seuls moyens d'existence de leurs ancêtres. Les eaux du marais abondaient en poissons de tout genre. Dans les innombrables canaux alimentés par la Vendée, l'Autize ou la Sèvre, les poissons d'eau douce affluaient : « De poisson, c'est une monstruosité que la quantité, la grandeur et le prix, » écrivait Henri de... [Lire la suite]
14 mars 2018

Archives historiques de la Vendée, Charte de Guillaume Fier-à-Bras, duc d'Aquitaine, l'Abbaye de Bourgueil 9 mars 991

- Charte de Guillaume Fier-à-Bras, duc d'Aquitaine, concédant à l'abbaye de Bourgueil divers domaines, parmi lesquels figurent des maisons situées aux Loges de Fontenay (989), Extrait des papiers de M. Faustin Poëy d'Avant, vidimus de l'an 1341 (reproduit dans l'"Histoire des comtes de Poitou" de J. Belsy, p. 267. - Vente par Guillaume Fier-à-Bras, duc d'Aquitaine, à l'abbaye de Bourgueil de vignes, situées à Fontenay et à l'Orberie [L'Orbrie], de la court de Foussay et de l'église St-Hilaire de ce lieu (9 mars 991), Ex tabulario... [Lire la suite]
08 janvier 2018

L'abbaye de Saint Michel en l'Herm

L'abbaye de Saint-Michel-en-l'Herm (632-1789)  ABBAYE ROYALE 1 place de l'Abbaye 85580 SAINT-MICHEL-EN-L'HERM L’abbaye de Saint-Michel, in Eremo, a été fondée en 682 sur l’îlot calcaire de « vieux-Condet » dans le Golfe des Pictons,, au confluent du Lay et de la Sévre Niortaise, à l’initiative d’Ansoald (674-696),  évêque de Poitiers, par treize moines venus d’Hério, Noirmoutier, monastère fondé lui-même en 677 par Saint-Philibert. Elle est, après Noirmoutier, la seconde fondation monastique du Bas-Poitou,... [Lire la suite]